L'harmattan

  • La transcription des noms de personnes occupe une place particulière dans l'histoire de la communication écrite puisqu'elle ne délivre pas de message mais permet de désigner les membres d'une société donnée en combinant à la forme orale de leur nom des qualités expressives empruntées au domaine graphique.
    L'objet de ce livre est de montrer la diversité des formes qu'a suscitées l'écriture du nom propre à partir d'une comparaison entre civilisations de l'idéogramme et de l'alphabet. et également de s'interroger sur la nature et la permanence de ses usages.

empty