Littérature générale


  • en 1905 un jeune vaudois de vingt ans, pierre gilliard, devint précepteur des enfants de la famille impériale de russie, et il le resta jusqu'à leur assassinat par les bolcheviques en 1918.
    rentré en suisse, il publia dans les années 1920 un livre de souvenirs qui fut un best-seller mondial. photographe amateur, il avait fait des romanov des dizaines de portraits informels très différents des documents officiels de l'époque. ces instantanés montrent les enfants romanov dans leur vie quotidienne, leurs études, leurs jeux, les réunions de famille, et même dans les premiers moments de captivité pendant la révolution bolchevique.


empty