• Après un veuvage et un divorce, Hugo Wilde, duc de Lindow, se retrouve avec huit enfants sur les bras ! Il leur faut une mère de toute urgence. Bien qu'il ne soit guère enthousiaste à l'idée de se remarier, Hugo change d'avis lorsqu'il rencontre lady Ophelia, dont la beauté le subjugue. Veuve respectable et mère dévouée, elle incarne à ses yeux la femme idéale. C'est décidé, c'est elle et nulle autre qu'il épousera. Mais Ophelia n'est pas pressée de devenir duchesse et de devoir gérer une marmaille aussi nombreuse. Pour la convaincre, Hugo devra user de tous ses talents...

  • Avant de se marier, lady Betsy Wilde veut réaliser un fantasme : se déguiser en homme afin de visiter les endroits les plus fascinants de Londres, qui sont évidemment tous interdits aux femmes. Néanmoins, il lui faut une escorte. Ce sera lord Jeremy Roden, qu'elle espère convaincre sans mal car son penchant pour la bouteille le rend moins regardant sur les convenances.
    Or, l'ex-officier d'artillerie lui lance un défi au billard, jeu qui la passionne depuis toujours. Si elle gagne, il l'emmènera s'encanailler en ville. Si elle perd, elle passera une nuit avec lui...

  • Après avoir repoussé vingt-deux demandes en mariage, Sophie York se résigne à dire oui à Braddon Chatwin, comte de Slaslow. Il aurait certes été bien plus excitant d'accepter la demande de Patrick Foakes. Entre ses bras, elle se sentait fondre et perdait tout sens des convenances. Mais pour sûr, ce séducteur impénitent l'aurait trompée et humiliée à maintes reprises. Pourtant, elle ne tarde pas à céder aux caresses de cet amant incomparable lorsque ce dernier, dans une rocambolesque tentative d'enlèvement, se fait passer pour Braddon, son fiancé...

  • À cause d'une malencontreuse méprise, la ravissante Linnet Thrynne est déshonorée. Sa tante trouve alors une solution : la jeune fille épousera Piers Yelverton, futur duc dont personne ne veut. Et pour cause : victime d'un accident qui l'a laissé boiteux et impuissant, il terrorise son entourage de ses fureurs dévastatrices. Puisqu'il n'a aucun espoir d'avoir un héritier, il acceptera de donner son nom à une femme qui, croit-il, porte la vie.
    Ce sera l'union de la Belle et de la Bête.
    Sauf que Linnet est aussi pure que la blanche colombe et que son irascible fiancé est loin d'être un monstre...

  • Considéré comme le plus beau parti d'Angleterre, Parth Sterling est stupéfait quand Mlle Lavinia Gray a le toupet de lui demander de l'épouser. Il a certes l'intention de se marier, mais sûrement pas avec une écervelée qui ne songe qu'aux fanfreluches. Néanmoins, après avoir poliment refusé, il promet de l'aider à trouver un époux fortuné. Ce ne devrait pas être bien difficile, car, en dépit de sa frivolité, Lavinia a bien des atouts. Atouts qui, contre toute raison, vont bientôt l'émouvoir...

  • Le mariage de Poppy avec le duc de Fletcher s'annonçait idyllique. Hélas, quatre ans plus tard, Poppy est délaissée par son bel époux. Élevée dans la pruderie par son dragon de mère, elle s'est efforcée de remplir son devoir conjugal, mais le duc, lassé de sa passivité, a déserté son lit. Comment le retenir ? Elle n'a rien d'une séductrice ! Devra-t-elle alors quitter celui qu'elle aime pourtant de tout son coeur ? Par chance, Poppy a de bonnes amies. Et elle va comprendre que, pour devenir une amante et s'abandonner à la sensualité, il lui faut d'abord prendre en mains son destin de femme...

  • Londres est en effervescence - du moins la gent féminine. Lord Alaric, grand explorateur et auteur prolifique de romans épiques, rentre au pays après bien des aventures. N'ayant pas la moindre idée du succès phénoménal rencontré par ses oeuvres, il est le premier surpris d'être accueilli avec une telle ferveur, voire franchement agacé par l'adulation que lui vouent ces dames. À l'exception de Mlle Willa Ffynche, qui n'a que dédain pour sa célébrité et ses histoires rocambolesques. Et, bien sûr, il n'y a rien de plus excitant qu'une femme qui se dérobe...

