• - " Être coupe-mince et fine-tranche " (être avare) ou encore aller faire " chichi-pompon " (se mettre en tenue de gala). Autant d'expressions inventives et délectables issues de l'imagination des familles. Sous la forme d'un recueil ludique, 180 expressions inventées en famille traduit et analyse ces formules fantaisistes et pleines d'humour qui contribuent à la saveur de bien des déjeuners dominicaux.

    - Née le 11 mars 1947, Cookie Allez est l'auteur de plusieurs romans, notamment Sans sucres ajoutés (2007) et L'Arbre aux mensonges (2004) parus chez Buchet Chastel.

    Sur commande

  • Mobile de rupture

    Cookie Allez

    Deux personnages, un homme et une femme. Une action, ils fêtent leur anniversaire de mariage. Un temps, celui d'un dîner. Un lieu, Le Parc des saveurs, restaurant branché.
    Un téléphone portable, dans le rôle de l'inséparable suivante, donne la réplique. Complice ou traîtresse, la petite boîte noire met son grain de sel dans la conversation. Elle charme l'un, exaspère l'autre. Et les trompe tous les deux.
    Corps à corps feutré, gracieux, grinçant. Peu à peu se révèlent les fissures et les lézardes. Jusqu'à la déflagration finale. Au théâtre de la vie, on ne sait jamais sur quel mot le rideau se ferme.

  • La soupiere

    Cookie Allez

    IL N'Y A RIEN de plus trompeur qu'une soupe ! Mixture faite d'éléments disparates qui, broyés, cuits et recuits, deviennent méconnaissables, il est rare qu'on parvienne à deviner tous les ingrédients qui la composent.
    C'est l'une des nourritures les plus ambiguës, les plus secrètes. Y compris dans ses effets : elle sustente et elle réchauffe, mais elle peut aussi dégoûter et brûler.
    Sans le vouloir et sans le savoir, pendant des années, Marie, la couturière, a nourri Bernard, le fils indésirable, de ses malheurs, de ses amertumes, de ses désirs - en somme, d'une soupe où la souffrance le disputait à la colère. En dépit de ses bonnes intentions, il y avait quelque chose de pourri dans le brouet.
    Il est probable qu'elle ait, en cours de cuisson, rajouté une pincée d'amour. Mais ça n'a fait que des grumeaux...

    Sur commande

  • Bernadette, j'en jurerais, n'a rien su de nos amours.
    Les filles ont été conçues avec des baisers mouillés de bave mensongère. L'arbre aux mensonges, une trouvaille dont je suis assez contente ! Aujourd'hui, le bonhomme a peur que je crache la vérité, je le lis dans ses yeux. Qu'il se rassure, moi aussi je garderai le silence. Ma soeur paye suffisamment comme ça... Depuis des générations, la famille Chevrier vit au Cour-Mareuil, belle demeure qui possède ses habitants.
    Les secrets, les mystifications et les tromperies s'accumulent dans ce lieu clos et insensible, semble-t-il, aux agitations de notre vaste monde. Jusqu'à l'arrivée de Magdeleine Glorieux, qui a d'excellentes raisons de haïr les faux-semblants et de mener l'enquête. Avec elle, au fil des pages, le lecteur trépigne, s'impatiente, jubile et se venge.

    Sur commande

  • Pierre Porcher est le Chef des Services Techniques d'une ville normande de moyenne importance.
    C'est un solitaire, un ours mal léché. Ses manies et ses marottes lui font subir les railleries de ses
    collègues. Tous le surnomment « Sans sucres ajoutés », mais tous savent aussi que ce n'est pas un
    mauvais bougre . Pierre Porcher méprise les ragots. Il sait qu'il a une vraie mission. Dans l'ombre,
    depuis des années, il travaille ardemment pour la Cause : à savoir, la réunification de la Normandie.
    Son supérieur s'appelle Harold Osmond. Il est Maire Adjoint. C'est un grand bourgeois, ultra
    séduisant, mondain, ambitieux en diable. Il se prétend être un pur descendant des Vikings - une
    race supérieure, comme chacun devrait le savoir. A sa façon, il se comporte aussi comme un
    maniaque, obsédé par son image, par son apparence, obnubilé par le pouvoir.. Il compte bien
    devenir Maire. Il est jeune, encore, et se voit député dans un futur proche.
    Mais l'on découvre un matin, en pleine période électorale, dans un massif du Parc aux Oiseaux, une
    jeune fille sans connaissance. Quelques heures plus tard, l'inconnue décède. Le sang d'Harold ne fait
    qu'un tour. Un cadavre dans un jardin municipal ne peut faire que de l'ombre aux édiles de la ville.
    C'est alors qu'il se souvient avoir vu, la semaine du crime, la voiture de « Sans sucres ajoutés »
    garée devant le Parc aux Oiseaux à une heure inhabituelle... Ce pauvre Porcher, voilà un bouc
    émissaire idéal !

