• Cinq semaines après le massacre d'Oradour-sur-Glane (642 martyrs), débute, à 35 km de là, en juillet 1944, une affaire d'empoisonnements qui compte parmi les plus sordides que le XXe siècle ait connu. Et pourtant elle est passée sous silence, probablement victime de la guerre qui occupait alors les esprits.

  • En Provence, au pied des Alpilles, le village de Maussane, baigné de soleil et saturé de chants de cigales, se prélasse au milieu des vignobles et des oliviers.
    Un aristocrate inconnu, débarqué d'une colonie africaine où il a établi sa fortune dans le négoce des bois précieux, fait l'acquisition du château de Nobleval et d'un vaste domaine dont il devient le maître respecté.
    À la fin de la guerre, subjuguée par la réussite et le pouvoir de cet aventurier charismatique, la population unanime l'assoit dans le fauteuil de maire.
    Encore convalescente des blessures profondes infligées par l'occupant nazi, la petite bourgade, jouissant d'ordinaire d'une vie paisible, va bientôt connaître une effervescence inhabituelle. La résurgence de souvenirs, fugaces mais tenaces, ancrés dans la mémoire de quelques villageois dubitatifs, leur donne à penser que, quelque part dans le passé, leurs chemins respectifs ont déjà croisé celui de cet énigmatique châtelain bien sous tous rapports mais qui n'est peut-être pas aussi « catholique » qu'il
    y paraît..
    Les enfants chéris - que la récente liberté retrouvée vient de faire naître - parviendront-ils à apaiser ce climat malsain qui va peser sur ce village ?. Ou bien, au contraire, vont-ils l'envenimer ?.
    L'auteur vit à Limoges. Fortement attaché à son Limousin natal, son coeur bat aussi pour la Provence qui, dans cet ouvrage, oppose la splendeur de ses paysages à la noirceur d'une chronique villageoise qui n'affiche pas d'emblée sa vraie couleur. Son parcours de vie jalonné de rencontres en tout genre et de relations humaines enrichissantes a généré autant d'expériences aux enseignements fructueux qui forgent aujourd'hui le creuset dans lequel il puise son inspiration.


empty