L'artilleur

  • Une étude internationale du journal The Economist, parue le 3 février 2021, a classé pour la première fois la France dans la catégorie des « démocraties défaillantes ». Restrictions des libertés, tensions populaires, comment expliquer une telle dégradation de la situation du pays ?
    Dans ce livre, François Garçon fait le diagnostic des différents blocages qui entravent la France : une verticalité des pouvoirs construite sur des élites mal formées, conformistes et orgueilleuses, des médias complices par facilité et des dispositifs politiques dépassés.
    Il montre que la solution suisse est l'exacte inverse : des pouvoirs aussi horizontaux que possible où la démocratie participative vient compléter les systèmes représentatifs sans les gêner.
    Contrairement à ce qu'on a entendu en France à la suite des demandes de « RIC » formulées par les Gilets jaunes, le principe des votations a permis de tenir à distance le populisme démagogique et s'est bien adapté à une conception décentralisée des responsabilités.
    Au final, le pays capitalise efficacement sur la subsidiarité (ne faire à l'échelon supérieur que ce que l'échelon inférieur ne peut pas traiter) pour maintenir vivant le sentiment national.
    Ne serait-ce pas une piste à examiner enfin sérieusement pour la France ?

empty