• « A la terrasse des cafés, seuls ou avec des amis, ils sont sur le qui-vive. À l'affût d'une nouvelle, dans une attente fébrile, constante, ils ont toujours leur téléphone à portée de main. Le soir, ils ne s'endorment pas sans l'avoir consulté, le matin le saisissent avant même d'avoir ouvert l'oeil, pour savoir ce qui est arrivé. Mais quoi, au juste ? ».

    Dans ces Liaisons dangereuses à l'ère d'Instagram, Éliette Abécassis décrit de façon inédite une génération née au début des années 2000, en proie à la dépendance et la violence induites par les réseaux sociaux.
    Un roman incisif qui sonde notre époque, et tout ce qui, en elle, nous interroge et nous dépasse.

  • « Éliézer, me dit mon maître, il vient de se produire une chose très grave. Cet enfant trouvé dans un linge, marqué d'un signe juif, nous désigne comme coupables d'un crime rituel. » Paris, 1240, le meurtre mystérieux d'un nouveau-né. L'ombre du Moyen Âge plane sur la cour de saint Louis. Conspirations, trahisons, rumeurs, trafics... jamais les enjeux de pouvoir n'ont été si violemment discutés. Au coeur de tous les débats, le dogme et le fanatisme religieux. Le sang coulera-t-il de nouveau ? Justice sera-t-elle faite ?
    Après Qumran et Le Trésor du Temple, Éliette Abécassis s'affirme, avec Le Maître du Talmud, comme un des auteurs phares du thriller historique et religieux.

  • Quand et où est né le judaïsme ? Qu'est-ce que le chabbath ? Que signifie la Kabbale ? En quoi consiste la pensée talmudique ? Quels sont les courants du judaïsme ? Quelle différence y a-t-il entre les Ashkénazes et les Sépharades ? Qu'est-ce que l'humour juif ?
    Le judaïsme, la plus ancienne des religions monothéistes, a survécu en perpétuant des rituels et une pensée en constante évolution, grâce aux rabbins qui interprètent et adaptent les fondements bibliques du livre du Talmud.
    Dans cet ouvrage magnifiquement illustré, Éliette Abécassis nous offre une vision intemporelle et actuelle du judaïsme, dans un texte servi par une écriture limpide, alerte et largement argumentée. Elle nous aide à mieux appréhender 50 notions-clés, que ce soit l'histoire du peuple juif, la pensée, les fêtes, la tradition ou encore la transmission.
    Comprendre le judaïsme, c'est renouer avec le passé et éclairer le monde moderne. C'est aussi une manière de combattre tous les préjugés tenaces qui peuvent encore sévir à propos de cette religion, dont le sens du sacré irrigue un présent sans cesse renouvelé.

  • Ce roman d'une passion d'amour contrariée est aussi le roman d'une époque.
    Charlotte et Stéphane se rencontrent, adolescents, à la Sorbonne à la fin des années 80. Dès cette scène de première vue, chacun ressent un coup de foudre sans oser l'avouer à l'autre : aucun des deux ne se sent « à la hauteur », aucun ne fait le premier pas, aucun n'a la maturité de saisir son bonheur...
    Il se donnent rendez-vous, la jeune femme est en retard : à quelques minutes près, ce jour-là, ce n'était pas un simple rendez-vous qu'elle ratait, c'était sa vie !
    Il ne savent pas que la vie prend le dessus, qu'elle nous emporte malgré nous vers des destins que nous ne maîtrisons plus, nous fait prendre des bifurcations comme on emprunte des portes, puis des couloirs, de dix ans, de vingt ans, de trente ans, nous fait épouser des personnes que nous n'aimons pas vraiment, faire des enfants avec des êtres qui n'auraient pas même été nos amis, nous fait rester avec eux à cause des enfants, nous sépare d'eux à cause des enfants...
    On suit en parallèle la trajectoire intimes et professionnelles de Charlotte et de Stéphane, et chaque fois que les hasards de l'existence les remettent en présence, ce n'est pas « le bon moment ».
    Il leur faudra attendre presque trois décennies pour qu'enfin, vieillis, mûris, cabossés, ils puissent finir par s'avouer, et avouer à l'autre, qu'ils étaient faits l'un pour l'autre :
    « Vingt-huit ans, trois mois et douze jours que nous nous connaissons... Des mariages, des divorces, des deuils, des enfants, des centaines de voyages, parfois au bout du monde, des succès, des échecs, des espérances déçues, des rêves d'enfance perdus, des enfances déchues... Vingt huit ans de rêves et de désir ».

