• Pendant des millénaires, avoir des enfants allait de soi. C'était le destin des femmes dès la puberté. Celles qui n'avaient pas d'enfant étaient mises au ban de la société.
    Au 20e siècle, cette certitude a été remise en cause grâce aux méthodes contraceptives de masse et aux pressions démographiques.
    Si le questionnement est aujourd'hui légitime, il n'est pas toujours bien accueilli. Les femmes qui ne peuvent avoir d'enfants sont traitées avec compassion. Celles qui choisissent de ne pas en avoir ont parfois droit à un traitement de paria.
    La pression sociale incitant à entrer dans le moule traditionnel de la maternité demeure énorme. Les préjugés sont tenaces et défendre son choix requiert une bonne dose de courage.
    Qui sont ces femmes ? Pourquoi refusent-elles la maternité ?

empty