Christian Bourgois

  • Le 7 février 2009, les flammes ont ravagé le bush australien et causé la mort de 173 personnes. Un des incendies les plus meurtriers de l'histoire de l'Australie.
    Derrière ce géant de flammes et de fumée se dessine bientôt la silhouette d'un monstre à taille humaine, accusé d'avoir délibérément mis le feu avant de contempler, assis sur le toit de sa maison, les eucalyptus brûler à perte de vue. Dans la vallée minière reculée de Latrobe, dominée par les énormes cheminées de la centrale à charbon la plus polluante du monde, Chloe Hooper se lance sur la piste du présumé pyromane, dix ans après les faits.
    Qui devient incendiaire, et pourquoi ? Thriller psychologique documentaire aux allures de chasse à l'homme, L'Incendiaire met à nu les ambiguïtés de la société australienne et aborde de front son rapport à la crise environnementale contemporaine.

  • Venue dAngleterre où elle a accumulé de nombreuses dettes, Liese Campbell travaille dans une agence immobilière à Melbourne. Afin de rembourser ses frais au plus vite, elle a pris lhabitude de retrouver Alexander, un riche homme daffaires, dans des appartements en location pour sadonner à des jeux érotiques copieusement rémunérés. Alexander ne sait rien du double jeu de Liese qui commence quant à elle à éprouver un certain malaise par rapport au rôle quelle sest façonnée, qui loblige à mystifier son passé et à redoubler de prudence. Résolue à quitter lAustralie, elle accepte toutefois la proposition dAlexander de passer un weekend dans sa grande propriété au milieu du bush. Mais rien ne se passera tel quelle lavait imaginé « Comme dans les meilleurs romans de Patricia Highsmith, on ne sait pas clairement si un crime a été commis. Lune des grandes qualités de ce roman tient justement au fait que sa relecture ne résolve pas tout mais instille au contraire davantage de doute. Fiançailles nous rappelle limmense pouvoir de la fiction. » The Gardian « Un thriller psychologique complexe qui sinscrit dans la lignée de Jane Eyre et Rebecca. [] Puissamment érotique. » The Independant

  • Sous les apparences d'une histoire classique d'adultère et de vengeance, ce premier roman distille des richesses inestimables.
    La jeune Chloe Hooper réussit en effet le tour de force de combiner roman policier, roman d'apprentissage, roman historique et conte (cruel) pour enfants. Sans oublier une réflexion sur la mécanique de l'écriture elle-même, par le biais des multiples récits enchâssés. Le vertige naît de ce que toutes ces pièces s'emboîtent de façon presque trop parfaite. Les différents niveaux de lecture et d'écriture s'imbriquent avec une élégance raffinée, car Chloe Hooper a le don de l'image qui fait mouche, un sens rare du réalisme magique; c'est une styliste hors pair.
    Le mystère, la perversité, l'érotisme, la sourde violence s'épaississent à chaque page, mais sont toujours ponctués d'un humour caustique qui évoque les meilleurs romanciers de l'école anglo-américaine. Ce roman est une fable cruelle sur la perte de l'innocence, qui est aussi la venue à l'écriture.

  • Grand homme

    Chloe Hooper

    « J'avais voulu en savoir plus sur mon pays et à présent j'en savais plus... j'en savais plus que ce que j'aurais voulu savoir. » Tel est le constat auquel aboutit Choe Hooper à l'issue de l'impitoyable enquête qu'elle mène dans Grand homme, véritable plongée au coeur des ténèbres de l'Australie contemporaine.
    En novembre 2004 à Palm Island, petite île d'apparence paradisiaque située dans le nord du Queensland, Cameron Doomadgee, un jeune Aborigène, décédait dans sa cellule après avoir été brutalisé par le brigadier-chef Chris Hurley. Deux ans d'enquête, d'instruction et de procès s'ensuivirent, au terme desquels Hurley fut acquitté.
    Au-delà du décès tragique d'un seul homme, Chloe Hooper raconte la destruction d'un peuple et d'une culture vieille de plusieurs dizaines de milliers d'années, assassinée par les abus et la rapacité de la colonisation occidentale.

    « Le remarquable livre-reportage de Chloe Hooper est une sorte de polar moral qui traite du pouvoir, de la misère et de la violence. » (Philip Roth) « Il est impossible de surestimer l'importance de ce livre. » (Peter Carey)

empty