• Née en 1979 à Ispahan, Dina Nayeri a vécu une enfance heureuse malgré la rigueur de la société iranienne. Jusqu'au jour où sa mère, convertie au christianisme, est menacée de mort par le régime islamique et fuit le pays avec ses enfants. Pendant deux années difficiles, la famille vit dans la clandestinité à Dubaï puis dans un centre d'accueil pour réfugiés en Italie, avant d'obtenir l'asile aux États-Unis. Dina a 10 ans lorsqu'elle commence une nouvelle vie en Oklahoma. Décidée dès la première heure à gommer son identité iranienne pour s'intégrer, elle entreprend alors une métamorphose douloureuse. Ses efforts acharnés la mènent à Princeton, puis à une brillante carrière et un beau mariage. Mais cette existence finit par lui sembler vide de sens : elle décide alors de tout quitter pour entamer une carrière d'écrivain, refait sa vie à Londres et donne naissance à une petite fille. En 2016, pour mieux comprendre son passé et la crise humanitaire qui se joue aux portes de l'Europe, elle part à la rencontre des réfugiés d'hier et d'aujourd'hui, de la Grèce à l'Angleterre en passant par les Pays-Bas.
    Ainsi, au fil des pages, sa voix se mêle à celle des réfugiés dont elle a croisé la route. Il y a Valid et Taraa, partis d'Afghanistan avec leurs enfants pour échapper aux Talibans, Kaweh, un jeune militant kurde devenu avocat en droit d'asile à Londres ou encore Kambiz, désespéré par des années d'errance et de rejet, qui s'immolera par le feu à Amsterdam. Tous ont quitté un pays qu'ils aimaient et affronté de terribles dangers pour rejoindre l'Europe, où ils peinent à survivre dans des camps surpeuplés. Et s'ils parviennent à obtenir l'asile, une autre épreuve commence : il leur faudra apprendre à réconcilier leur ancienne vie et la nouvelle, à s'intégrer sans se perdre tout en faisant face à une société qui ne leur pardonne rien mais attend d'eux une gratitude infinie...

  • Saba a neuf ans quand éclate la révolution iranienne. Persuadée que sa mère et sa soeur ne sont pas mortes ce jour où elle les a perdues de vue à l'aéroport de Téhéran, elle leur invente un destin en Amérique. Elle imagine la vie dorée que sa jumelle Mahtab peut mener, et grandit au rythme de ses aventures. Aux tchadors noirs répondent les grandes études, au mariage forcé les amours tumultueuses, à la soumission la possibilité intégration. Saba se vit ici, où elle s'est coulée sans heurts ni révolte dans le quotidien de son village, et là-bas, où Mahtab l'attend, de l'autre côté du miroir.

    1 autre édition :

  • @00000400@@00000327@'A vital book for our times' ROBERT MACFARLANE@00000341@'Unflinching, complex, provocative' NIKESH SHUKLA@00000341@'A work of astonishing, insistent importance' @00000373@Observer@00000155@@00000133@@00000341@@00000341@Aged eight, Dina Nayeri fled Iran along with her mother and brother, and lived in the crumbling shell of an Italian hotel-turned-refugee camp. Eventually she was granted asylum in America. Now, Nayeri weaves together her own vivid story with those of other asylum seekers in recent years. In these pages, women gather to prepare the noodles that remind them of home, a closeted queer man tries to make his case truthfully as he seeks asylum and a translator attempts to help new arrivals present their stories to officials.@00000341@@00000341@ Surprising and provocative, @00000373@The Ungrateful Refugee@00000155@ recalibrates the conversation around the refugee experience. Here are the real human stories of what it is like to be forced to flee your home, and to journey across borders in the hope of starting afresh.@00000163@

    Poche N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire

    1 autre édition :

  • REFUGE - A NOVEL

    Dina Nayeri

    Rich and colorful [Refuge] has the kind of immediacy commonly associated with memoir, which lends it heft, intimacy, atmosphere. New York Times The moving lifetime relationship between a father and a daughter, seen through the prism of global immigration and the contemporary refugee experience. An Iranian girl escapes to America as a child, but her father stays behind. Over twenty years, as she transforms from confused immigrant to overachieving Westerner to sophisticated European transplant, daughter and father know each other only from their visits: four crucial visits over two decades, each in a different international city. The longer they are apart, the more their lives diverge, but also the more each comes to need the other's wisdom and, ultimately, rescue. Meanwhile, refugees of all nationalities are flowing into Europe under troubling conditions. Wanting to help, but also looking for a lost sense of home, our grown-up transplant finds herself quickly entranced by a world that is at once everything she has missed and nothing that she has ever known. Will her immersion in the lives of these new refugees allow her the grace to save her father? Refuge charts the deeply moving lifetime relationship between a father and a daughter, seen through the prism of global immigration. Beautifully written, full of insight, charm, and humor, the novel subtly exposes the parts of ourselves that get left behind in the wake of diaspora and ultimately asks: Must home always be a physical place, or can we find it in another person?

    Poche N.C.
    Livre étranger - Contacter votre libraire
    Sur commande
empty