  • Le vol d'un des précieux manuscrits de la mer Morte, découverts en 1947 dans les grottes de Qumran, précipite Ary, jeune juif religieux, fils d'un archéologue israélien, dans une enquête jalonnée de cadavres "crucifiés". Ceux des savants ou des prêtres qui ont eu entre les mains un de ces manuscrits... Les énigmes qui entourent la vie et la mort de Jésus ont-elles des enjeux susceptibles de provoquer ces meurtres ?

  • « Il y a quelques années, je sortais dans la rue avec une étoile de David autour du cou. J'étais fière de m'appeler Esther Vidal et je ne baissais pas la voix pour dire mon nom. [...] Nous n'étions pas en danger dans la ville. Ni agressés à la sortie de l'école, de la synagogue, ou chez nous. Traiter quelqu'un de sale Juif était un tabou. Je ne pensais pas qu'il pût y avoir dans Paris des émeutes contre les Juifs. À vrai dire, je n'aurais même pas imaginé que l'on puisse entendre, lors d'une manifestation : À mort les Juifs. » Une jeune femme, deux enfants, deux amours. La peur, le désir, l'espoir, la tentation de quitter la France et de partir en Israël pour faire son alyah.

  • Lassée de ses échecs sentimentaux à répétition, Juliette décide de suivre une philothérapie et s'inscrit aux cours de philosophie en ligne d'un étrange professeur...

    Éliette Abécassis raconte l'amour à l'heure d'Internet, du virtuel et de la dématérialisation, tout en proposant dans chaque chapitre une courte leçon de philosophie accessible et vivante sur les déclinaisons de l'amour : le désir, la passion, la trahison...

  • Peut-on échapper au destin qu'on choisit pour vous ? se demande Esther Vital.
    Juive marocaine née à Strasbourg, écrasée par le poids de la tradition, mais aussi déchirée par la nostalgie des paradis perdus - l'Espagne de Cordoue à Tolède, le Maroc, de Mogador à Fès -, Esther choisit elle-même son futur époux, Charles, malgré l'opposition de sa famille. Mais, la veille de son mariage, vêtue de la robe pourpre des promises sépharades, elle découvre de terribles secrets dont elle risque d'être l'innocente victime...
    À travers cette quête des origines, Eliette Abécassis explore avec érudition l'histoire des juifs marocains, de l'Inquisition à nos jours. Voici le grand roman du monde sépharade.Un texte plein de souffle, dont on ferme les pages heureux, initié à un secret de sagesse et baigné d'un authentique désir d'amour, celui qui réconcilie avec soi, l'autre et la vie. Alice Ferney, Le Figaro littéraire.

  • " désormais ma vie ne m'appartenait plus.
    Je n'étais plus qu'un creux, un vide, un néant. désormais, j'étais mère. " e. a.
    Violent, sincère, impudique, le nouveau roman d'eliette abécassis brise les tabous sur la maternité, cet " heureux événement " qui n'est peut-être qu'une idéologie fabriquée de toutes pièces. après mon père et clandestin, la romancière affirme un ton toujours plus personnel, où la fiction se mêle à une analyse subversive de la société.

