• Torrentius

    Colin Thibert

    Sous le nom de Torrentius, Johannes van der Beeck peint les plus extraordinaires natures mortes de son temps et grave sous le manteau des scènes pornographiques qui se monnayent à prix d'or. Dans l'austère Haarlem du XVII? siècle, ce provocateur flamboyant, noceur invétéré et fornicateur insatiable, fascine autant qu'il dérange. Certains donneraient cher pour le neutraliser. Un bailli zélé mène l'offensive et le traduit en justice. Sous la menace de la torture, le blasphémateur acceptera-t-il de se renier ?
    Aussi précis et raffiné que les toiles de ce génie oublié de la peinture flamande, Torrentius est le roman du destin contrarié d'un avant-gardiste.

  • Antoine en est certain : Canard tient le coup du siècle pour toucher le pactole. Ne leur manque qu'un troisième homme. Jean-Jacques, en galère depuis que sa femme l'a fichu à la porte, se laisse convaincre. Le plan ? Enlever Julien, vrai jumeau du milliardaire Thibault Dastry, usurper son identité et vider ses comptes en dupant la banque. Sur le papier, ça pourrait fonctionner. Mais avec un trio de bras cassés aux manettes, la juteuse affaire a tôt fait de virer au fiasco.

    Pas le temps de souffler avec ces pieds nickelés en vadrouille ! Colin Thibert n'a pas son pareil pour croquer les marginaux et nous entraîner dans une équipée aussi désopilante que rocambolesque. Savoureusement immoral.

  • Claudio souffre d'une primo-infection qui risque de se transformer en tuberculose. Il doit passer trois mois loin de Paris et respirer le bon air des cimes. À défaut de moyens, Claudio est envoyé dans le Jura chez de vieux cousins, des « bouseux », comme il dit. Mais arrivé sur place, il découvre que ce vieux couple cache bien des surprises...

  • Au lieu de monter dans le bus 66 qui devait l'amener au collège, Chloé a pris place à bord du bus 666. Une étourderie qui la conduit dans un monde fantastique peuplé de squelettes, sorcières et vampires... Un roman drôle et léger qui fait référence aux classiques du roman d'épouvante.

    Un matin, Chloé, mal réveillée, s'est trompée de bus (normal, elle est myope et avait fourré ses lunettes dans sa poche). Et plutôt que de prendre la direction du collège, elle s'est retrouvée en partance pour un monde étrange et fabuleux.
    Malheureusement, elle s'en rend compte un peu tard, au terminus : arrêt chez les sorcières ! Une série d'aventures commence alors, qui va entraîner la jeune héroïne au milieu des monstres les plus divers et variés. Heureusement, Zorgo, le charmant squelette au volant du bus 666 a promis de la raccompagner chez elle, une fois sa tournée terminée. Il la tire des griffes des vampires (qu'elle a accompagnés au bal !), de celles du diable (avec qui elle a signé un pacte), des mains des fantômes ou de celles des zombis...

  • Till et sa drôle de famille mènent une vie plutôt tranquille dans un village suisse, jusqu'à cette nuit où le ciel tombe sur le poulailler ! Une pluie de météorites ravage le toit et tue toutes les poules. Ce phénomène rameute les curieux et même la télévision. Seppi, l'ami de Till, trouve mille idées pour exploiter ce miracle :
    Trafi c de cailloux, cri au loup, vidéo-montage etc. De quoi faire parler les gens et s'enrichir.

  • En plein massif du Vercors, dans un endroit discret, travaille le professeur Poitevin. Que fait-il ? Rien. Sinon surveiller une vétuste «station de recherche» du ministère de l'Agriculture en compagnie d'un ancien taulard muet comme une tombe. Plutôt stressant quand on sait que la station abrite en réalité des déchets militaires inavouables. Poitevin n'en dort pas. Surtout les nuits d'orage, lorsque des flaques douteuses apparaissent sous les fûts. De quoi demander aux Service spéciaux un nettoyage par le vide, témoins compris... Qui des barbouzes ou du poison fera le plus de dégâts ?...

