• Autrefois, les femmes accouchaient entre elles, entourées de leur mère, de leur grand-mère, des femmes du village..., et de la matrone ou de la sage-femme. Aujourd'hui, l'univers de l'enfantement s'est masculinisé et médicalisé : on ne met plus au monde à la maison (ou très rarement) mais à l'hôpital ou dans une clinique, où le médecin obstétricien remplace le plus souvent la sage femme. Les multiples techniques et examens médicaux qui jalonnent désormais la vie de la parturiente (échographies, amniocentèse, tests génétiques, péridurale...), semblent avoir profondément " pathologisé " la grossesse et l'accouchement et donc modifié l'expérience de la naissance.
    Comment les femmes vivent-elles cette mutation ? Réussissent-elles malgré tout à faire de l'expérience de la maternité un moment unique et qui leur appartient ? De leur côté, comment les professionnels de la naissance construisent-ils leurs propres représentations sociales de la maternité, comment les intègrent-ils dans leurs pratiques et viennent-ils ainsi influencer le vécu des femmes oe
    Entièrement construit autour de témoignages de femmes et de professionnels de l'obstétrique, ce livre original est le premier en France à offrir une double approche des représentations contemporaines de la naissance, celle des femmes et celle du monde biomédical.

  • Cette 19e édition intègre notamment :

    Une sélection de textes relatifs à la Covid-19 dans une annexe dédiée ;
    Le décret du 30 juillet 2020 relatif à l'évolution de certains loyers dans le cadre d'une nouvelle location ou d'un renouvellement de bail, pris en application de l'article 18 de la loi du 6 juillet 1989 ;
    L'ordonnance du 15 juillet 2020 portant diverses dispositions d'adaptation au droit de l'Union européenne dans le domaine de l'énergie et du climat ;
    Le décret du 11 décembre 2019 réformant la procédure civile.

  • Imaginez! Si les bêtes, les plantes et les choses pouvaient parler! Que d'histoires passionnantes ne nous conteraient-elles pas? Eh bien justement ce livre-CD leur donne la parole! Au travers de sept histoires amusantes, nous abordons les temps forts de la Bible comme la naissance de Jésus, sa résurrection ou son entrée triomphale à Jérusalem. Mais il est aussi question de tolérance, d'amitié, de confiance...
    Les illustrations aux couleurs vives sont un vrai régal pour les yeux et la manière dont Véronique de Aquino raconte chaque histoire est un enchantement. C'est vivant! Ça pétille! Humour et frissons garantis!
    A lire et à écouter dès l'âge de 7 ans.

  • "Voici près de 25 ans que le Conseil d Etat, confronté à une judiciarisation croissante de la société, réfléchit aux modes alternatifs de règlement des différends afin de les pacifier et de rendre les justiciables davantage confiants en la justice administrative. Après avoir rappelé le contexte juridique et les enjeux d une telle impulsion, un bilan comparatif des pratiques du juge administratif et du juge judiciaire a permis de mesurer combien il est nécessaire et urgent de compléter la boîte à outils dont dispose le premier. Enfin, une ultime table ronde s est penchée sur la question cruciale : quelles réformes pour la juridiction administrative, et quels outils ? Des propositions concrètes et constructives ont été formulées."

  • "Cet ouvrage étudie des projets articulant une offre patrimoniale, créative et/ou culturelle avec une dimension technique. Toutefois, loin de penser celle-ci comme une révolution des usages, les contributeurs en décrivent les ressorts sociaux tout en imaginant des assemblages théoriques adaptés. Structuré en deux parties, l'ouvrage examine le rapport que les contemporains entretiennent avec le patrimoine culturel pour décrire plusieurs manifestations de la modernité."

  • - Un des très rares ouvrages publiés dans la foulée du 50e anniversaire de cet événement historique : la révolution culturelle en Chine et en France.
    - Des analyses nouvelles sur la bases de sources inédites.
    - Des chercheurs chinois et français en débat.
    - Des sujets qui impactent encore notre vision du monde : le malentendu de la contre-culture, l'influence de la révolution culturelle sur l'extrême droite et l'extrême gauche en France, la genèse des terribles Gardes rouges, l'engagement ouvrier, le cinéma...

  • Cette 18e édition intègre notamment :
    Le décret du 18 mai 2019 relatif à l'information des bailleurs quant aux conséquences de l'absence de contestation des décisions de la commission du surendettement et du juge du surendettement sur la décision d'expulsion conditionnelle antérieurement rendue par le juge du bail ;
    Le décret du 13 mai 2019 relatif aux modalités d'application de la mise en demeure en cas de non-respect du dispositif expérimental d'encadrement du niveau des loyers et au recouvrement des amendes administratives dans le cadre des rapports locatifs ;
    Le décret du 12 avril 2019 fixant le périmètre du territoire de la ville de Paris sur lequel est mis en place le dispositif d'encadrement des loyers prévu à l'article 140 de la loi du 23 novembre 2018, dite loi Élan ;
    La loi du 23 novembre 2018 portant évolution du logement, de l'aménagement et du numérique, dite loi Élan.

