Pu De Bordeaux

  • Le spinozisme est par excellence, au XVIIe siècle, la philosophie de la nature - par où s'expliqueraient aussi bien le succès initial de Spinoza auprès des panthéistes et des libertins du XVIIIe, que ses prolongements dans la Naturphilosophie du XIXe, puis dans les diverses entreprises de « naturalisation » du XXe siècle.
    Et pourtant, chez Spinoza comme dans l'ensemble de la philosophie moderne, la notion de « nature » s'avère bien plus mystérieuse et énigmatique que ne pourrait le laisser croire l'essor soudain, à la même époque, des « sciences de la nature ». Les études rassemblées dans le présent volume, issues des recherches les plus actuelles sur Spinoza, mettent en évidence la complexité, parfois la difficulté, d'une référence à la « nature », qu'il s'agisse de cosmologie, d'anthropologie, de morale ou de politique. Un miroir des pensées de notre temps ?

  • Qu'est-ce qu'une « vie humaine » ? Question posée à chacun, et qui inquiète la philosophie depuis Socrate, si philosopher consiste à lier de façon étroite les mots qu'on emploie, les thèses que l'on soutient et la façon dont on vit -et s'il est par ailleurs aussi difficile de vivre une « vie humaine » qu'impossible d'en vivre une qui ne le soit pas... La production contemporaine atteste de la permanence de telles interrogations. Les études rassemblées dans le présent volume dessinent ainsi pour le lecteur curieux, de Montaigne à Deleuze, en passant par Gassendi, Spinoza, Hobbes, Kant, Nietzsche et austin, les traits les plus actuels de cette très ancienne recherche.

    />

empty