Sciences humaines & sociales

  • D'un mot choisi avec soin,  insolite ou familier, Clémentine Portier-Kaltenbach nous offre un éclairage inattendu sur des femmes exceptionnelles qui ont marqué l'Histoire.
    Pourquoi la reine Catherine de Médicis peut-elle être associée à la mule, Madame de Pompadour à la macreuse, Joséphine de Beauharnais au musc et Simone de Beauvoir, féministe et célibataire endurcie, à l'alliance qu'elle exigea d'emporter dans la tombe ? Qui étaient Toto pour Juliette Drouet, Bel Gazou pour Colette et Faune pour Arletty ?Que doit Sarah Bernhard à Suzanne Noël, première femme chirurgienne esthétique ? Quel est le rapport entre la reine Victoria et le chloroforme, Agatha Christie et l'archéologie, Marylin Monroe et la soude caustique, Geneviève de  Gaulle et son mouchoir?
    Découvrez les coulisses de l'histoire, ces faits singuliers, passionnants de la première à la dernière page qui ont fait d'un mot un destin !

  • Qu'est-ce que l'histoire de France sinon une longue, très longue, très embrouillée et très sanglante histoire de famille ? Des Mérovingiens aux Carolingiens, des Armagnacs aux Bourguignons, des Bourbons aux Orléans... tout a été dit de leurs réalisations politiques, économiques et artistiques, de leurs territoires conquis ou perdus, tout a été révélé de leurs secrets d'alcôves, mais jusqu'à présent, nul ne les avait examinés sous le seul angle de leurs démêlés familiaux : père absent, mère abusive, famille recomposée, jalousies, frustrations, préférences...
    Saviez-vous que le futur Louis XI quitta définitivement la cour après avoir giflé publiquement la maîtresse de son père ? Que Blanche de Castille, mère possessive de Saint Louis, pouvait surgir en pleine nuit dans la chambre de son fils pour l'empêcher de convoler avec son épouse ? Que Louis XIV était jaloux de son petit frère, pourtant élevé comme une fille afin de ne pas lui faire d'ombre ? Présenté sous forme d'un jeu des sept familles, ce voyage constitue aussi une belle leçon de modestie. À une époque où l'on croit avoir tout inventé en matière de modèles familiaux, on sera en effet étonné de découvrir la modernité des familles passées, comme en témoignent les exemples étonnants de certains de nos rois et de nos grands hommes, tel Jean-Jacques Rousseau, qui écrivit un volumineux traité d'éducation, alors que lui-même avait confié ses cinq enfants à l'assistance publique...

  • Même morts, nos grands hommes ne sont pas tranquilles ! A peine refroidis, on se dispute leurs cheveux, leur crâne, leurs doigts, leurs dents...Clémentine Portier-Kaltenback, en véritable détective, s'est livrée à une enquête passionnante - avec un certain humour - sur l'histoire et le destin de ces étonnantes reliques historiques dont la possession suscite tant de convoitise ; elles incarnent symboliquement des morceaux d'histoire de France tragiques ou héroïques.
    - Pourquoi le crâne de Descartes est-il dans le coffre d'un musée alors que le reste du corps est dans l'Eglise Saint-Germain ? Qui sont les neuf signatures apposées sur ses os ? Où est passé son petit doigt et les bagues osselets ?
    - Pourquoi la tête de Richelieu présida-t-elle longtemps les distributions de prix d'un collège de Saint-Brieuc ?
    - D'où vient que les descendants de Napoléon possèdent la tête de Charlotte Corday ?
    - Est-il vrai que l'on possède des dents de Louis XIV et du Roi Dagobert, et la tête momifiée d'Henri IV ? Que penser de la côte de Jeanne d'Arc, visible à Chinon, et en cours d'expertise ?
    - Voltaire et Rousseau sont-ils au Panthéon ou sous le Palais de Bercy ? Et Napoléon ? Est-il bien sous le Dôme ?
    - Est-il vrai que les coeurs des rois ont été utilisés pour fabriquer un « badigeon » très prisé chez les peintres ? Que penser de la mâchoire de Molière détenue par la Comédie Française ? ...
    Une quête qui s'achève en apothéose par la description du « Graal de la relique profane » : le reliquaire de Vivian Denon qui contient dans des petits tiroirs des fragments d'os du Cid et de Chimène, d'Héloïse et Abélard, de Molière et La Fontaine, des cheveux d'Agnès Sorel et d'Inès de Castro ainsi qu'une dent de Voltaire !

empty