• Le manuscrit BnF fr. 840 contient les oeuvres complètes d'Eustache Deschamps (v. 1340-1404), réunies à sa mort par le copiste Raoul Tainguy ; 35 autres manuscrits n'en ont transmis qu'une petite partie. La présentation des 1 500 pièces par Tainguy, selon une logique formelle et thématique imparfaite et sans organisation chronologique ou narrative, correspond à l'écriture discontinue de l'auteur. La variabilité des formes fixes, mais non figées, fait écho à une ouverture thématique théorisée dans L'Art de dictier : désormais l'inspiration lyrique ne se réduit plus au sentiment amoureux. Nos études statistiques sur le lai, le virelai, le rondeau et la ballade jusqu'au début du XVIe siècle dévoilent les normes implicites et les choix métriques propres à chaque auteur afin de cerner la particularité de Deschamps, notamment face à ses contemporains Guillaume de Machaut, Jean Froissart et Christine de Pizan. Les variations formelles servent son discours moral, qui révèle la cacophonie d'un monde pécheur et attachant.

    Sur commande
  • D'après les récits hagiographiques du xii siècle, le plan et les proportions idéales de la grande église abbatiale de cluny ont été inspirés au moine gunzo par un songe d'origine divine.
    Le chantier de la major ecclesia visait ainsi à transformer le rêve en réalité architecturale. avant d'être un bâtiment de pierre ou de bois, la construction est une image élaborée par un concepteur, qu'il soit architecte, prince fondateur ou héros bâtisseur. les bâtiments laissés par le moyen âge, souvent analysés par les archéologues et les historiens de l'architecture, sont abordés ici sous l'angle de leurs représentations figurées.
    Avant que le monument ne soit achevé, quelle image s'en faisaient le maître d'ouvrage, le maître d'oeuvre, le géomètre, le prêtre, le passant ? a travers l'exemple de divers édifices, qu'ils aient été réellement construits ou qu'ils soient restés à l'état d'images - églises, palais et tours -, ce sont les fonctions politiques, morales ou symboliques des constructions qui sont explorées. le projet architectural s'intègre ainsi dans une vision plus large de la ville, idéal d'urbanisme ou nouvelle babylone.
    La construction concrète peut-elle permettre, telle l'arche de noé, l'édification de l'âme ?.

empty