Editions Mf

  • La Manadologie est un roman d'aventure. Sur le mode d'une
    science-fiction spéculative qui remet en jeu des textes de philosophie
    classique, deux personnages (un humain dancartésien et un Streck) parcourent
    le monde physique et métaphysique à bord d'une navette spatiale de troisième
    génération. Chassés par les autorités du métaroyaume du coin de galaxie où
    ils étudiaient leur première manade, ils prennent le large en
    spatio-clandestins et découvrent des univers problématiques empruntés à
    Borges, Spinoza et Leibnitz. La mesure, le langage, le performatif et la
    fiction sont au coeur de leurs aventures manadologiques effrénées. Au cours
    desquelles ils découvriront les gestes essentiels de la vie dans l'espace :
    comment replier une manade, comment boire ses hrön à la paille, comment
    parler dans un langage fluide sans y perdre son latin, comment mesurer le
    monde sans le découper. Si d'aventure, le lecteur passé par tous les périls
    de cette réactivation narrative elle-même performative, était amené à
    (r)ouvrir la vraie Monadologie et à la (re)lire en se disant, comme Deleuze,
    qu'il n'y a pas de meilleur auteur de science-fiction que Leibnitz, le
    Streck en bleuirait d'aise.

empty