• En septembre 2005, le père de Doan Bui fait un accident vasculaire-cérébral qui le laisse sans voix et paralysé du côté gauche.
    C'est alors qu'il est emmuré dans le silence que Doan réalise qu'elle ne sait rien de lui. Du temps où il s'exprimait, elle ne l'écoutait pas, ni elle ni ses frères et soeurs, ce père qui parlait vietnamien alors qu'eux étaient des petits français.
    Elle décide de se lancer dans une enquête : recherche des Bui en exil aux quatre coins de la planète, voyage au Vietnam, fouille dans les archives de Fontainebleau qui consignent les dossiers de naturalisation. Et là, Doan Bui tombe sur le dossier 1109X75. C'est un compte-rendu froid et précis de l'arrivée en France, en décembre 1961, de Bui Anh Dung, avec la liste des adresses où il a habité, et une information qui la frappe comme la foudre : son père a eu, avant de se marier avec sa mère, une autre famille.

  • La terre peut-elle nourrir tous ses habitants? l'année 2008 a commencé sous le signe des " émeutes de la faim ", elle se termine sur fond de krach.
    Débâcle financière qui va immanquablement aggraver la crise alimentaire. quand les riches maigrissent, les pauvres meurent? ils meurent déjà. bienvenue dans la planète de la faim. une planète oú les affameurs jouent contre les affamés. d'un côté, les traders de la city qui jonglent avec les milliards, les pieuvres de l'agrobusiness comme monsanto ou cargill, qui prospèrent en ces temps de crise, la chine qui rachète des terres à tour de bras dans les pays pauvres pour assurer sa sécurité alimentaire.
    De l'autre, les pêcheurs sénégalais ou les paysans indonésiens expropriés. ce livre est un voyage au coeur de la globalisation qui nous met face aux questions les plus inattendues. comment nos chips sont-elles en train de tuer les orang-outans? pourquoi nos voitures brûlent-elles du maïs dans leur réservoir quand tant de ventres crient famine? dans le monopoly de la mondialisation, tous nos destins sont liés.

  • Pour une terre solidaire

    Doan Bui

    Quand Jacqueline Méaux exige d'être embarquée par la police. Quand Stéphane Hessel récite un poème et nous berce d'espérance. Quand Ariane Ascaride pousse un "coup de gueule" contre les injustices. Quand Patrick Viveret nous parle du bonheur et de la démesure. Quand Didier Daenninckx l'affirme : nous sommes tous des citadins belges. Quand Charles Williams lutte pour une juste répartition des terres en Afrique du Sud. Quand Henri Quinson, ancien trader, est devenu moine...


    "Sans-voix" ou "sans-terre" mais aussi représentants associatifs ou simples bénévoles, économistes et sociologues, personnalités politiques, dessinateurs et écrivains... Tous nous disent que, face au néant, il est urgent de repenser le monde. À l'individualisme, ils opposent l'action collective. Au cynisme, ils répondent par l'espoir, la ténacité, la dignité. Ce livre, comme un puzzle géant, sans frontière, sans "Nord" ni "Sud", où des fragments d'humanité s'aimantent et construisent l'envers d'une mondialisation inhumaine, écrit sous nos yeux l'histoire d'une terre en mouvement. Un livre qui nous dit qu'un autre monde est possible et qu'il existe même déjà.


    Avec près de 500 projets soutenus par an dans 60 pays et cinquante ans après sa création, le CCFD-TERRE SOLIDAIRE est la première association française de solidarité internationale. Pour une Terre solidaire nous invite à rejoindre cette immense chaîne humaine qui réfléchit, se rassemble, agit pour la seule mondialisation qui a du sens : une Terre solidaire.

  • Des climatosceptiques aux platistes, des usines à clics d'Europe de l'Est aux Illuminati, des algorithmes devenus fous à Donald Trump (propagateur n°1 de « vérités » alternatives), les infox sont partout. Ludiques et pédagogiques, les autrices nous font passer dans l'envers de leurs fabrications et nous réapprennent à aiguiser notre esprit critique.

  • En chroniquant le procès Merah, Doan Bui se questionne sur la parole des victimes et des accusés, le rôle des avocats et des familles, les réponses à donner aux enfants, ou encore son rôle de "live-twitteuse"... Comment les attentats qui ont secoué la France depuis mars 2012 ont fait bouger la société ? Leslie Plée manie gravité et humour sur un sujet nécessaire. Un livre d'une grande subtilité.

  • Zola, Gainsbourg, Coluche mais aussi Badinter, Apollinaire ou le grand-père de Sarkozy ont un point commun : ils ne sont pas nés français. C'est aux Archives nationales que se trouvaient les longues démarches de naturalisation de nombreuses personnalités. En enquêtant sur ces histoires, les auteurs ont mis à jour des témoignages émouvants qui forment une véritable aventure collective.

  • Quinze portraits. Quinze rencontres indispensables, déchirantes, urgentes. Quinze coups au coeur qui nous rappellent qu'aujourd'hui, vivre avec le VIH est en France parfois plus difficile qu'il y a trente ans, et que la vie des 150 000 personnes séropositives reste une lutte au quotidien : contre le virus, contre le regard des autres, contre la discrimination, contre le chômage, contre les lois, contre la culpabilité, contre une société qui leur intime l'invisibilité...
    Face à cet insupportable et indigne silence imposé, la parole est un combat qui libère autant ceux qui témoignent - qui peuvent ensuite se battre plus efficacement - que notre collectivité toute entière qui par ignorance ou bêtise condamne ses propres enfants.
    Ces paroles nous parlent de peur et de souffrance, mais plus encore d'amour et d'espoir. L'espoir fou, mais absolument réaliste, que demain sera un monde sans sida.
    Portraits présentés par Jean-Luc Romero-Michel, Président d'Elus Locaux Contre le Sida.
    Textes de Doan Bui, photos de Patrick Messina.

    Sur commande
empty