• " D'un pas paisible que rien ne semblait devoir arrêter, elle fanait sous la canicule, infatigable, humble et comme prise dans l'argile d'un souvenir confus, prodigue et mystique.
    " Georges Garillon, avec son talent de conteur hors pair, fait renaître la campagne vosgienne qui s'éveille, les cocasseries de la vie au village, les précieux instants en famille, mais aussi la dure condition des paysans d'autrefois. Il porte sur ses collines natales - et sur leurs habitants - le regard émerveillé, critique, éternellement jeune, de celui qui se souvient. Poursuivant sa tendre chronique commencée avec Vosges de mon enfance, Georges Garillon rend ici, en même temps qu'aux beautés de la langue, un vibrant hommage aux femmes et aux hommes qui ont peuplé son enfance.

  • Leurs problèmes conjugaux respectifs contraignent deux amis d'enfance à cohabiter, malgré "? une incompatibilité presque parfaite ? "... Leurs chamailleries continuelles mais aussi des rencontres inattendues, comme celle d'une migrante syrienne, vont faire renoncer à ses préjugés machistes l'animateur de radio divorcé, et à sa peur des étrangers le comptable pantouflard. Satire ironique et affectueuse, où rôdent l'amour et l'humour, ce délicieux roman dans la lignée de Robert Benchley et Woody Allen fait à la fois beaucoup rire et beaucoup songer.

  • Architecte new-yorkais, George Pearl décide de tout quitter et de s'exiler à Rome pour jouir d'une retraite bien méritée. À travers son journal, le misanthrope nous révèle ce retrait mouvementé.

  • Il y a Mammina qui a toujours habité là, dans ce village des montagnes d'un vieux pays rempli de mythes, de traditions et de mémoires. Si cette dame reste un mystère pour tous, personne ne se pose vraiment de questions sur elle car on ne peut se rendre chez elle, malade, et ne pas en ressortir guéri. Et qui donc, après une guérison inespérée, ferait une enquête sur son médecin. Il y a July-June, l'actrice de Hollywood qui ne veut plus voir sa beauté s'enfuir cruellement...

  • Ces très chers voisins

    Eliane Garillon

    • City
    • 9 October 2013

    Pétronille Pignon vient de fêter ses 47 ans. Vieille fille, elle habite seule à Paris, dans un bel appartement du 16e arrondissement. Sa famille ? Des quémandeurs qui n´en veulent qu´à son argent. Ses connaissances ? Des râleurs. Ses voisins ? Des personnes infréquentables. Bref, le niveau de tolérance de Pétronille Pignon est proche de zéro. Surtout, elle n´a besoin de personne pour se gâcher la vie ! Mais le coup bas est venu d'en haut, c´est-à-dire des chambres de bonnes. Imaginez que dans son immeuble se sont installés une jeune Américaine et... un Mexicain. Un Mexicain !! Le pire, c´est que ces très chers voisins vont changer la vie de Pétronille, pour son malheur. Ou son bonheur ? Une comédie grinçante, hilarante et détonante sur les coups du destin... et sur nos très chers voisins.

  • Eorge Pearl est un architecte américain de renom qui décide de prendre sa retraite au soleil d'Italie en espérant trouver la paix et le silence, loin de tous ceux qu'il connaît. Hélas si G.P ne s'est jamais fait aucune illusion sur la bêtise humaine, s'il ne s'est jamais privé de renvoyer chacun dans ses buts (on l'appelle George Pearl Harbor), son extérieur piquant et son humour assassin cachent un coeur tendre, et finalement ceux qui ont besoin de lui trouvent que l'Italie n'est pas si loin.

    Sur commande
  • Sur commande
  • George Pearl, fameux architecte new-yorkais, décide de vendre son agence et de s'exiler à Rome pour jouir d'une retraite bien méritée. Il est riche, célibataire et ne se fait aucune illusion sur ses frères humains, ce qu'il clame haut et fort d'où son surnom mérité de George Pearl Harbor.
    Mais le misanthrope qu'il aspire à être est singulièrement entouré. Il ne se passe pas un jour sans qu'il consigne dans le journal qu'il a entrepris d'écrire les démêlés cocasses qu'il a avec sa soeur, restée aux Etats-Unis, sa nièce, sa vieille amie Kay, ancienne conquête, le locataire de sa maison de Concord, universitaire souffreteux qui fait une thèse sur Henry David Thoreau, philosophe et gloire locale, apôtre du renoncement au monde. Sans compter Benita, sa femme de ménage romaine, une voisine entreprenante et quelques autres personnages hauts en couleurs. Quoi qu'il s'en défende, le monde tourne autour de lui et semble avoir besoin de lui.
    Seules les visites de Laurel, un nouvel ami qui s'invite dans son appartement de façon peu orthodoxe, apparaissant et disparaissant de manière brutale et inopinée, le troublent et, peu à peu, lui font fendre l'armure. Quelle est la vraie raison de ces visites surnaturelles et vers quel dénouement semblent-elles le conduire ?

  • Pétronille Pignon vient de fêter ses 47 ans. Vieille fille, elle habite seule à Paris, dans un bel appartement du 16e arrondissement. Sa famille ? Des quémandeurs qui n'en veulent qu'à son argent. Ses connaissances ?
    Des râleurs. Ses voisins ? Des personnes infréquentables.
    Le pire, c'est que ces très chers voisins vont lui changer la vie, pour son malheur. Ou son bonheur ?

    Sur commande
empty