• Gabriel Reilly nous offre une vie de Caulaincourt bien documentée et qui ne nous assomme pas avec de fastidieux bas de page.
    On comprend la difficulté d'être un homme normal quand on vit dans une période historique ; d'aucuns auraient dû méditer sur son exemple !

  • Après 313, l'empereur Constantin entreprit de confisquer les richesses des temples traditionnels et d'en pourvoir le clergé chrétien. En 385, un bras de fer s'engage entre les empereurs chrétiens et le sénat romain qui défend l'antique religion. Les nouveaux maîtres d'Occident, Valentinien II, héritier de l'empereur Gratien, et Maxime, chef des légions révoltées de Grande-Bretagne, poursuivront-ils la lutte contre le paganisme ou adopter une politique de tolérance ?

    Sur commande
  • Rome, l'an 62. En résidence surveillée après quatre ans passés dans les geôles de Jérusalem, un vieil homme profite de la douceur de sa résidence surveillée pour repenser à sa vie et à sa vocation. Son nom est connu de tous ceux qui de par le monde suivent la Voie. Par l'Esprit, il est apôtre et par la chair, Saül de Tarse, Juif de la tribu de Benjamin. L'homme qui un jour croisa le chemin d'un certain Jésus de Nazareth. L'homme qui propagea la parole du Christ. Paul est une figure emblématique du christianisme, entourée de mystères et de contradictions. Qui mieux que lui pour aborder son destin et ses choix décisifs qui influencèrent le cours de l'Histoire ?

    Sur commande
  • Tibère prend place parmi les « empereurs gris ». Une vie de pouvoir accidentée transforma progressivement un jeune homme pur, honnête et désintéressé en un sombre dictateur. Ami de la philosophie, ce psychorigide trop lucide, essentiellement soucieux à ses débuts du bien et de la dignité humaine, dirigea son action politique en se référant à l'éthique du stoïcisme sans se soucier des desiderata triviaux du peuple. Le spectacle d'un sénat avili par la flagornerie, l'égoïsme, le népotisme, la corruption et la criminalité le conduisit à instaurer, à l'hiver de son existence, un climat de terreur afin de rappeler les exigences injonctives de la vertu aux citoyens du monde pourri qu'Auguste l'avait chargé de gouverner.

    Sur commande
  • Curieux empereur que ce Justinien promu à la fonction suprême par un caprice de l'Histoire. Difficile à cerner, l'homme prend place parmi les apôtres sectaires qui, consacrant leur vie et leur énergie à tenter de faire le bonheur de leurs ouailles, leur imposent une idéologie tyrannisante, et les yeux fermés sur les conséquences de leur action, les projettent dans les calamités, les deuils et la misère. La foi ne soulève pas que des montagnes, elle creuse aussi d'abyssales érosions susceptibles d'engloutir des sociétés et des nations.

    Sur commande
  • Ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre, le centre-ville de Beyrouth se prête aux réminiscences de chacun. Au gré d'une promenade à travers les rues familières, Gabriel Rayes nous restitue ses repères d'autrefois. Tirés d'un long sommeil, bâtiments, boutiques, cinémas, restaurants, semblent s'animer à lamanière d'une boîte àmusique qui semet en mouvement dès que l'on en soulève le couvercle.

empty