Éditions du remue-ménage

  • Elle a été première ministre de la solidarité féminine, et la Fédération nationale Saint-Jean-Baptiste, qu'elle a fondée, fut le siège de son gouvernement. Pendant un demi-siècle, Marie Gérin-Lajoie a déployé une infatigable ardeur à combattre les préjugés véhiculés au sujet des femmes, considérées alors par beaucoup comme des êtres influençables aux nerfs fragiles et aux facultés intellectuelles limitées. Cette biographie met en relief la destinée exceptionnelle de cette pionnière de la lutte pour le droit de vote et le droit à l'éducation pour les femmes du Canada français.

empty