• La clameur monte sur le Stadium de Toulouse. Les hommes du XV de France mènent 31 à 27. Une courte tête. Sébastien Chagnac, star incontestée de l'équipe, sait qu'ils n'ont pas droit à l'erreur. Dans les tribunes, la cantatrice Anne-Laure Cottères se demande ce qu'elle fait là. Quelle idée a eu son agent de programmer ce récital de La Traviata, à la fin du match ? Ce sport de brutes ne saurait apprécier un art si délicat. Et cela ne rate pas : en pleine représentation, l'équipe française victorieuse ne se contient plus, la bagarre éclate. Confus, Chagnac vient s'excuser, mais l'ogre timide ne trouve pas les mots...

empty