• Lundi, mardi, mercredi, jeudi... Tiens ! Où est passé le bouton de jeudi ?

  • Mademoiselle Parapluie habite une ville où tous les jours sont gris.

    Elle vend des fleurs, place du brouillard.

    Mais dans sa robe de chiffon, elle a le cafard, elle broie du noir.

    Ses joues sont pâles, ses fleurs se fanent et les passants n'en veulent plus.

    Par un jour de tempête, le monde se renverse...


    Et Mademoiselle Parapluie est emportée par le vent à l'autre bout du monde, où l'attend un charmeur d'oiseaux... Quelques mots doux et une valse à trois temps, la damoiselle reprend couleur et sourire. Rêve d'ailleurs, rêve de toujours...

    Une jolie histoire écrite du bout d'une plume délicate, qui raconte les envies de départ et les amours de hasard. Edmée Cannard, dans ce deuxième ouvrage (Monsieur P'tit sou, prix France Télévisions), montre un nouveau visage. On retrouve sa poésie et sa finesse d'écriture, mais son univers se déploie dans de nouvelles couleurs, de nouvelles formes, d'un raffinement et d'un ton rare, pour notre plus grand plaisir.

    Un très bel ouvrage.

  • Recueil de poèmes qui sont autant d'invitations au voyage et à l'évasion.

  • Bonne nouvelle : à chaque nâ° de la rue, la poésie a fait son nid.
    Marchand de poissons ou livreur de limonade, chaque habitant est aujourd'hui un poème. dans l'autobus bondé ou sous les ailes du moineau du square, chacun, avec ses yeux de poète, voit la ville différemment, la vie autrement. c'est comme ça qu'on l'aime la ville aux 100 poèmes.

  • Un bel album inspiré du célèbre opéra de Mozart, qui permettra aux plus jeunes de faire leurs premiers pas dans la découverte de cet art.

    L'histoire du Prince Tamino à qui la Reine de la Nuit promet la main de sa fille Pamina s'il réussit à la délivrer. Un récit initiatique dans lequel le héros rencontre des obstacles et réussit à les surmonter et à délivrer sa bien-aimée.

    L'album se termine par 3 double-pages documentaires avec notamment une biographie de Mozart et l'histoire de La Flûte enchantée.

  • Un beau jour, ou peut-être une nuit Près d'un lac, je m'étais endormie Quand soudain semblant crever le ciel Et venant de nulle part Surgit un aigle noir Les rives sombres d'un lac sans fond¼ Une jeune femme dans une barque, au milieu des roseaux¼ Puis se pose l'aigle, majestueux, aux traits durs et au regard puissant. Surgissent alors les images de l'enfance et les teintes roses transforment l'espace : les paysages ne sont pas sans rappeler ceux des estampes japonaises. Lorsque la jeune femme s'éveille, elle est toujours dans la barque¼ Barbara a signé là son titre le plus connu et sans doute le plus fort. Une chanson emblématique de la femme en noir connu dès le plus jeune âge par les enfants.

    Edmée Cannard a choisi de représenter l'envol imaginaire vers l'enfance. La délicatesse de son travail d'illustration rend à merveille les émotions fragiles du texte et de la mélodie. La frontière est tenue entre rêve et réalité, enfance et âge adulte¼ Les images d'Edmée, tout en miroitement et paysages fondus, rendent à merveille cet onirisme.

    Une alchimie que l'auteur a réussi avec un talent qui se confirme à chaque nouveau livre.


    Après Monsieur P'tit Sou (prix France Télévisions 2003) et Mademoiselle Parapluie, Edmée Cannard signe son 3e titre de sa plume délicate.

  • Un fabuleux voyage à travers les mystères de l'univers en passant par notre petite planète bleue, les trésors de ses continents, ses pays, ses villes et la maison bleue d'un enfant de la terre qui regarde le monde en rêvant.

empty