• Un fil est tendu entre terre et mer, un lien comme un vol d'oiseau pour pétrir de mots les douceurs d'un instant, les douleurs de la vie.

    Il faut une grande pudeur et aussi une grande force pour tout dire des temps qui ne sont plus et des souffles du silence, de ceux qui sont là-haut, devenus flèches faîtières.

    La trace d'une femme dans les pas des guerriers, qui, plus que les maîtres des hommes, marque la terre et montre le destin commun.

  • Cette vaste fresque raconte l'histoire des Kanaks de Nouvelle Calédonie au XXe siècle en s'appuyant sur une vision traditionnelle de la société de la Coutume, une vision politique assumée indépendantiste et marxiste et une vision profondément féministe. La trame très originale de ce roman se décline à travers la vie de celle qui n'est d'abord qu'une petite fille, Tâdo, mais aussi à travers les vies de ses parents. Ces vies sont interdépendantes par le fonctionnement de la tribu et de la pensée kanak. Ces vies sont aussi incluses dans l'histoire du pays, dans ses drames et dans celle du monde contemporain et de ses grandes inquiétudes.

    Sur commande
  • L'épave

    Déwé Gorodé

    Après des poèmes et des nouvelles très remarquées, Déwé Gorodé signe avec ce premier roman une oeuvre singulière, traversée d'oralité kanak contemporaine, de récits anciens, de chants et de poèmes profondément originaux.
    Dans la langue qui lui est propre, elle croque, page après page, des portraits d'hommes et de femmes, composant par touches parfois crues, parfois gaies, parfois sombres, un tableau sans fard des passions qui ravagent les êtres. Sans faux-semblant, sans pudeur hypocrite, l'auteure choisit ici de dire le désarroi des femmes salies, abusées dès l'enfance, parfois au sein même de leur famille, soumises physiquement et moralement au bon vouloir du sexe fort, souvent sans résistance, mais jamais sans conscience.
    L'épave n'est pas un roman de plus : c'est une oeuvre fondatrice d'une écriture kanak contemporaine, inventive et courageuse, la voix d'une femme qui brise le silence autour des maux du sexe et des violences faites à ses pairs.



  • Ces textes sont le résultat d'un dialogue poétique entre deux femmes de Nouvelle-Calédonie pendant plusieurs mois. Les thèmes abordés sont notamment l'éducation des enfants, la place des femmes, la lutte indépendantiste, la sexualité, etc.

  • Graines de pin colonnaire

    Gorode Dewe

    Après L'Épave, Déwé Gorodé (femme politique et écrivaine kanak de Nouvelle-Calédonie) signe un deuxième roman composite et poignant qui dessine à travers ces histoires de femmes - amies, amoureuses ou militantes -, le portrait sans fard d'une « Amazone de la Parole ». Avec son habileté habituelle, Déwé Gorodé mêle poèmes, notes de journal, nouvelles et confidences dans cette oeuvre atypique qui aborde, avec pudeur, le retour sur soi d'un être que le cancer ronge et que l'écriture transcende.

empty