• Pourquoi Pierre de Jean Olivi (1248-1298), théologien franciscain, artisan d'une théorie radicale de la volonté humaine, devrait-il consacrer une longue section de sa Somme de théologie à la physique de l'action et du mouvement ? Parce que, comme l'écrit saint Augustin, « si ce qu'on appelle «la force» résulte de l'impulsion de l'âme, de l'appareil compliqué des nerfs et du poids du corps, c'est la volonté qui fournit cette impulsion, qu'intensifie l'espoir ou l'audace, mais qu'abat la crainte et encore plus le désespoir ». La volonté imprime son impulsion dans la matière spirituelle de l'âme, pour la diriger vers le bien ou le mal, tout comme l'archer envoie la flèche vers sa cible. Toute puissance pose un regard (aspectus) sur son objet : le regard du soleil sur la terre qu'il éclaire, le regard de la pierre qui tombe vers le centre de la terre, le regard de l'aimant qui attire le fer, le regard de l'âme sur son objet de désir. À la faveur de ce nouveau modèle de la puissance, c'est bien une réforme radicale de la physique aristotélicienne que propose Olivi : sur le rapport entre action et création, l'action instantanée à distance, la relation entre mouvement et matière, la définition du mouvement comme propriété relationnelle, jusqu'à la réduction des catégories aristotéliciennes à de simples aspects de la réalité physique.

  • Examen de la théorie du savoir de Duns Scot, laquelle manifeste l'importance de sa spéculation épistémologique en ce qu'elle lui permet une autonomisation complète des principes de la connaissance et le développement d'une métaphysique ainsi rendue neutre.

  • L'auteur présente un travail de ré-interprétation de l'ensemble de la philosophie d'Husserl. Une des thèses centrales soutenues est que le phénoménologue Husserl et le philosophe idéaliste Husserl ne coïncident pas, que l'on peut trouver dans les travaux phénoménologiques de Husserl des développements originaux qui dépassent son idéalisme philosophique affiché, en direction d'une compréhension du phénomène tout à fait nouvelle.

    Sur commande
  • Ce récit est un condensé de deux belles années passées au Mali. Quelques anecdotes feront sourire et donneront un aperçu de la vie quotidienne en Afrique. De Bamako au Pays Dogon, en passant par le Burkina Faso, l'Histoire, les traditions et les coutumes

empty