• La notion de démocratie, doctrine politique selon laquelle la souveraineté doit appartenir à l'ensemble des citoyens, est si bien enracinée dans la culture européenne et par voie de conséquence, nord-américaine, qu'elle est généralement considérée comme un concept purement occidental ; ainsi, la démocratie serait une valeur que l'Occident aurait pour mission de faire prévaloir et d'introduire dans des pays qui en auraient été jusque-là privés. Mais des difficultés inattendues, d'ordre militaire et politique, rencontrées par la coalition menée par les États-Unis durant la deuxième après-guerre irakienne ont soulevé une vague de scepticisme sur les possibilités de faire adopter dans le pays, dans des délais relativement courts, un gouvernement démocratique.
    Cependant, ce serait une erreur d'en tirer une conclusion trop rapide et de prétendre que la tentative "d'exporter" la démocratie ne pourrait qu'être vouée à l'échec. Le malentendu vient sans doute du fait que la notion de démocratie est parfois réduite à l'idée du suffrage universel ; en fait, l'expérience montre bien que dans des régimes totalitaires, les élections se ramènent souvent à une mascarade.
    L'originalité de la pensée d'Amartya Sen, économiste et humaniste, est de démontrer la complexité du problème de la démocratie. N'existe-t-il pas des racines globales, communes à toutes les formes de sociétés, et la démocratie n'est elle pas plutôt une valeur universelle ? Par de multiples exemples, Amartya Sen montre que le soutien à la cause du pluralisme, de la diversité et de la liberté peut se retrouver dans l'histoire de nombreux peuples : en Inde, en Chine, au Japon, en Corée, en Iran, en Turquie, et dans de nombreuses régions d'Afrique. Cette hérédité globale est une raison suffisante pour mettre en doute la thèse selon laquelle la démocratie serait un concept purement occidental.
    En effet, l'on entend par démocratie, non seulement l'exercice du droit de vote, mais aussi la discussion libre et responsable des thèmes politiques concernant les collectivités, ses racines sont repérables en dehors de la Grèce antique et de l'Occident en général : par exemple dans l'histoire de l'Inde antique, de l'Afrique, de l'Asie orientale et de l'Asie du Sud-Est.
    Dans les deux extraits recueillis dans ce livre, Amartya Sen, prix Nobel d'économie en 1998, illustre par des exemples concrets l'existence des traditions démocratiques séculaires dans des pays actuellement opprimés par des pays totalitaires, et il nous invite à ne pas commettre à l'avenir un pêché "d'impérialisme culturel" : l'appropriation indélébile de l'idée de démocratie. A partir de cette idée, il nous suggère en revanche d'explorer et de développer justement ces aspects qui sont des valeurs partagées par tous les hommes à différents moments de leur histoire.

  • Imaginons trois enfants et une flûte.
    Anne affirme que la flûte lui revient parce qu'elle est la seule qui sache eu jouer; Bob parce qu'il est pauvre au point de n'avoir aucun jouet; Carla parce qu'elle a passé des mois à la fabriquer. Comment trancher entre ces trois revendications, toutes aussi légitimes ?
    Aucune institution, aucune procédure ne nous aidera à résoudre ce différend d'une manière qui serait universellement acceptée comme juste.
    C'est pourquoi Amartya Sen s'écarte aujourd'hui, résolument et définitivement, des théories de la justice qui veulent définir les règles et les principes qui gouvernent des institutions justes dans un monde idéal - dans la tradition de Hobbes, Rousseau, Locke et Kant, et, à notre époque du principal penseur de la philosophie politique, John Rawls. Sen s'inscrit dans une autre tradition des Lumières, portée par Smith, Condorcet, Bentham, Wollstonecraft, Marx et Mill : celle qui compare différentes situations sociales pour combattre les injustices réelles.
    La démocratie, en tant que "gouvernement par la discussion", joue dans cette lutte un rôle clé. Car c'est à partir de l'exercice de la raison publique qu'un peut choisir entre les diverses conceptions du juste, selon les priorités du moment et les facultés de chacun. Ce pluralisme raisonné est un engagement politique: le moyen par lequel Sen veut combattre les inégalités de pouvoir comme les inégalités de revenu, en deçà de l'idéal mais au-delà de la nation, vers la justice réelle globale.
    Il importe d'accroître les revenus, mais aussi de renfoncer le pouvoir des individus de choisir, de mener la vie à laquelle ils aspirent. C'est ainsi qu'une personne devient concrètement libre. L'idée de justice représente l'aboutissement de cinq décennies de travail et de réflexion, mais aussi d'engagement dans les affaires du monde.