  • Comment repérer et analyser les facteurs de légitimation et de stabilisation conduisant à la consécration de certains témoins historiques et ceux de mise à l'écart engendrant l'oubli ? Ces questions sont d'autant plus difficiles que les témoins s'expriment dans des configurations évolutives qui ont un impact sur leur reconnaissance et leur influence. Les contributeurs de ce volume apportent des réponses à partir de l'analyse des carrières d'hommes et de femmes qui témoignent de génocides, de guerres civiles, de la Seconde Guerre mondiale, de la décolonisation.
    Ils mettent en évidence la complexité des situations en s'intéressant notamment à l'impact des échelons d'intervention (du local à l'international), au poids des réseaux de sociabilité (milieux de mémoire, milieux politiques), à la diversité des formes de présence dans l'espace public (de la déposition judiciaire à l'adaptation cinématographique), aux phénomènes de concurrence testimoniale (entre des groupes ou à l'intérieur de ceux-ci).

  • Après avoir posé les bases de ce que recouvre la notion de qualification, puis traité des caractères territoriaux et humains qui particularisent certains lieux de mémoire, les chercheurs s'attachent ici à décrire, comprendre et mettre en perspective les dispositifs de médiation mémorielle. De quoi s'agit-il ? Donnant forme et visibilité au passé, ce type de dispositif est fondé sur des temporalités et spatialisations en tensions, fixant au présent des événements du passé en un lieu aux contours souvent mouvants, les tracés de faits anciens pouvant être redessinés au vu des impératifs contemporains. Répondant par ailleurs à des objectifs de transmission, celui-ci voit se rejoindre visées et attentes mémorielles, agents de mémoire et visiteurs devant partager un langage et des références communes. Ainsi le choix des faits et personnalités qui feront l'objet d'une attention particulière est-il un élément déterminant du contenu transmis et des moyens sollicités pour le relayer. Les traces de la temporalité s'incarnent donc dans l'appropriation d'un événement dont on peut suivre les infléchissements de sens au fil du temps comme autant de stratifications. De fait, il est impossible d'opposer histoire et mémoire, un événement n'apparaissant aux contemporains que sous les traits de l'interprétation qui en est donnée.

    Sur commande
  • Dans ce troisième volume consacré aux processus de qualification, disqualification et requalification de lieux de détention, de concentration et d'extermination, l'interrogation porte sur des figures - dites emblématiques - et sur des actions et engagements qui sont autant de mobilisations collectives. Les auteurs étudient les modalités et raisons pour lesquelles certaines personnalités ou causes ont été mises à l'honneur ou à l'index. Ce qui conduit à saisir l'articulation entre mémoire commune et imaginaire social.

    Interdisciplinaires et favorisant des comparaisons, les résultats sont exposés en trois sections : « Masculin », « Féminin », « Pluriel ». Ainsi voit-on que la mémoire des lieux peut répondre à des préoccupations relevant du sexe - de la victime ou du bourreau - et aux attentes de ceux qui se l'approprient. Elle peut également être l'oeuvre d'un mouvement de fond qui la transcende et dont on perçoit les effets dans l'évolution de ses manifestations.

    Sur commande
  • Jean-Jacques Derboux crée depuis 25 ans dans la région de Montpellier des jardins méditerranéens, esthétiques, économes en eau et faciles à entretenir.
    Il travaille principalement pour des clients privés qui n'ont pas forcément beaucoup de temps ni de moyens à leurs consacrer. Ce livre présente 20 exemples de transformations ou de créations exemplaires, à la portée de tous. Photos " Avant/après ", plans, aménagements, plantes et conseils pratiques permettront au lecteur de transformer ou de créer son propre jardin " sans arrosage ". La grande majorité des plantes utilisées par Jean-Jacques Derboux sont cultivables partout en France et les exemples présentés transposables aux climats plus nordiques.

  • Tous les textes relatifs aux baux d'habitation (baux du Code civil, loi de 1948, loi de 1986 et loi de 1989), aux baux professionnels et aux baux commerciaux sont réunis dans ce code extrêmement pratique.
    Ce code comporte en outre une soixantaine d'annexes, le plus souvent commentées, concernant les matières complétant la législation des baux proprement dite. Les principales nouveautés. La loi n° 2009-526 du 12 mai 2009 portant stm itltation et clarification du droit et allègement des procédures ; la loi n° 2009-323 du 25 mars 2009 de mobilisation pour le logement et la lutte contre l'exclusion (" loi Boutin ") ; la loi n° 2008.
    582 du 20 juin 2008 renforçant les mesures de prévention et de protection contre les chiens dangereux ; la loi n° 2008-561 du 17 juin 2008 portant réforme de la prescription en matière civile ; le décret n° 2009-400 du 10 avril 2009 relatif au contentieux du droit au logement opposable ; le décret n° 2009-53 du 15 janvier 2009 concernant le droit au très haut débit ; le décret n° 2008. 1139 du 4 novembre 2008 relatif à l'indice national trimestriel des baux commerciaux.

  • Une réflexion sur ce qui fait santé : entre affaire publique et affaire privée Jusqu'à présent la sociologie de la santé s'est peu ou pas intéressée à ce statut mixte de la santé, à savoir une affaire privée (souci de soi avec soi, partagé avec quelques professionnels choisis dans la plus grande confidentialité) et une affaire publique (du concept de santé publique voire de santé globale comme prise en charge étatique des questions d'hygiène).
    Sociologues et médecins proposent d'entamer cette réflexion en invitant le lecteur à porter son regard à la fois sur ce qui circule entre la sphère privée et la sphère publique de la santé et également sur les mécanismes sociaux qui soustendent cette interface. Ils étaient leurs analyses en s'appuyant sur des expériences concrètes et récentes dans le champ de la maladie, de la vieillesse et du handicap.

    Sur commande
empty