Editions De La Loupe

  • Nous connaissons bien nos grands hommes et honorons volontiers leur mémoire ; mais connaissons-nous nos grands nuls, nos piteux, nos médiocres ? En d'autres termes, nous qui connaissons tout de nos héros, que savons-nous de nos zéros ? Les responsables de Trafalgar, de Waterloo, de Sedan. le capitaine de la Méduse. Derrière chacun de ces grands ratages, il y a eu un ou plusieurs individus, boucs émissaires de nos fiascos dont les noms furent en leur temps frappés d'opprobre, puis, pour certains d'entre eux, définitivement effacés de notre mémoire collective.
    Clémentine Portier-Kaltenbach nous livre son « best of » des grands losers de l'Histoire de France. Certains noms sont familiers, d'autres parfaitement inconnus. Il rassemble :
    - Les hommes providentiels qui déçurent tous les espoirs par faiblesse, bêtise ou lâcheté.
    - Ceux qui ne furent pas à la hauteur de leur mission ou déclenchèrent des catastrophes par leur incompétence. - Les boucs émissaires de nos défaites militaires que leur culpabilité soit fondée ou pas.
    - Des individus qui, eux-mêmes assez peu doués, eurent le pouvoir de nuire à de vrais génies.
    - Ceux, rejetons de grands hommes, qui reçurent dans leur berceau un capital exceptionnel qu'ils dilapidèrent. Une liste érudite et drôle de z'héros pointés, de z'héros z'héros 7 et de doubles z'héros.

    Sur commande
empty