    Sur commande

  • Etre quelqu'un d'autre, changer d'un coup de baguette magique le cours de sa destinée, qui n'a rêvé de cela ? Atilio Cereghetti, le dernier né d'une famille où la conquête de l'alphabet représente une victoire comparable à l'ascension de l'Everest pour un cul-de-jatte, est devenu le taciturne professeur de lettres classiques surnommé Attila par ses élèves. Eternel insatisfait ayant à prendre une revanche éternelle sur le monde et ses parents, Atilio veut plus et, surtout, veut être reconnu. Exaspéré de ne pas s'imposer rapidement comme le plus grand écrivain de ce siècle, il tente l'expérience et se métamorphose un jour en Lucas Malley, auteur d'une série de livres de gare qui mettent en scène les amours et les tourments de la jeune et belle Camille. Et c'est le succès. Immédiat. Inespéré. Un succès qui va provoquer bien des dommages.
    Jeux de colin-maillard avec la réalité, jeux d'ombre et de lumière, Le Masque et les plumes raconte comment les personnes s'ingénient à devenir des personnages. La plume de Cookie Allez, elle, est bien reconnaissable, qui tisse sa toile fine et brode les drames silencieux. Car le malheur véritable (et cela depuis Le Ventre du Président) reste l'incapacité à aimer et à se croire aimable. Maîtresse dans l'art de brosser les caractères, Cookie Allez, ici, se joue des masques, des plumes et des miroirs !

  • Ce jour-là, la gardienne du 2 bis de l'Avenue apprend aux curieux que le Président de la Compagnie générale, une multinationale française, a acheté les deux appartements du septième.
    Il entreprend de grands travaux pour les relier et occupera à lui seul tout l'étage. Qui est donc le Président ? Pourquoi évite-t-il soigneusement les occupants de l'immeuble ? Pourquoi refuse-t-il que la concierge dépose chez lui les imposants paquets qu'il reçoit chaque semaine ? Le mystère durera plus de deux ans. Cependant le Président offrira à ses voisins bien d'autres énigmes... Il leur faudra, pour comprendre ce qu'ils découvriront un matin, prendre le temps de ruminer lentement ce que cette histoire peut raconter d'eux-mêmes.

    Sur commande

  • Dominique raconte l'histoire d'un bébé qui naît en 2002.
    France, sa mère, est la seule descendante d'une lignée de femmes qui - très jeunes, et pas de leur plein gré - ont enfanté une fille.
    Jeune idéaliste un peu inconséquente, elle a voulu ce bébé mais se refuse à lui imposer le sexe dont la nature l'a pourvu.
    Ainsi France va-t-elle s'ingénier à faire en sorte que Dominique puisse en toute liberté définir son genre sexuel. Cela part d'un bon sentiment : lui laisser développer sa personnalité sans subir les contraintes de la société. Mais l'engrenage est terrible ! Ce projet d'éducation implique une discipline d'enfer !
    Le roman s'arrête en 2014, à un moment décisif de la vie de Dominique qui a alors douze ans.
    Cette pochade, qui ménage jusqu'à la dernière page, le suspens sur le sexe réel de Dominique n'est surtout pas un traité de morale.
    C'est une multiplication de quiproquos, de scènes incongrues, drôlatiques, qui mettent en face des réalités de l'existence.

    Sur commande

  • Avec élégance et délicatesse, Cookie Allez témoigne aussi bien des instants éphémères et fragiles que des moments plus décisifs, plus profonds, ou plus engageants qui jalonnent toute vie. À petits pas, nous entrons discrètement dans un univers où chaque silence, et même un temps de solitude, peuvent devenir un cadeau. Elle nous rappelle quels émerveillements la vie sait nous offrir lorsque nous avons l'oeil et l'esprit ouverts. La tendresse de ses poèmes et l'éclat des dessins qui les rythment nous emmènent dans un voyage où l'on redécouvre en chemin que dans notre existence, rien n'est inutile et tout concourt à sa construction.
    Pétales de vie est la dernière aventure d'une passion d'enfance qui ne s'est jamais démentie : l'écriture. Après avoir pratiqué la communication écrite sous toutes ses formes, publié sept romans et une anthologie des expressions inventées en famille, tous chez Buchet-Chastel (puis Points Seuil, collection Le Goût des mots, pour cette dernière), Cookie Allez s'est plongée avec le même élan dans la poésie japonaise.

empty