  • En octobre 1998, le prix nobel d'économie a, pour la première fois, été attribué à un économiste issu du tiers-monde et spécialiste internationalement reconnu des questions de développement.
    Encore mal connu du grand public, amartya sen est un économiste inclassable. philosophe et, pardessus tout, humaniste, il s'est efforcé de montrer que l'analyse économique traditionnelle était incapable de penser la diversité des comportements humains et qu'il était nécessaire d'y introduire des considérations politiques, sociales et, surtout, éthiques. ses travaux sur la famine et la grande pauvreté l'ont ainsi conduit à s'interroger sur le rapport entre liberté individuelle et égalité sociale, entre démocratie et développement économique ainsi que sur le rôle de l'etat dans la redistribution des richesses.
    Les deux textes rassemblés dans ce livre constituent une introduction à l'oeuvre d'amartya sen. le lecteur y découvrira une réflexion vive et stimulante, nourrie d'expériences personnelles et d'exemples concrets, d'un économiste atypique qui, sans cesse, nous rappelle que l'économie est avant tout au service du bien-être de tous.

  • Comment lutter efficacement contre le retour - massif - des inégalités sociales, sans retomber dans l'ornière d'un égalitarisme abstrait dont toute l'histoire du siècle a montré les dangers ? Telle est la question - aujourd'hui centrale - posée ici par un grand théoricien mondialement respecté, Amartya Sen.
    Selon lui, il est urgent de réconcilier l'engagement moral en faveur de l'égalité et la rationalité économique. Pour ce faire, on doit nécessairement procéder à une « remise à plat » des concepts fondamentaux sur lesquels se fonde notre appréciation de l'égalité, de la diversité humaine, de la « capabilité » ou du bien-être social. Ce livre est certainement l'essai le plus novateur, depuis la fameuse Théorie de la justice de John Rawls.
    /> L'auteur se démarque de ce dernier en repensant l'idée de justice comme une égale capacité des individus à agir, à choisir et à mener leur vie. Plus et mieux que l'égalité des chances et des droits fondamentaux privilégiée par Rawls, c'est une voie praticable vers l'égalité réelle qui est ici recherchée.

  • Pour que chacun vive mieux, faut-il seulement plus de richesse ? Ou bien faut-il se soucier aussi du développement humain et de la liberté sous toutes ses formes ? Telle est la question cruciale que pose cet ouvrage, qui renoue avec le style et l'ambition des grandes oeuvres économiques du passé. Il a reçu le prix européen du livre d'économie pour l'année 2000.
    « Les pauvres du monde entier n'ont pas de porte-parole plus inspiré et plus convaincant parmi les économistes qu'Amartya Sen. » Kofi Annan

  • Le monde semble redevenir une fédération de « cultures », de « civilisations », où chacun est sommé de se ranger. Faut-il s'y résigner ? N'avons-nous d'autre choix que de nous enfermer en des identités closes ? Remettant en cause l'idée de Moyen-Orient et d'Occident monolithiques, rompant avec la logique de l'affrontement entre blocs antagonistes, se revendiquant à la fois de ses racines indiennes et de la culture des pays occidentaux où il travaille, Amartya Sen dénonce les illusions qui entourent de nos jours la notion d'identité. La liberté qu'a chacun de se construire par-delà des identités fermées, grâce à la multiplicité de ses appartenances, est peut-être le seul recours contre la violence. « Critiquant les tendances actuelles au communautarisme, Amartya Sen rappelle à quel point l'identité moderne est complexe et multidimensionnelle. » Francis Fukuyama. « Une rare synthèse d'intelligence et d'implication personnelle. Un livre qui nous sauve des théories militaristes, de la guerre des civilisations . » Nadine Gordimer.

  • " ma thèse est que l'économie moderne s'est retrouvée considérablement appauvrie par la distance qui a éloigné l économie de l'éthique.
    " cet ouvrage, qui regroupe plusieurs conférences prononcées à berkeley en 1986, est l'exposé le plus complet": et le plus accessible de la pensée d'amartya sen. il témoigne de son exigence d'inscrire les critères éthiques au coeur de l'analyse économique et de ses recherches sur les causes de la famine ou sur l'inégalité sociale entre les sexes. en soutenant, comme aristote le faisait déjà, que l'économie se rapporte aux fins humaines, amartya sen examine quelques graves réalités économiques de notre temps, telles d'aggravation des inégalités ou la famine, en des termes qui sont ceux de nos délibérations morales
    />

  • Grand format N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
  • Anglais THE IDEA OF JUSTICE

    Amartya Sen

    Is justice an ideal, forever beyond our grasp, or something that may actually guide our practical decisions and enhance our lives? In this wide-ranging book, Amartya Sen presents an alternative approach to mainstream theories of justice which, despite their many specific achievements have taken us, he argues, in the wrong direction in general.


