Sextant

  • Un an après les émeutes de l'automne 2005 dans les banlieues populaires, Hacène Belmessous a suivi trois maires au quotidien, pendant plusieurs semaines, de septembre 2006 à janvier 2007 : Maurice Charrier à Vaulx-en-Velin, près de Lyon, Gilles Poux à La Courneuve et Xavier Lemoine à Montfermeil, près de Paris, en Seine-Saint-Denis.
    Dans un monde politique éloigné des préoccupations " banlieusardes " - les débats des campagnes présidentielles et législatives l'ont une nouvelle fois démontré -, ces élus sont isolés. S'ils aiment passionnément leur ville et y développent des projets d'avenir, ils sont souvent impuissants. L'analyse proposée en dernier chapitre des choses vues et entendues ne manquera d'ailleurs pas de poser des questions fondamentales pour notre République : la vision culturaliste qui est train de gagner notre société, avec ses bons et ses mauvais citoyens français, ne va-t-elle pas aggraver les lignes de fracture entre les quartiers d'habitat social et le reste du pays ?

    Sur commande
empty