• L'auteur prend le lecteur pour juge et lui divulgue ses aventures amoureuses avec ses jeunes amies.POUR UN PUBLIC AVERTI. Lesbia, Sapho, Thalia, Euphrosine... Grisonnant et au bout d'une vie bien remplie, Edward Sellon nous fait tour à tour le récit de ses vigueurs passées. Des pages très tendres qui ne manquent pas de situations impudiques, où des brèves rencontres deviennent des fréquentations durables et non-exclusives.Des confessions très personnelles, qui se lisent comme des coquines nouvelles.EXTRAIT« Ayant ¿vécu tous les jours de ma vie¿, comme on dit, tu penses bien que je ne puis plus renouveler les exploits d¿autrefois, mais quelques jeunes filles, qui passent pour les cousines de Ph¿bé et de Chloé, servent à nos amusements la vue de leurs vierges beautés ramène parfois dans mes veines un frisson de plaisir. De temps à autre je retrouve encore en l¿honneur de Ph¿bé et de Chloé un peu de ma vigueur passée. [...] Maintenant, cher lecteur, il ne me reste qu¿à te souhaiter de l¿avoir raide et dur jusqu¿à tes cheveux blancs et à t¿adresser mon plus affectueux adieu. » [...] Tu me demandes, charmante Lesbia, d¿adoucir un peu tes ennuis en te racontant quelques uns de mes caprices. Comme j¿ai toujours été ton esclave, je me hâte d¿obéir. Il faut te dire, chère petite, que pour les servir j¿ai à ma disposition plusieurs dames complaisantes que je paie en conséquence. Mardi dernier, j¿étais étendu paresseusement sur un sofa, absorbé dans la lecture du charmant ouvrage de Diderot La Religieuse, quand la sonnette se fit entendre. Je me relevai vivement et allai ouvrir. Devant la porte était arrêtée une voiture bien connue de moi et dont le sémillant cocher était Madame R¿ elle-même. À PROPOS DE L'AUTEUREdward Sellon est né le 6 janvier 1818 à Brighton, en Angleterre. Menant une vie débridée et connaissant de nombreuses séparations et réconciliations avec son épouse, Sellon s'adonne à la littérature érotique. Il narre ses aventures dans The New Epicurean (1865) ou encore dans ses mémoires intitulées The Ups and Downs of live (1867), qui présentent notamment ses escapades érotiques en Inde. À PROPOS DE LA COLLECTIONRetrouvez les plus grands noms de la littérature érotique dans notre collection Grands classiques érotiques.Autrefois poussés à la clandestinité et relégués dans « l'Enfer des bibliothèques », les auteurs de ces ¿uvres incontournables du genre sont aujourd'hui reconnus mondialement. Du Marquis de Sade à Alphonse Momas et ses multiples pseudonymes, en passant par le lyrique Alfred de Musset ou la féministe Renée Dunan, les Grands classiques érotiques proposent un catalogue complet et varié qui contentera tant les novices que les connaisseurs.

    Sur commande
  • Agé de 48 ans, le capitaine Edward Sellon, victorien très rebelle, se suicide d'un coup de feu, non sans avoir pris soin auparavant de confier le manuscrit de ses mémoires à un éditeur - clandestin bien sûr, nous sommes en Angleterre.
    Et quelles mémoires ! Traduit il y a quelques années pour la première fois en français, Les Hauts et les Bas de la vie (dont voici la première édition au format de poche), est considéré comme une des rares autobiographies vraiment libres connues.
    Avec le capitaine Sellon, nous tenons un héros haut en couleurs et bas en scrupules.
    Son sens de l'honneur est puissant, sa lubricité plus encore. Un viveur, en somme, doué pour la vie, doué pour le sexe. Un capitaine courageux et généreux, particulièrement dans l'étreinte, dont l'existence semble surtout faite de hauts, de pics et d'orgasmes. Jusqu'à l'envolée brûlante et terriblement romanesque de sa mort, dans la force de l'âge...

    Indisponible
  • Edward Sellon s'engage dans l'armée britannique à 16 ans, où il sert en Inde durant dix ans, pour terminer sa carrière militaire au grade de capitaine. De retour en Angleterre, il épouse une femme qui ne se révèle pas aussi riche que ce qu'il pensait et la quitte pour s'installer à Londres, abandonnant l'infortunée - dans tous les sens du terme - sans le moindre état d'âme. Il traverse une période difficile, au cours de laquelle il exerce différents métiers. Mais madame n'a pas dit son dernier mot. Elle le rejoint dans la capitale, et le couple se rabiboche. Puis se déchire de nouveau. Et vivotera ainsi, up and down, sans qu'Edward ne cesse jamais de courir les jupons. Un jour, sa moitié le surprend dans un bois voisin à jouer à cache-cache avec un groupe de demoiselles et le quitte définitivement.
    Voilà plantés le décor et le contexte d'Amours secrètes d'un gentleman, récit dans lequel le narrateur, au crépuscule de ses jours, évoque ses amours d'antan et son obsession des jeunes vierges.

empty