  • Par une nuit d'orage, Olivia Lytton frappe à la porte du duc de Sconce après que sa calèche a versé dans le fossé. Sublime apparition : ses longs cheveux dénoués ruissellent, sa robe trempée souligne des courbes somptueuses. Ébloui, Quin ne peut s'empêcher de lui voler un baiser. Lui le mathématicien de génie imperméable aux émotions s'embrase soudain pour cette femme au franc-parler déconcertant et au langage fleuri. Aurait-il enfin trouvé la femme de sa vie ? Mais n'est-il pas déjà fiancé ? À la soeur d'Olivia, très précisément ?

  • Il était une fois, il n'y a pas si longtemps... Une jeune fille opprimée par sa marâtre s'éprend du fiancé de sa soeur... Une belle audacieuse affronte dans son château un lord monstrueux... Une épouse disgracieuse trahie prend sa revanche et se métamorphose en une sublime beauté... Voici cinq contes de fées classiques recréés par une auteure à la plume malicieuse et sensuelle, pour notre plus grand plaisir. Cinq histoires d'amour, folles et passionnées pour nous, les femmes d'aujourd'hui, qui sommes d'incorrigibles romantiques, toujours friandes d'aventures, de potions magiques et de princes canailles.

  • De passage à Londres, le duc de Kinross succombe au charme de la ravissante Edith Gilchrist. Parée de toutes les qualités nécessaires à une épouse, elle joue en prime divinement bien du violoncelle. Quelques baisers volés leur promettent déjà mille délices. Pourquoi faire traîner les fiançailles ? Le mariage est rondement célébré. Mais, contre toute attente, la nuit de noces se passe mal. La jeune femme s'isole dans la plus haute chambre du château de Craigievar. Et Gowan se retrouve face à un sacré défi : conquérir le coeur et le corps de la Belle de la Tour... sa duchesse.

  • Affligée d'un père farfelu qui s'est mis à dos tout le comté, lady Roberta se désole de rester vieille fille. Après un énième esclandre, elle décide que la coupe est pleine et débarque chez sa cousine, l'excentrique duchesse de Beaumont. Entre deux scènes de ménage, celle-ci l'accueille à bras ouverts et promet de lui trouver un beau parti. Or Roberta a déjà fixé son choix sur l'arrogant duc de Villiers, qui l'a subjuguée d'un regard et qu'elle entend épouser coûte que coûte. N'en déplaise au comte de Gryffyn, le frère de la duchesse, qui voudrait lui faire croire que l'élu de son coeur est un rustre doublé d'un suborneur. Par dépit, sans doute...

  • Le duc de Villiers a un problème : père de six enfants naturels, il doit trouver une épouse capable de leur donner une éducation et de les imposer dans la haute société. Autrement dit, une fille de duc. Le choix est restreint : il y a lady Eleanor, caustique et piquante, qui s'habille hélas comme un sac, et lady Lisette, fantasque, sans doute un brin écervelée, mais si belle... Il doit se décider. Villiers fera son choix d'une manière pragmatique, oubliant un peu vite que le mariage est aussi affaire de coeur, et le sien risque fort de ne pas sortir indemne de cette foire à la duchesse...

  • Les dames de qualité ne travaillent pas. Pourtant, Eugenia Snowe gère la meilleure agence de placement de Londres depuis la mort de son époux, et elle refuse de se remarier pour ne pas perdre sa liberté. En revanche, pourquoi ne pas prendre un amant, comme le lui suggère une amie ? Cette perspective se concrétise le jour où Edward Reeve franchit le seuil de son bureau, en quête d'une gouvernante aux aptitudes exceptionnelles. Dès que ses yeux se posent sur Eugenia, c'est elle qu'il veut, pas une autre. Et cet homme despotique n'est pas du genre à tolérer un refus...

