Policier & Thriller

  • Androgyne

    Gerard Bertuzzi

    L'heure est grave. Le commandant Bourbon, secondé par son adjudant-chef Keller, est chargé de coordonner une opération interrégionale. La Normandie et la Picardie subissent les attaques d'une mystérieuse créature humaine. Femme ? Homme ? Les gendarmes sont incapables de trancher, et c'est bien là le problème. Cinq retraités sont déjà morts. Tous poignardés. À chaque fois une carte postale de Compiègne est déposée près des corps. Les messages qu'elles délivrent troublent les enquêteurs qui comprennent qu'une vengeance se prépare. Qui en est à l'origine ? Quelles sont ses motivations ? Pour le découvrir, Bourbon et Keller vont devoir retourner sur les bancs de l'école.

  • En avril 1964, un drame secoue la région de Compiègne : la mort d'un adolescent qui s'est vidé de son sang au sommet d'une tour du château de Pierrefonds. Comment la victime et son meurtrier ont-ils pu arriver là-haut alors que le seul accès était fermé à clé ? Où est passé l'assassin ? Les gendarmes enquêtent, sans résultat. Et un deuxième meurtre est commis au château...

  • Un pli anonyme, un corbeau, des photos de tétés décapitées. Pour le commandant Jacques Bourbon et son adjoint Keller, l'énigme n'est pas banale. Aucune disparition n'a été signalée ; aucun cadavre décapité n'a été trouvé ; aucune plainte pour violation de sépulture ; ni de revendications de Daesh ! Pourtant, nul besoin d'être légiste pour savoir qu'Il y avait un corps sous chacun de ces trophées ! Où sont-Ils ? Qui sont-Ils ? Votre serviteur se retrouve malgré lui, témoin d'un incroyable fait divers.
    Le récit prend forme dans les années 70 mals pour moi, tout commence en janvier 2018. Alors que J'anime une rencontre littéraire avec les prisonniers d'un centre pénitentiaire des Hauts de France, ma prestation terminée, un détenu me remet subrepticement un message griffonné sur une feuille de calepin ; telle une bouteille à la mer ! Là débute un récit inouï. Néanmoins, si vous n'aimez pas les guéridons qui tournent, les souterrains, la taxidermie, l'obscurantisme ou les balades nocturnes type colin-maillard.
    Posez-vite ce bouquin ! fuyez !

  • La comtesse Edmonde de la Villaudière a disparu. Si son mari Philippe ne semble pas très préoccupé, le commandant Bourbon et l'adjudant-chef Keller prennent l'affaire au sérieux. D'autant qu'un cas similaire leur est signalé : la voiture de Morgan Ferneth, un prétendu antiquaire, est retrouvée abandonnée en lisière de la forêt de Compiègne. Désormais introuvable, le mystérieux Ferneth avait vendu un peu plus tôt un tableau au comte. Une peinture représentant une scène de chasse à courre, activité pratiquée par Philippe. Le comte possède d'ailleurs une importante meute de chiens pour s'adonner à ce loisir. Un passe-temps à pratiquer sans modération.

  • Roberto Cavallo, entrepreneur en travaux publics, a disparu. Le même jour, un retraité, Raymond Bienvenu, disparaît également alors qu'il promenait son chien. Les gendarmes sont persuadés qu'il y a un lien entre ces disparitions et recherchent vainement les deux hommes. Dix ans plus tard, alors qu'une piscine est creusée dans un jardin, un corps, appartenant apparemment à une femme, est retrouvé près de trois mètres sous terre. Les dossiers Cavallo et Bienvenu vont être étonnamment relancés..

    Sur commande
  • Roberto Cavallo, entrepreneur en travaux publics, a disparu. Le même jour, un retraité, Raymond Bienvenu, disparaît également alors qu'il promenait son chien. Les gendarmes sont persuadés qu'il y a un lien entre ces disparitions et recherchent vainement les deux hommes. Dix ans plus tard, alors qu'une piscine est creusée dans un jardin, un corps, appartenant apparemment à une femme, est retrouvé près de trois mètres sous terre. Les dossiers Cavallo et Bienvenu vont être étonnamment relancés.

  • 3 mars 1974. Les projecteurs se braquent sur la forêt d'Ermenonville. Le DC10 de la Turkish Airlines à destination de Londres vient de se crasher, avec à son bord 346 personnes. Aucune ne survivra. Non loin de là, Eric Cayrol surprend deux cambrioleurs en pleine action. Par mégarde, il tue le premier et décide alors de supprimer le second afin de ne pas s'encombrer d'un témoin gênant. Aidé de son père Antoine, le meurtrier réfléchit au meilleur moyen de se débarrasser des corps. Tous deux repensent alors au récent drame aérien.

empty