Presses Du Chatelet

  • Nelson Mandela a mis sa longue vie au service de l'humanité, en tant qu'avocat spécialiste des droits de l'homme, prisonnier de conscience, architecte international de la paix et premier président démocratiquement élu d'Afrique du Sud.
    Orphelin, Mandela, d'abord prénommé Rohihlahla, est recueilli par le roi du clan Madiba des Thembu, peuple de la nation Xhosa, dans le Transkei. Il prend très tôt connaissance des oeuvres de Marx, Lénine, Staline, mais aussi Steinbeck et Tolstoï.
    C'est en 1943, quand Mandela rejoint le Congrès national africain, que commence sa lutte contre l'apartheid. Il prône la désobéissance civile et les manifestations non violentes, inspirées de Gandhi et Luthuli.
    Mais le massacre de Sharpeville, en 1960, marque un tournant dans le destin de Nelson Mandela. Cette répression sanglante ajoute à sa volonté d'intensifier la lutte. Mandela coordonne des opérations de sabotage contre des cibles symboliques du gouvernement. Il sera arrêté le 5 août 1962, à l'âge de 44 ans.
    Du 12 juin 1964 au 11 février 1990, pendant 26 ans, Nelson Mandela est emprisonné à Rubben Island, au large du Cap - non sans interrompre sa lutte. Cet internement indignera le monde entier.
    Tous connaissent la suite : le prix Nobel de la paix en 1993, son élection au pouvoir en Afrique du Sud en 1994, faisant de lui le premier président noir du pays. Puis enfin, sa disparition, en 2009...
    Pourtant, derrière l'histoire officielle, l'intimité de Nelson Mandela est moins connue. Et notamment, son rapport aux femmes, que cette biographie décrypte. Une plongée dans la vie de l'un des hommes les plus célébrés de notre époque.

  • À l'origine vivaient quelques centaines d'habitants, seuls, à Mata-Kite-Rani, l'île où des yeux regardent les étoiles. Seuls, mais protégés par les moai, des colosses de calcaire dressés face à l'océan.
    Le 6 avril 1722, le navigateur hollandais Jacob Roggeveen débarque sur cette île perdue au milieu de l'Océan. Avec lui naît une légende qui n'a cessé de grandir, attirant en ces lieux les marins puis les missionnaires, les colons et les aventuriers. Aujourd'hui géographes, ethnologues et archéologues s'y succèdent.
    Des missionnaires des temps anciens à Katherine Routledge, première archéologue à fouler le sol de Rapa Nui, en passant par l'archéologue suisse Alfred Métraux, Gilles Van Grasdorff mène l'enquête sur ceux qui ont aidé à mieux connaître les secrets de l'île de Pâques. Il évoque les découvertes récentes sur les moai, ces colosses dont les fondations s'enfoncent à plusieurs mètres sous terre.

  • Le Tibet a toujours fasciné l'Allemagne nazie. Convaincus qu'Adolf Hitler se cacherait dans le royaume mythique de Shambhala, certains néonazis ont même pensé qu'il y conduirait la planète vers le IVe Reich.
    1938. SS, ils appartiennent à l'Ahnenerbe, l'institut chargé de trouver ou d'inventer les fondements de l'idéologie nazie.
    Ils sont alpinistes, comme Heinrich Harrer, vainqueur de l'Eiger, aventuriers ou scientifiques comme Bruno Beger, chargé de démontrer l'existence des vestiges aryens parmi les populations tibétaines.
    Pour Himmler, patron de la SS et de l'Ahnenerbe, ils sont les nouveaux héros de l'aryanisme germain.
    Gilles Van Grasdorff révèle le rôle des occultistes nazis de la Société de Thulé ; il raconte les expérimentations sur les Tibétains et Tibétaines, poursuivies à Dachau et à Auschwitz. Il dévoile les liens du SS Heinrich Harrer et de l'actuel dalaï-lama et s'interroge : quelle fut l'influence de Harrer sur le système et les méthodes d'éducation et sur les adoptions des enfants tibétains de l'exil ?

  • Le 10 mars 2011, Sa Sainteté le quatorzième dalaï-lama Tenzin Gyatso, 75 ans, a annoncé, à l'occasion du cinquante-deuxième anniversaire du soulèvement du peuple tibétain, sa retraite politique. Que cache donc cette décision qui a même surpris Pékin ?
    Cinq mois plus tard, Lobsang Sangye, diplômé en droit de l'université de Harvard, prête serment devant l'Assemblée du peuple tibétain en exil. Nous sommes le 8 août 2011 et il est 9 heures 9 minutes et 9 secondes. Pourquoi cette nomination ?
    Pourquoi cette date, cette heure symbolique ?
    Serait-ce la fin d'un cycle, celui du quatorzième dalaï-lama ?
    Grand spécialiste du Tibet, Gilles Van Grasdorff répond à toutes les questions que se pose le monde du bouddhisme, de l'Asie à l'Occident. Dans un récit fourmillant d'informations inédites et d'anecdotes, l'auteur apporte des précisions étonnantes sur la désignation du quinzième dalaï-lama. Le livre, imprégné du mythe tibétain, invite à s'interroger sur l'avenir d'une civilisation menacée de disparition.

    Sur commande
  • Les Templiers ont traversé l'Histoire en conservant leur étrange pouvoir de fascination. Apparus le 23 janvier 1120 sous l'impulsion d'Hugues de Payns et de Godefroy de Saint-Omer, ils sont devenus une redoutable puissance militaire et financière, en Orient comme en Occident, et ont continué à exercer leur influence même après leur dissolution, en 1312.
    Mais qui furent donc les Templiers ? Que se cache-t-il derrière les légendes qui s'attachent à leur nom ? La Guerre Sainte qu'ils menèrent traversa les frontières, et propagea leur puissance de la France à l'Angleterre, en Égypte comme à Jérusalem. Les vestiges qu'ils ont laissés témoignent de la suprématie financière, militaire mais aussi politique, qu'ils ont déployée sur de très vastes espaces.
    En examinant au plus près le mythe des Templiers, Gilles Van Grasdorff cherche à percer la vérité, pour mieux confronter la légende et l'Histoire.

  • Dieu, observant la méchanceté et la perversité des hommes, décida de faire tomber un Déluge sur la terre pour y détruire toute vie, " depuis l'homme, jusqu'aux bestiaux, aux bestioles et aux oiseaux du ciel2". Un homme, Noé, trouve toutefois grâce aux yeux de Dieu, car il apparaît juste, intègre. Dieu dit à Noé de construire une arche... Tel est le récit biblique. Mais où est l'arche ?
    Le 26 avril 2010, un groupe d'explorateurs évangéliques chinois et turcs annoncent la découverte de l'arche de Noé, prise dans les glaces sur une paroi du mont Ararat, à l'extrême est de la Turquie. En réalité, l'épave de l'arche y fut découverte pour la première fois en 1876. Depuis, nombre d'expéditions ont en vain tenté de la retrouver.
    Gilles Van Grasdorff a mené l'enquête en s'appuyant sur les récits des religions monothéistes et de nombreux documents historiques. Son livre est une réflexion sur le sens de la vie, une quête passionnante, un voyage initiatique qui nous entraîne aux origines de l'humanité, à travers l'étude de l'un de ses plus beaux mythes.

empty