• Depuis 1840, il existe un mystère Marie Cappelle Lafarge. La question lancinante n'est pas de savoir si elle a empoisonné son mari avec de l'arsenic. Des centaines de crimes de cette nature ont été commis et leurs auteurs sont rapidement tombés dans l'immense fosse de l'oubli. Il faut se demander pourquoi, plus de 175 ans après sa condamnation, elle reste d'une inexplicable actualité dans les livres, les émissions de radio, les reportages et les films à la télévision. Ce dictionnaire, sorte de pièce de théâtre à plusieurs centaines de personnages, apporte des réponses : Marie était écrivaine et nous a laissé des preuves de son talent, elle revendiquait sa liberté de femme (elle adorait George Sand !), elle renâclait devant le mariage obligatoire et arrangé, était passionnée de littérature et de musique. Son mystère est accentué par l'incertitude sur ses origines, peut-être royales ! Partez à la rencontre d'une extraordinaire personnalité décapitée par la prison et la maladie mais qui nargue toujours le temps qui passe. En 2016, Marie Cappelle Lafarge sera au coeur de manifestations qui célébreront le bicentenaire de sa naissance.

    Sur commande
  • Toulouse, la ville aux visages variables, la technopole européenne, moderne et cosmopolite, la ville étudiante, ses facs et ses pubs, où bien souvent la langue de Shakespeare supplante le français, le gros bourg du sud-ouest, pays de cocagne, terre de rugby aux accents rocailleux et à la gastronomie roborative, et Toulouse l'artiste, la ville rose chantée par Nougaro, louée par les poètes, douce à vivre, une belle occitane le long de la Garonne. Ce livre est un vibrant hommage à une ville d'exception, en texte et photographies.

  • D'abord des mots : châteaux, grottes, églises, menhirs, gorges, couteaux, viaduc, aligot... Ensuite des lieux : Conques, Rodez, Sylvanès, Peyre, La Cavalerie, l'Aubrac, les Causses... Ne pas oublier les couleurs : l'ocre des gorges et des falaises, le vert d'une luxuriante et sauvage nature, le rouge des viandes et des charcuteries... Ni les odeurs : celles du roquefort, du printemps fleuri et riche de mille parfums, des troupeaux sur les pâturages... Et puis la vie des villes et des villages, la chaleur de l'accueil, la rudesse de certains climats et paysages adoucie par la douceur de respirer un air revigorant et pur, la nostalgie d'époques révolues venant tutoyer le dynamisme d'une population tournée vers l'avenir. Un dernier mot : c'est de l'Aveyron dont il s'agit, département attachant, contradictoire, mystérieux et riche de plusieurs millénaires d'histoire.

empty