  • De son enfance désargentée, Annabelle Essex n'a gardé que de mauvais souvenirs, et elle est disposée à épouser n'importe quel aristocrate, pourvu qu'il soit riche. Quand elle croise le comte d'Ardmore, son coeur palpite. Il est très séduisant ce Highlander venu chercher à Londres l'héritière dont la dot lui permettra d'entretenir son domaine. Cependant, en raison de sa pauvreté, elle refuse de lui accorder sa main. Mais sa réputation compromise, Annabelle se retrouve en route pour l'Écosse en compagnie de celui qu'on considère comme son mari et qui n'a pas renoncé à se faire aimer d'elle...

  • « Bien sûr que j'accepte d'être le tuteur de vos filles ! » avait dit le duc de Holbrook au vicomte de Brydone. Or, ce dernier décède peu après, et voici le duc responsable de quatre Écossaises désargentées. Lui qui s'attendait à des fillettes constate, médusé, qu'il s'agit de quatre belles jeunes filles. Désormais, il va falloir les marier et le duc est vite dépassé. Aussi la raisonnable Tess Essex décide-t-elle de se dévouer. En tant qu'aînée, c'est à elle de donner l'exemple et d'épouser le comte de Mayne qui lui fait l'honneur de demander sa main. Mais réussira-t-elle à oublier les baisers sulfureux de Lucius Felton ?

  • Réduite au rang de servante depuis la mort de son père, Kate vit sous le joug de sa belle-mère Marianna. L'odieuse femme va bientôt marier sa fille, Victoria, à un éminent parti mais avant tout, la future épouse doit être présentée au prince Gabriel.Par un coup du sort, Victoria, défigurée, ne peut se rendre au château. C'est donc Kate qui est envoyée à sa place, déguisée en fiancée. Kate va alors faire la rencontre de Gabriel, un prince aussi charmant qu'arrogant. Un prince pour qui son coeur vacille, mais que le destin s'acharne à lui dérober. Et si un baiser de minuit avait le pouvoir de tout changer ? Et si les contes de fées existaient ?

  • À peine mariée, Jemma de Beaumont s'est querellée avec son époux Elijah et est partie vivre à Paris, tandis qu'il demeurait à Londres. Huit années se sont écoulées et il leur faut se rendre à l'évidence : le duché a besoin d'un héritier. Jemma rentre donc en Angleterre, prête à accomplir son devoir conjugal. À vingt-huit ans, c'est une vraie femme du monde qui a tous les hommes à ses pieds. Elle ne s'est pourtant donnée à aucun et se retrouve aujourd'hui face à un défi de taille : éveiller l'ardeur de son mari qui se montre étrangement distant et ne se passionne que pour les débats politiques. En bonne joueuse d'échecs, Jemma va devoir élaborer une stratégie de séduction imparable. Mais l'adversaire est coriace. La partie s'engage...

  • Adolescente, Emilia a été humiliée par Vander Brody, futur duc de Pindar, dont elle s'était entichée. Elle s'est juré de l'oublier. Aujourd'hui, la donne a changé. Toujours célibataire à vingt-huit ans, elle sait qu'elle doit acquérir une position sociale respectée si elle veut obtenir la tutelle de son neveu. Or, il se trouve qu'elle possède un document compromettant qui, s'il était divulgué, ferait perdre à Vander son titre et sa fortune. Emilia n'hésite pas à le faire chanter pour se faire épouser et Vander, la rage au coeur, est bien obligé de céder. Magnanime, la jeune fille pensait lui rendre sa liberté au bout d'un an, mais la chasseresse va se retrouver prise à son propre piège.

  • Bâtard du duc de Villiers, Tobias Dautry a grandi dans la rue. Devenu manufacturier, il souhaite épouser Laetitia Rainsford. Elle est peut-être bête, mais elle est si belle et si docile. En échange de son entregent, il lui apportera sa fortune. Après tout, le mariage est une transaction comme une autre. Toutefois, pour redorer son blason inexistant, il doit d'abord remettre en état son manoir. C'est ainsi qu'il fait appel aux talents de décoratrice de lady Xenobia India, une jeune personne très déterminée, qui a l'habitude de tout régenter à sa façon. Et forcément, leur collaboration va faire des étincelles...

