• Cet ouvrage réunit des articles, des essais et des lettres, publiés entre 1938 et 1973, pour la plupart inédits en français.
    Il présente ces textes dans leur ordre chronologique et retrace ainsi l'itinéraire intellectuel et artistique d'Asger Jorn. Au fil de la lecture, nous découvrons son intérêt pour l'art populaire ou pour des artistes comme Fernand Léger, Wols ou Jean Dubuffet. Nous apprenons à mieux connaître celui qui s'adressait en ces mots au " grand public " : " Soyez modernes, /collectionneurs, musées. /Si vous avez des peintures anciennes, /ne désespérez pas./ Gardez vos souvenirs /mais détournez-les/ pour qu'ils correspondent à votre époque.
    /Pourquoi rejeter l'ancien/ si on peut le moderniser /avec quelques traits de pinceaux ?/ Ça jette de l'actualité /sur votre vieille culture. /Soyez à la page, /et distingués/ du même coup. /La peinture, c'est fini. /Autant donner le coup de grâce./ Détournez. /Vive la peinture "

  • " Le " marxisme " qui est mis en cause ici est essentiellement le dogmatisme de ses interprétations restrictives, comme économisme pur, par toutes les bureaucraties social-démocrate et soviétique.
    La pensée révolutionnaire globale - et d'abord celle de Marx - est plus libre et riche. Et le changement de toutes les conditions existantes sera l'oeuvre des producteurs eux-mêmes, devenant créateurs. " A J

  • En 1962, alors qu'elle vivait à Paris, Jacqueline de Jong (née en 1939), peintre, sculpteur et rédactrice en chef pour The Situationist Times, a achevé une série de 11 gravures sur bois, un support sur lequel elle travaillait rarement. Le peintre et écrivain danois Asger Jorn (1914-1973) adorait les gravures et décida de les publier. Jorn décida d'abord de composer un ensemble de textes pour accompagner l'oeuvre artistique, transformant la suite de gravures en un "roman érotique" qu'ils appelèrent "L'affaire du satyre ascétique". Au cours de la décennie suivante, ils rédigèrent des notes ludiques (et parfois sexuellement explicites) sur tout ce qui leur arrivait - dépliants d'exposition, serviettes à cocktail, voire une feuille inutilisée de Memoires , le célèbre livre d'artiste collaboratif de Jorn avec Guy Debord. . Les textes sont principalement en anglais, la langue utilisée généralement conjointement par Jorn et de Jong, bien que certains soient en français, danois, néerlandais ou allemand. Ce livre d'artiste (édition originale et non facsimilé) est édité à 200 exemplaires numérotés et signés, avec des tirages accompagnés de répliques des notes entre les deux auteurs. Un volume d'accompagnement comprend des essais sur la pièce par des historiens de l'art, Kevin Repp, Marc Lenot, Roberto Ohrt, Karen Kurczynski et Axel Heil.

    Sur commande
  • Anglais The open hide

    Asger Jorn

    • Petzel
    • 1 October 2016

    Un panorama précis de l'oeuvre d'Asger Jorn, servi par un appareil iconographique riche de 75 reproductions annotées, de photographies et de documents d'archives, complété par une biographie exhaustive du membre fondateur de CoBrA et de l'Internationale situationniste.

    Publié à l'occasion de l'exposition éponyme à la Petzel Gallery, New York, du 5 mai au 29 août 2016.

    Sur commande
  • La fin de copenhague

    Asger Jorn

    • Allia
    • 28 September 2001
  • Pour la forme

    Asger Jorn

    • Allia
    • 28 September 2001

    " crée, artiste, ne parle pas.
    " ce discours nous a été tenu trop souvent par des gens qui se disaient capables de parler pour nous, de penser pour nous et d'agir pour nous ; des politiciens, des intellectuels, des industriels, professeurs, critiques d'art, et d'autres. et nous avons toujours été trahis. je crée, je pense et je parle. asger jorn.

  • C'est un fait que ni les hommes ni les femmes ne sont aujourd'hui satisfaits les uns des autres.
    La question est de savoir si c'est le fait d'une malédiction originelle qui les condamne à s'entre-déchirer, ou si les conflits qui les opposent n'expriment qu'un moment transitoire de l'histoire humaine. alors, partons du début.
    Asger jorn.

empty