• François Amédée Doppet fut militaire, écrivain et médecin. C'est sous couvert de ce dernier statut qu'il publia Traité du fouet et de ses effets sur le physique de l'amour. Il le qualifia d'ouvrage médico-philosophique, mais ne s'agirait-il pas d'un texte libertin déguisé ? Doppet l'enrichit en tout cas d'une « Dissertation sur tous les moyens capables d'exciter aux plaisirs de l'amour » et d'un « Catalogue des substances aphrodisiaques ». Il y expose également tout le bien qu'il pense des maisons closes et de leur utilité.
    Ce « médecin de l'amour » pousserait-il le vice jusqu'à en prescrire la fréquentation sur ordonnance, assortie de flagellations à vertu thérapeutique ?

empty