  • Cahin-chaos

    Colin Thibert

    Petar occupait un petit emploi à la coopérative agricole. Ilona, sa soeur aînée, veillait sur lui comme une mère. Et puis la guerre est arrivée. Petar a pris les armes, Ilona a préféré prendre la fuite. Elle échoue en France où elle trouve à s'employer chez les Versoix. À leurs yeux, elle est la femme de ménage idéale ! Quand la guerre prend fin, Petar se réfugie auprès de sa soeur.
    Recherché par le Tribunal Pénal International, il pense avoir trouvé un moyen d'échapper au châtiment. Ilona est terrifiée. Mais tant pis pour les Versoix ! La famille passe avant tout...

  • Peut-on rire de tout ? Si vous hésitez encore sur la réponse à donner à cette question, le livre que vous tenez entre les mains va vous ôter vos derniers doutes. Les touristes, les vieux, les ados, les acteurs, les chiens, les riches, les pauvres... Dans Tirez sur l'ambulance ! chacun en prend pour son grade. Derrière leur humour noir, les dix nouvelles qui composent ce recueil sont une charge implacable (et désopilante) contre les travers de notre société.

  • Plus d'électricité !
    Dès lors que la ville plonge dans le chaos et que la police est submergée, ce qui n'était qu'un rêve devient subitement possible. Surtout si une inspectrice des impôts s'en mêle et qu'un vent de panique souffle dans les rues et fait se rencontrer, dans une belle pagaille, des petits escrocs sympas, un pompier culturiste, un tueur professionnel, ou un receleur spécialisé en pierres tombales... De quoi craindre le pire. Car si l'on affirme que la nuit les chats sont gris, on peut désormais dire que quand il y a tempête, tout est permis.

  • Barnum tv

    Colin Thibert

    Haut dirigeant d'une chaîne de télévision, Jérôme est accablé de soucis : sa femme se dévergonde, sa maîtresse lui joue l'Arlésienne, son patron se méfie de lui et son rival cherche à le torpiller...
    Loin de se laisser abattre, Jérôme décide de réagir. Première étape : éliminer le rival !
    Mais au lieu d'engager un tueur professionnel, Jérôme charge un scénariste au chômage de la sale besogne... À vivre dans le monde de la fiction, on finit par perdre le sens de la réalité !

  • Nebuleuse.org

    Colin Thibert

    Quand monsieur Labeyrinière, banquier suisse bon teint, m'a demandé de rechercher son fils disparu depuis plus d'un an aux USA, j'ai accepté sans hésitation : j'avais besoin d'argent et j'adore voyager.
    Quand je me suis rendu compte que madame Labeyrinière était folle, que sa fille ne valait guère mieux, que son chauffeur me surveillait, que mon client lui-même appartenait à une secte mystérieuse, et que les cadavres s'accumulaient dans mon sillage, j'aurais dû laisser tomber. Mais je suis d'un naturel obstiné. Alors j'ai foncé tête baissée dans le piège qu'on m'avait tendu.

  • Samien est bien installé dans le comté accueillant de Vomer avec sa talentueuse épouse Éphélide. Lorsqu'un coup d'Etat à Iskhion bouleverse l'ordre établi, Samien choisit l'exil sur Sephidar, la planète froide. Garwin y défend un poste avancé dans la solitude et le froid. Samien attend avec impatience de retrouver son vieil ami...
    Là-bas aussi l'aventure les attend, avec espions, peuplades colonisées et rebelles indomptables.
    Ce nouveau rendez-vous avec Samien est jubilatoire: l'action y est soutenue, et une belle place est faite aux femmes.

  • Imaginez le Loft ou la Star-ac dans une station orbitale qui tourne à la catastrophe et qui voit confier l'avenir de l'humanité à Loana et à Steevy Boulet ! C'est à peu près le sort que nous réserve Colin Thibert dans la nouvelle qui donne son titre à ce recueil. Une nouvelle de science-fiction pas si loin de la réalité que ça et qui, par un humour dévastateur, à l'image des dix récits qui composent ce recueil, dresse un portrait délirant et catastrophique de notre futur proche. Clones, trafic d'organes, divorce parents-enfants et voyages dans le temps... Si l'auteur revisite et détourne les codes de la science-fiction, c'est pour mieux parler de notre temps en nous prédisant des jours... bien pires !

