• Fantôme de chair

    David Gibert

    • Asgard
    • 23 June 2012

    Une malédiction née des flammes d'un bûcher.
    Une séductrice qui hante les rêves des hommes depuis des siècles.
    Une créature au charme sulfureux qui absorbe des âmes corrompues et les emprisonne pour leur faire subir les supplices les plus infernaux.
    Qui est cette prédatrice d'une beauté éternelle ? Un succube ? Un ange exterminateur ? Une femme brisée, prisonnière de sa folie vengeresse ?
    William, tombé éperdument amoureux d'elle comme tant d'autres avant lui, parviendra-t-il à le découvrir sans franchir les portes de la mort ?

  • L'ombre de l'âme

    David Gibert

    • Lokomodo
    • 24 January 2014

    Sam, un jeune écrivain en herbe, a bâti un monde imaginaire où son âme désenchantée vient se ressourcer. Sur cette terre d'évasion, il conte la quête de Zgor, un chevalier qui passe un pacte avec la Mort. Mais sa création va peu à peu échapper à son contrôle pour devenir un véritable cauchemar. Son héros maudit hante son esprit et ceux de ses proches jusqu'à leur faire commettre des crimes atroces.
    Mais qui se cache derrière Zgor ? Son créateur, emporté par la folie ? Osgeir, le guerrier viking dont il s'est inspiré ? A moins qu'il ne s'agisse d'un démon tapis depuis l'aube de l'humanité dans l'ombre de notre âme...

  • A l'encre des tenebres

    David Gibert

    Imaginez que le voile nous séparant de l'autre monde se déchire...

    Sam, un jeune écrivain en herbe, l'a percé de la pointe de sa plume. Mais ce qu'il percevait comme une aventure sur les terres fertiles de son imagination va se transformer en un véritable cauchemar. Emporté par l'élan de son inspiration, il a ouvert une brèche sur les ténèbres. Un chevalier à l'armure aussi sombre que l'âme va s'y engouffrer pour plonger notre monde dans le chaos. Que pourront faire les héros de cette passionnante aventure, face à un esprit forgé dans les abîmes de la création littéraire, un démon impalpable surgi des plus sombres légendes de l'humanitéoe Comment lutteront-ils contre une force occulte, capable d'aliéner tous les hommes, et dont la seule ambition est d'ouvrir les portes de l'enfer?

  • O theatre!

    David-Gibert Gwenola

    Le théâtre est un art vivant, à la croisée de nombreuses disciplines artistiques la littérature, la musique, la danse, l'architecture, la peinture...
    Mais d'où vient cet art de la représentation, qui rend une histoire réelle, visible, à travers la présence vivante des acteurs ? pourquoi des hommes jouent-ils devant d'autres hommes ? que nous dit le théâtre ? pourquoi et comment existe-t-il ?

  • L'esthétique du cirque a profondément changé depuis trente ans. A côté du cirque de " toujours ", aujourd'hui qualifié de traditionnel ou de classique, coexistent des formes artistiques très hétérogènes, que l'on regroupe généralement, non sans difficulté, sous les labels de " nouveau cirque ", de " cirque contemporain ", de " cirque de création " ou d'" arts du cirque ". La diversification artistique du cirque se traduit par la grande variété des logiques économiques qui sous-tendent la production et la diffusion des spectacles. C'est à l'identification de ces logiques et de leurs enjeux qu'est consacrée cette étude. L'itinérance, qui consiste à présenter les spectacles dans des structures démontables et transportables (généralement des chapiteaux), n'est plus le seul mode d'existence du cirque, mais son coût est tel qu'elle impose aux artistes qui l'ont choisie - et quelle que soit leur orientation esthétique - un équilibre économique précaire, pour ne pas dire acrobatique. Les autres modes de présentation des spectacles - en salle, en rue - apparentent l'économie du cirque à celle du théâtre mais l'en distinguent par d'autres traits spécifiques : longue durée d'élaboration des spectacles, notoriété relativement faible de la plupart des compagnies, contraintes liées aux agrès... qui impliquent des choix économiques difficiles. La variété des marchés qu'ils peuvent investir offre aux artistes de cirque un confort relatif, du moins à ceux qui proposent des " petites formes " (solo ou duo par exemple). La création de formes " importantes " (par le nombre d'artistes qu'elle requiert) est le principal point noir d'une économie du cirque encore trop fragile.

empty