Persee

  • Horizons sauvages

    Elie Couston

    • Persee
    • 23 June 2008

    2065, le conflit nucléaire tant redouté n'a laissé derrière lui que chaos et larmes. Cette Terre, jadis si belle, n'est plus qu'un vaste champ de ruines et de radioactivité, sur lequel essaient de survivre, tant bien que mal, ceux qui ont échappé au cataclysme. Et tout est à recommencer... Mais bien sûr, l'homme, incurablement incapable de tirer les leçons du passé, n'a pas changé : toujours aussi égoïste et « exploiteur ». Dès lors, la rivalité va faire rage entre ces habitants de la cité souterraine, prévoyants mais condamnés à vivre sous terre pour dix générations, et les populations de la jungle. Un combat sans merci entre deux mondes issus d'une même nation, les « human grey » et les « lost people » de la forêt, dans un décor inhospitalier, voire hostile. Seule lueur d'espoir, le couple inattendu de Zelphia et Sony Jim, à la recherche de cet Eldorado tant espéré, au péril de leur vie...
    Elie Couston met son imagination débordante au service de sa rébellion contre les faits établis, une société sclérosée, un monde égoïste, espérant toujours en secouer les principes figés. Il est déjà l'auteur de La Bonté des anges et la main du diable (Ed. Persée).

  • L'homme qui tua le président

    Elie Couston

    • Persee
    • 23 September 2009

    Jed Gomme, prolétaire déphasé, Raccolas Karsosie un président sautillant et frétillant, Rapida Charcli ministre de la justice, Morphine Cachalot ministre de la santé et tant d'autres à découvrir. vivent dans un pays étrange sur Globa, la planète soeur jumelle de la Terre.
    La plupart des hommes politiques sont des magiciens du langage et de redoutables illusionnistes.
    L'histoire qui les anime est très acerbe, burlesque et pathétique à la fois. Que ceux qui se reconnaîtront se convainquent qu'il ne s'agit là que d'une contrefaçon de leur image et de leur comportement...
    Roman iconoclaste, cette fiction satirique et lucide propose au lecteur une vision burlesque du pouvoir et de ses dérives. La critique montre une société de consommation en totale perte de vitesse.

empty