• Sur les conseils de son avocat, un jeune adulte condamné à seize ans de prison raconte son quotidien. On suit avec étonnement les lubies délirantes de ce prisonnier singulier qui, malgré la violence de ses codétenus et sa propre toxicomanie, demeure décidé à faire sa place parmi les grands criminels. De petits en grands méfaits, cet homme naïf, narcissique, sans pitié et pourtant terriblement attachant, construit ce qu'il voit déjà se dessiner comme une fulgurante carrière de mafieux, tandis qu'il croit avoir trouvé en Édith - son agente correctionnelle - le grand amour rédempteur : elle est folle de lui, il en est persuadé.
    Truculent, sensible et vibrant, La bête et sa cage plonge dans la réalité d'un univers carcéral brutal. Tour à tour grave et drôle, le roman est brillamment porté par l'écriture inventive et percutante de David Goudreault, et vient distordre la frontière entre bourreau et victime : si la folie pousse au crime, n'est-ce pas la société qui rend fou ?

    2 Autres éditions :

  • Ta mort à moi

    David Goudreault

    Poète culte, Marie-Maude Pranesh-Lopez est une énigme, tant pour ses adorateurs que pour ses détracteurs. Pourquoi n'a-t-elle laissé qu'un unique recueil devenu best-seller partout dans le monde ? Et pourquoi sa biographie contient-elle tant de zones d'ombre ?

    Fille ingrate, mère indigne, amoureuse revêche, trafiquante d'armes, mais aussi altruiste qui accueille les marginaux du Québec, MarieMaude semble avant tout être en sempiternelle fuite, rongée de l'intérieur par un « trou blanc ». Mue par des passions féroces et une soif d'aimer, elle mène « une vie de funambule unijambiste progressant sur un fil barbelé », selon son biographe.

    Dans ce roman polyphonique aux multiples rebondissements, David Goudreault entraîne le lecteur au coeur du mystère d'une femme. De son écriture forte, drôle et d'une constante tendresse pour ses personnages, il sème des textes épars, brillante constellation qui prendra son sens dans les dernières pages, révélant alors une bouleversante vérité.

    1 autre édition :

  • « Ma mère se suicidait souvent. Elle a commencé toute jeune en amatrice. » Ainsi commence la confession pleine de verve d'un jeune adulte narrateur, qui ne se remet pas de la séparation d'avec sa mère. Pour ce gamin, véritable bombe à retardement, placé dès l'âge de 7 ans en familles d'accueil, retrouver cette mère idéalisée deviendra son unique obsession. Et si pour cela il faut expérimenter chaque recoin de l'illégalité, où est le problème ? Au bout du compte il pense l'avoir localisée à Sherbrooke. Mais saura-t-il se faire accepter par elle ?

    Manipulateur, mégalo, accro aux jeux et à la pornographie, la bruyante solitude de cet anti-héros bouleverse. Ce magnifique premier roman, porté par un humour noir dévastateur, met à nu avec talent et sensibilité un coeur aimant qui ne sait simplement pas aimer.

    2 Autres éditions :

  • Abattre la bête Nouv.

    Après avoir passé plusieurs années dans un institut psychiatrique, un jeune adulte met à exécution, pour s'évader, un plan des plus ambitieux. Car c'est long, cinq ans attaché à une table avec pour seule compagnie l'écho de sa propre voix. Son isolement l'en a convaincu : sa mère, qu'il n'a presque pas connue, a dû être horrifiée en apprenant ses méfaits, lui qui a pourtant été reconnu criminellement non responsable. C'est pour la retrouver enfin qu'il s'enfuit.
    Commence alors la délirante cavale de cet écorché de la vie qui, pour échapper aux forces de police et intimider les badauds, va se faire tatouer une cible rouge au milieu du front, adopter un chihuahua, et trouver refuge dans la rue aux côtés des marginalisés. Jusqu'au jour où ses errances le mènent à Maple, une prostituée qui lui chavire le coeur. À scruter son visage, n'y verrait-il pas un peu de lui-même ?
    Dans une langue truculente, inventive et audacieuse, David Goudreault met en scène un enfant perdu, en lutte avec luimême et contre une société qui isole au lieu de soigner et d'accompagner.

  • Avec la parution de la trilogie de La Bête, David Goudreault a ébranlé le paysage littéraire québécois. Repoussant les limites de l'humour grinçant, il a offert un regard à la fois dur et tendre sur les oubliés de la résilience, grâce à un protagoniste qui, en dépit de sa violence, est touchant de naïveté.

    Les lecteurs trouveront dans cet ouvrage les textes intégraux de La Bête à sa mère, La Bête et sa cage et Abattre la bête, accompagnés respectivement de préfaces inédites de Kim Thúy, Manu Militari et Fred Pellerin, ainsi que d'un mot de l'auteur.

empty