• "En remontant le Mississippi à l'aide des engins de navigation de ces temps primitifs, vous aperceviez, en même temps que les flèches blanches de la vieille cathédrale de Saint-Louis, à votre droite, au-dessous de la levée, l'habitation des Belles-demoiselles avec sa véranda immense et sa toiture de cyprès peinte en rouge, cachée parmi les saules comme un oiseau dans le nid. Cette maison était plus qu'aucune autre rapprochée du fleuve et le large perron, qui descendait vers vous d'une façon tout hospitalière, semblait vous tendre cordialement les bras." Les premières oeuvres de George Washington Cable offrent une vision inoubliable de la Louisiane multiculturelle du début du xixe siècle, une région aux idéaux aristocratiques ancrés dans une économie agricole de plantations qui favorise le conservatisme. Après avoir étudié son histoire coloniale, Cable attribue le déclin de l'aristocratie créole (descendants des colons français et espagnols du delta du Mississippi) à une fierté raciale autodestructrice.

  • " Vous êtes veuve, n'est-ce pas ? Et votre mari était français " : oui, je vois.
    " Etes-vous acadienne ? Vous n'avez pas l'accent. " - " Je suis créole ", fit-elle, indignée, et ses joues s'empourprèrent. Si bien qu'il répliqua aimablement : " Oui, et, comme tous les Créoles, fière de l'être, ce qui est tout à fait légitime. Quant à moi, je suis un Acadien pure souche, et n'ai jamais souhaité être rien d'autre. " G-W-C.

empty