• La Poétique porte sur la composition d'un type d'histoire, histoire étant ici une simulation de récit. Mais pour quelle raison Aristote a-t-il écrit un tel ouvrage ? Et comment cet ouvrage s'insère-t-il dans son corpus ? Le présent travail est une réponse à ces deux questions, une réponse après laquelle la Poétique n'est plus la même : la catharsis disparaît de la définition de la tragédie ; son second livre n'est sans doute pas perdu... L'auteur répond aussi à une troisième question : pourquoi peut-on encore s'intéresser à la Poétique ? Il propose ainsi une lecture actualisante, où non seulement il confronte Aristote avec des penseurs modernes et contemporains, mais où il prend parti. Le sous-titre, Diagoge - « passe-temps intellectuel » - ne fait que condenser en un seul mot sa réponse à ces trois questions.

empty