  • Uma Última Aventura

    Eloisa James

    «Um romance de época extremamente bem escrito, com protagonistas realistas e diálogos espirituosos e divertidos.» LIBRARY JOURNAL



    Lady Betsy Wilde é a filha mais velha do Duque de Lindow. A sua mãe, a segunda mulher do duque, fugiu com um conde prussiano quando Betsy era bebé. Para afastar a má reputação que herdou da mãe, Betsy reprime os seus impulsos mais selvagens e apresenta uma imagem recatada e perfeitamente polida durante a sua primeira temporada social. Desempenha o papel com tanto sucesso que atrai dezenas de pretendentes, recebendo uma proposta de casamento de um duque com uma excelente reputação. Mas, antes de casar, Betsy anseia por uma última aventura.

    Nenhum cavalheiro concordaria com o seu plano escandaloso, mas Lorde Jeremy Roden não é um cavalheiro. É um libertino sarcástico e pecaminoso. Ambos decidem fazer uma aposta. Se Betsy ganhar um jogo de bilhar, ele levá-la-á numa viagem ousada por Londres, onde ela poderá desfrutar de alguns privilégios apenas reservados aos homens. Mas, se ele ganhar, ela será dele por uma noite, sem reservas. O que acontecerá se Jeremy perceber que uma noite não será suficiente?

    «Uma história vigorosa com personagens cativantes e memoráveis.» KIRKUS REVIEWS

  • Lord Northbridge Wilde était fou de désir pour sa jeune fiancée Diana. Il attendait avec impatience leur nuit de noces... qui n'a jamais eu lieu. La belle a disparu du jour au lendemain et North, dépité, s'en est allé guerroyer aux Amériques.
    De retour deux ans plus tard, il est sidéré de retrouver Diana au poste de gouvernante dans son château de Lindow. Son ex-fiancée est devenue domestique ! Et surtout elle est la mère d'un petit garçon. Des explications s'imposent, mais ce dont North est sûr, c'est que Diana fait toujours battre son coeur...

  • Benjamine des soeurs Essex, Joséphine est la seule à être encore célibataire. Et pour cause ! Celle que les mauvaises langues surnomment « la truie écossaise » en raison de ses formes est persuadée qu'aucun homme ne voudra d'elle. Elle a beau se sangler dans un corset, jamais elle n'aura une silhouette de sylphide, comme Mlle de la Broderie, la ravissante fiancée du comte de Mayne. Lors d'un bal, bouleversée par les insultes d'un goujat, Joséphine se confie au comte. Attendri, il décide de lui apprendre, en toute amitié, l'art de séduire un homme. Et très rapidement, l'élève remporte un franc succès... et le professeur, rongé de jalousie, ne sait plus à quel saint se vouer.

  • À cause d'une malencontreuse méprise, la ravissante Linnet Thrynne est déshonorée. Sa tante trouve alors une solution : Linnet épousera Piers Yelverton, futur duc dont personne ne veut. Et pour cause : victime d'un accident qui l'a laissé boiteux et impuissant, il terrorise son entourage de ses fureurs dévastatrices. Puisqu'il n'a aucun espoir d'engendrer un héritier, il acceptera de donner son nom à une femme qui, pense-t-il, porte la vie. Ce sera l'union de la belle et de la bête. Sauf que Linnet est aussi pure que la blanche colombe et que son irascible fiancé est loin d'être un monstre...

  • - Vous êtes fou, père ! Theodora est comme ma soeur ! - Peu importe. Tu l'épouseras. Suite à de mauvais placements, le duc d'Ashbrook a « emprunté » sur la dot de sa filleule des fonds qu'il est incapable de rembourser. Il encourt la prison, à moins que son fils ne se dévoue pour épouser ce laideron. Afin d'éviter le scandale, James est bien obligé de se soumettre... et découvre chez sa jeune épouse une sensualité inattendue. Mais Theodora apprend les véritables raisons de leur union et le chasse du domaine.Sept ans plus tard, James revient et réalise avec stupeur que le vilain petit canard s'est transformé en cygne...

empty