  • « Ce journal de vie est le mien, celui d'une femme, d'une mère et d'une philosophe qui s'interroge. Comment vivre dans un monde où tout s'achète et tout se vend en un clic ? Un monde dont le seul but est de fabriquer des besoins ? Un monde sans foi ni loi, où on ne se pose plus la question de ce que l'on peut faire ou doit faire ?
    L'envie d'y croire est une impulsion qui nous porte, nous élève, nous renforce. Souvent une intuition, parfois une conviction, mais surtout l'expression d'une foi en nous-même et envers les autres. Celle d'une philosophie de vie qui renoue avec le sens. »

  • Vienne, mars 1938. S. Freud et sa fille Ana ont réuni les adhérents de la Société psychanalytique pour une session extraordinaire. Une soixantaine de membres ont répondu présent et se sont réunis autour du maître qui s'exprime devant eux, peut-être pour la dernière fois. Mais le père de la psychanalyse refuse de fuir l'Autriche malgré l'invasion nazie.

  • Adultère. Anna a beau être divorcée de Simon, aimer Sacha éperdument, elle sait que si elle cède à la passion, elle sera considérée comme une femme adultère. A moins que son ex-mari ne lui accorde enfin le guet, ce divorce religieux juif qui la délivrerait de ses chaînes. Ecartelée entre ses pulsions amoureuses et sa conscience religieuse, Anna se heurte au poids des traditions qu'elle n'ose transgresser. Et se retrouve victime du jeu cruel de Simon, qui refuse de lui rendre sa liberté...

  • « Pour bien faire les choses, il faudrait commencer par divorcer. » Après huit années de mariage et la naissance de jumeaux, le grand amour de Jérôme et Agathe a bien souffert et la distance se creuse. Abandonnée à l'éducation de ses enfants qui l'accaparent, Agathe assiste passivement à la dérive de son couple. Mais lorsqu'elle découvre que Jérôme la trompe, bafouée, blessée, elle se décide à demander le divorce. Une véritable guerre s'engage alors entre les époux, un combat sans merci où tous les coups bas, accusations délirantes et manipulations sont permis pourvu qu'ils assurent le triomphe de l'un sur l'autre. Cinglant, émouvant, corrosif, ce roman dévoile les affres du divorce dans le monde contemporain.

  • Eliette Abécassis Le Trésor du Temple Avril 2000, désert de Judée. Un archéologue sacrifié sur un autel, près des grottes de Qumran. Les services secrets israéliens en état d'alerte.
    Ary, le héros de Qumran, est à nouveau plongé au coeur d'une des plus extraordinaires énigmes de l'Histoire, qui unit, au fil des siècles, les Esséniens, les Templiers et la secte des Assassins.
    Et, remontant du fond des âges, le mystère du trésor du Temple.
    Un thriller messianique où Eliette Abécassis, renouant avec l'univers romanesque qui a fait le succès international de Qumran, allie avec virtuosité l'érudition historique et théologique au roman d'aventures.


    Le Trésor du Temple est la suite de Qumran.

  • Joachim, élève de Normale Sup, est l'étudiant favori d'Elsa Maarek, professeur de philosophie passionnée par l'Antiquité. Tous deux vont être amenés à enquêter sur une série de meurtres atroces visant le personnel enseignant de la rue d'Ulm. Les crimes portent le signe du chiffre Pi et répondent à un rituel bien connu d'Elsa, qui a fait sa thèse sur les sacrifices de la religion d'Eleusis. Par ailleurs la femme du premier défunt vend un précieux codex identifié comme un palimpseste. On prétend que le manuscrit serait un écrit d'Archimède dans lequel il donne la solution de Pi, soit la résolution du mystère de la création du monde.

  • Eliette Abécassis La Répudiée Au premier regard, Rachel a aimé Nathan, le mari qu'on lui destinait. Et c'est avec bonheur qu'elle a accepté son destin de femme pieuse dans ce quartier traditionaliste de Méa Shéarim, à Jérusalem, où elle a grandi.
    Mais au fil des années se dessine le drame qui la brisera : le couple n'a pas d'enfant. Et la loi hassidique donne au mari, au bout de dix ans, la possibilité de répudier la femme stérile. Comment Rachel accepte le verdict en silence, alors même qu'elle sait n'être pas en cause, c'est ce que nous conte la romancière de Qumran dans ce livre intimiste et dépouillé. Un bouleversant roman d'amour qui a été le point de départ du film d'Amos Gitaï, Kaddosh.