  • Dans ce monde-là, huit lunes scintillent la nuit à tour de rôle. Samien, petit paysan des Kraspills est maltraité par son maître, il fuit. Sous son bonnet rouge, niche Yonka l'araignée, ils communiquent par télépathie. Autoritaire, elle a de grandes ambitions pour Samien, tout d'abord partir vers Iskhion, capitale du monde du Sarancol, lieu de résidence du Sarchonte. Là, ils feront fortune et ensuite ils fileront vers l'Outremonde, au-delà des huit lunes. La route est longue, semée d'embûches, de traquenards, de brigands et de cohortes de pèlerins qui se dirigent pour célébrer le Walche.
    Mais aussi d'animaux étranges : prapators, chenilles géantes. Kidnappé, asservi, en fuite, emprisonné, évadé, mousse sur des bateaux intersidéraux, Samien court d'aventure en aventure. Il découvre bien des mondes, les trafics humains, la traite des femmes indigos le révolte, et aussi bien sûr il découvre l'amour, l'amitié, la trahison.
    Inutile de prétendre réussir à résumer un roman aussi touffu qui évoque par son humour permanent le monde de Terry Pratchett. Belle quête initiatique, matinée de considérations politiques (les opprimeurs et les opprimés existent partout, même dans l'Outremonde), ces considérations ajoutent un supplément d'âme à ce roman de fantasy dans la droite ligne de classiques du genre.

  • Où l'on découvre enfin pourquoi l'Australie est le continent qui contient le plus d'animaux bizarres, les vraies raisons de la conversion de saint Hubert patron des chasseurs, où l'on lira une version moderne du Vent dans les saules, on visitera une boîte de nuit pour animaux interdite aux hommes, la vérité sur l'arche de Noé... Animaux domestiques, sauvages, près de nous ou lointains...
    Ce recueil de nouvelles animalières est un bonheur de décalage, d'humour vache et les hommes, lorsqu'ils y sont, ne tiennent pas le beau rôle. Après la lecture nous ne regarderons plus du même oeil nos amis les bêtes.

    Sur commande
  • Au lieu de monter dans le bus 66 qui devait l'amener au collège, Chloé a pris place à bord du bus 666. Une étourderie qui la conduit dans un monde fantastique peuplé de squelettes, zombies, sorcières et vampires...  Mais comment diable revenir dans le monde normal ? Une adaptation en bande dessinée du roman éponyme.

  • Compadres

    Pierre Colin-Thibert

    Un cavalier avance dans la plaine chauffe´e a` blanc. C'est un officier de cavalerie. Sur une petite butte, juche´ sur son cheval Appaloosa, un Indien l'observe.

    Quelques minutes plus tard, Two Moons le rene´gat, fouille les poches de l'officier qu'il vient de tuer.

    Octobre 1874, Oklahoma.

    A` la tombe´e du jour, sous une pluie violente, un homme tire par la bride avec grande difficulte´, une mule formidablement charge´e.
    L'homme le`ve le visage au ciel : « Putain de pays ! Putain de mule » hurle Antoine, jeune communard, qui a fui l'impitoyable re´pression des troupes versaillaises.

    Une silhouette approche dans la nuit, Antoine ne l'a pas vu : c'est Two Moons.

  • Des années 20 aux années 70, de Paris à Lima, de Georges le notaire breton à Werner l'officier allemand et Diego le bel architecte péruvien, on suit le destin de Madeleine, femme moderne et à jamais insoumise. Un récit adapté d'une histoire vraie.

  • Balade a crevecoeur

    Colin-Thibert-P

    Dans un paisible village de Normandie, une usine apparemment dsaffecte semble tre le thtre d'un trange trafic... A partir de 11 ans.

empty