Points

  • Sous les apparences d'une histoire classique d'adultère - un homme couche avec la maîtresse d'école de son fils - et de vengeance, ce premier roman distille des richesses inestimables. La jeune Chloe Hooper réussit en effet le tour de force de combiner roman policier, roman d'apprentissage, roman historique et conte (cruel) pour enfants. Le vertige naît de ce que toutes ces pièces s'emboîtent de façon quasi parfaite. Le mystère, la perversité, l'érotisme, la sourde violence s'épaississent à chaque page, mais sont toujours ponctués d'un humour caustique qui évoque les meilleurs romanciers de l'école anglo-américaine.
    Ce roman est une fable cruelle sur la perte de l'innocence, qui est aussi la venue à l'écriture.

empty