Tempus Perrin

  • La vie et la mort quotidiennes dans un camp dont le nom, aujourd'hui encore, suscite l'effroi.La vie et la mort quotidiennes dans un camp dont le nom, aujourd'hui encore, suscite l'effroi. Entre 1941 et 1944, près de 80 000 Juifs transitèrent à Drancy, un camp commandé par les Allemands, gardé et administré par des Français. Des sources souvent inédites permettent pour la première fois de reconstituer l'existence des internés, avec son organisation, ses solidarités, ses violences et sa misère, sous la menace permanente et insupportable de la déportation.
    " Cette enquête, aussi minutieuse qu'implacable, est indispensable pour comprendre, encore et toujours, ce que furent les régimes de haine. " Télérama

empty