    At the heart of Sen's argument is his insistence on the role of public reason in establishing what can make societies less unjust. But it is in the nature of reasoning about justice, argues Sen, that it does not allow all questions to be settled even in theory; there are choices to be faced between alternative assessments of what is reasonable. Sen also shows how concern about the principles of justice in the modern world must avoid parochialism, and further, address questions of global injustice. The breadth of vision, intellectual acuity and striking humanity of one of the world's leading public intellectuals have never been more clearly shown than in this remarkable book.

    Grand format N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
  • Offering writings from Nobel prize-winning economist Amartya Sen, this book outlines the need to understand India in the light of its argumentative tradition for the success of India's democracy, the defense of its secular politics, the removal of inequalities related to class, caste, gender and community, and the pursuit of sub-continental peace.

    Grand format N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
  • Pour que chacun vive mieux, faut-il seulement plus de richesse ? Ou bien faut-il se soucier aussi du développement humain et de la liberté sous toutes ses formes ? Telle est la question cruciale que pose cet ouvrage, qui renoue avec le style et l'ambition des grandes oeuvres économiques du passé. Il a reçu le prix européen du livre d'économie pour l'année 2000.
    « Les pauvres du monde entier n'ont pas de porte-parole plus inspiré et plus convaincant parmi les économistes qu'Amartya Sen. » Kofi Annan

  • Economiste atypique, Amartya Sen tente de marier calcul économique, exigence philosophique et souci du développement humain. Voici certains de ses travaux fondamentaux les plus novateurs. Il examine en particulier les principaux critères qui définissent la rationalité, en matière de choix individuels mais aussi sociaux. Selon lui, la liberté ne peut se mesurer indépendamment des préférences raisonnées et des valeurs d'une personne et la rationalité exige la liberté de penser. Il montre enfin comment la théorie du choix social, domaine qu'il a contribué à développer, peut éclairer les exigences de la raison et les mesures de la liberté. Ce volume témoigne de l'apport essentiel d'Amartya Sen à la théorie économique et à la philosophie sociale.

    Sur commande
  • Grand format N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Indisponible
  • This title is a synthesis of the thought of economist Amartya Sen, who views economic development as a means to extending freedoms rather than an end in itself. By widening his outlook to include poverty, tyranny, lack of opportunity, individual rights, and political structures, Professor Sen provides a useful overview of the development process.

    Poche N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • Comment devenir une authentique démocratie ?

    Telle est la question à laquelle s'efforce de répondre Amartya Sen à travers ces treize essais consacrés à l'Inde. Aux tenants de l'identité, il propose de plonger dans l'histoire calendaire indienne, profondément multiculturaliste et plurimillénaire. Aux adeptes d'une approche étroitement économique, Amartya Sen rappelle qu'on ne peut séparer le combat contre les inégalités, le potentiel humain et la croissance économique. Ouvrir le système éducatif indien aux fillettes est une nécessité pour lutter contre l'injustice faite aux femmes... mais aussi à l'Inde ! Enfin, la démocratie doit se concevoir à l'aune des minorités invisibles et non des majorités coalisées avec les médias.

    À travers le cas indien, un message humaniste et universel.

    /> Une initiation à la pensée de l'un des intellectuels indiens les plus connus et respectés au monde.

    Sur commande
  • Cet essai sur l'Inde contemporaine éclaire les logiques capitalistiques modernes et propose la première analyse critique de ce grand pays émergent qu'on ne considère trop souvent qu'à l'aune de son « miracle économique ».
    Amartya Sen et Jean Drèze, deux des meilleurs spécialistes mondiaux de l'économie du développement, reviennent sur les poncifs relatifs à la bonne santé de l'Inde en démontrant notamment le risque que le poids des inégalités et de la corruption fait courir à l'équilibre général.
    Ils révèlent que l'Inde n'est pas plus démocratique que la Chine et font la démonstration que le développement économique ne peut se faire sans le développement humain, ressort essentiel de la santé durable d'une nation.

  • « Ma thèse est que l'économie moderne s'est trouvée considérablement appauvrie par la distance qui a éloigne l'économie de l'éthique ».
    Cet ouvrage, qui regroupe plusieurs conférences prononcées à Berkeley en 1986, est l'exposé le plus complet et le plus accessible de la pensée d'Amartya Sen. Il témoigne de son exigence d'inscrire les critères éthiques au coeur de l'analyse économique et de ses recherches sur les causes de la famine ou sur l'inégalité sociale entre les sexes. En soutenant, comme Aristote le faisait déjà, que l'économie se rapporte aux fins humaines, Amartya Sen examine quelques graves réalités économiques de notre temps, telles l'aggravation des inégalités ou la famine, en des termes qui sont ceux de nos délibérations morales.

empty