  • Philosophie, économie, histoire, sociologie, littérature, histoire de l'art, psychanalyse ... autant de sciences humaines qui délimitent les champs du savoir. Autant de disciplines fondamentales présentes de bout en bout dans la collection "Quadrige", à travers les plus grands auteurs, les plus grands titres, les plus grands textes. Quadrige : des ouvrages d'hier et d'aujourd'hui qui sont aussi des textes pour demain.
    La collection se divise en quatre sections : -- Références (dictionnaires, histoire générale ...) jaune pantone 116 -- Textes (Bachelard, Bergson, Durkheim ...) rouge 2718 -- Essais (Laplanche, Levinas ...) bleu 2728 -- Manuels (Ellul, Denis ...) vert green c .

  • Eliette Abécassis Mon père Depuis la mort de son père, Helena vit recluse dans le souvenir de cet homme à qui elle avait voué son existence. Loeirruption de Paul, qui se dit son demi-frère, va tout bouleverser. Est-il possible que le disparu ait eu une autre vie ? Helena et sa mère ont-elles été les préférées, ou bien leur a-t-il sacrifié un amour dont elles ignoraient tout oe Au terme doeune quête qui leur est commune, Paul et Helena comprendront ce quoeils ont vraiment été, loeun et loeautre, pour leur père. Mais noey a-t-il pas des vérités qui détruisent oe Dans le droit fil de La Répudiée, un roman bouleversant, porté par une écriture lumineuse.

    Alexandra Lemasson, Le Magazine littéraire.

  • Aux quatre coins de la planète se développent des milliers de centres de fertilité et de reproduction qui proposent la GPA à des parents en désir d'enfant. Éliette Abécassis dénonce ici toutes les implications et les dérives de cette pratique hypercapitaliste.
    « L'être humain ne saurait être cédé, vendu ou échangé. Faire de la grossesse et de l'accouchement un service rémunéré est la plus formidable violence faite aux femmes depuis l'époque de l'esclavage. »

  • Le Flore à St Germain des prés, de nos jours. Une mère et sa fille, deux versions différentes de la séduction. La mère, créée pour séduire, un Botticelli aux blondeurs vénitiennes, un astre à l'énergie fatale, à l'amour surabondant La fille, une beauté de pas tous les jours selon sa mère, rêveuse et effacée, dans le doute, le sacrifice, attendant de "naître". Admiration, jalousie, possession, émancipation.

    Indisponible
  • Eliette Abécassis Clandestin Il est immigré clandestin, il voyage en train sans billet, sans papiers, espérant trouver un passeur. Mais c'est la police qui l'attend sur le quai.
    Elle est haut fonctionnaire, elle mène une vie sans histoire, elle s'occupe précisément de dossiers concernant les étrangers.
    Ils se sont regardés, reconnus peut-être, chacun dans son exil intérieur. Maintenant qu'elle a compris sa situation, elle est tentée de rompre avec tout, de fuir avec lui. Et lui, il sait qu'il a jusqu'au bout du quai pour la séduire.
    C'est une tragédie de notre temps que nous conte Eliette Abécassis. Mais c'est aussi une histoire éternelle : celle des rencontres et du désir, des barrières que la société met entre les êtres, des solitudes impossibles à briser.

    Un sens remarquable de la suggestion et de la retenue, sur un sujet pourtant propice aux facilités de la sensiblerie.
    Jean-Claude Lebrun, L'Humanité.

    Avec grâce et légèreté, Eliette Abécassis plonge au coeur d'un de ces moments où l'on voudrait que le temps s'arrête.
    Sophie Blitman, La Vie.

  • Lassée des ses échecs amoureux, Juliette décide de suivre une philothérapie. Elle s'inscrit aux cours de philosophie en ligne d'un étrange professeur.

    Sur commande
  • L'arrivée d'un petit frère pas facile pour Astalik.
    Elle va se dépasser et trouver une nouvelle place au sein du foyer, comprendre qu'elle est toujours autant aimée de ses parents.

    Elle évolue et endosse le rôle d'ainé avec plaisir finalement !
     

empty