• L'identité

    Alex Mucchielli

    Cet ouvrage sur l'identité n'entend pas être la énième synthèse et reformulation générale de ce qui s'écrit depuis plus de cinquante ans sur la question. Il ne redira donc pas ce que l'on a déjà lu et relu sur les fondements génétiques, biologiques, psychologiques, relationnels ou culturels de l'identité, mais tentera de dépasser cette morcellisation des approches et des définitions. Pour cela, Alex Mucchielli resitue le concept dans le nouveau paradigme des sciences humaines, celui de la complexité, afin de proposer une vision générale et nouvelle du phénomène identitaire qui puisse englober et dépasser les diverses théories et définitions connues de l'identité. Quels sont les fondements de l'identité psychosociologique ? À quels problèmes l'identité psychosociale se trouve-t-elle confrontée ?

  • Il existe de très nombreux facteurs dans l'environnement culturel, comme dans l'environnement immédiat de travail, dont il faut tenir compte pour conduire une équipe au succès et à la satisfaction. Néanmoins, le facteur essentiel demeure le manager lui-même, et ses manières de faire.Cet ouvrage a été conçu pour que le manager — ou futur manager — puisse trouver des réponses pertinentes à ses problématiques afin de lui permettre de développer son propre management au regard de son environnement et de ses objectifs.

  • Le nudge ("coup de pouce") est une technique d'influence provenant de la cognition distribuée et de la sociologie de l'action qui vise à inciter les individus à adopter l'attitude souhaitée, sans recourir à la sanction ou à la menace.

    L'exemple le plus emblématique est celui des toilettes de l'aéroport d'Amsterdam, où des mouches ont été dessinées au fond des urinoirs pour inciter les hommes à plus de précision. Résultat : 80% de frais de nettoyage en moins.

    Appliqué au management, le nudge consiste à intervenir sur les éléments de la situation de travail dans le but de modifier subtilement les comportements des collaborateurs et d'accroître leur motivation : adopter des attitudes engageantes (sourire, montrer de l'intérêt, féliciter...), transformer l'environnement en y introduisant des objets familiers, favoriser la détente et le jeu (mise à disposition de canapés, de billards, de babyfoots...).

    A l'aide d'expériences précises et d'études de cas, l'auteur met au jour les mécanismes de ces dispositifs incitatifs qui, maîtrisés, se révèlent de puissants outils qui permettront aux managers de mettre leurs collaborateurs sur les rails... en douceur.

  • Qu'est-ce qui nous pousse à agir ? Quelles sont les motivations qui expliquent notre conduite ? Depuis son apparition en 1930, le terme de motivation a connu un très grand succès. Il s'applique désormais à tous les domaines concernant la conduite humaine (économie, pédagogie, politique, arts, etc.), remplaçant même les termes anciens de tendance, besoin, pulsion, désir.
    Cet ouvrage se propose d'éclairer un terme que la pluralité de ses usages rend parfois équivoque, grâce à une présentation unifiée des théories des motivations. À lire également en Que sais-je ?...
    Les 100 mots de la psychologie, Olivier Houdé
    La sublimation, Sophie de Mijolla-Mellor

  • 2e éditionSurcharge d'informations à répercuter, inattention de collaborateurs débordés, inefficacité des outils d'information interne, circulation de rumeurs, valse des audits et des projets inutiles... Autant de cas de dysfonctionnement de la communication interne des entreprises.Les conséquences peuvent en être extrêmement dommageables. Les bonnes intentions, en la matière, ne suffisent pas, et un effort inédit de compréhension s'impose si l'on veut que la communication interne puisse jouer le rôle grandissant que lui confèrent les attentes des salariés et les besoins des managers dans les entreprises du XXIe siècle.La deuxième édition de cet ouvrage présente une douzaine de cas-types de ces dysfonctionnements. L'auteur les analyse de manière systémique, initiant ainsi le lecteur à cette démarche particulière. Il en tire ensuite des leçons générales qui renouvellent les façons d'auditer ces problèmes et de concevoir des actions appropriées. L'approche théorique est ainsi clairement mise au service d'une amélioration des procédures d'audit et d'une meilleure organisation de la communication interne. Alex Mucchielli, professeur à l'université Paul Valéry-Montpellier III, fondateur du département des sciences de l'information et de la communication, responsable du Centre d'Étude et de Recherche en Information et en Communication (CERIC), s'est imposé comme l'un des continuateurs et développeurs, au niveau européen, de l'oeuvre de l'école de Palo Alto.Audit de l'information et de la communication interne. Le principe de la gestion collective des problèmes d'information : l'implication des acteurs. Le principe de la prise en compte de la situation des « récepteurs » l'attention au sens pour les autres. Les nouveaux principes de l'audit de l'information interne et leurs applications. L'audit de la communication interne. La multiplicité des dispositifs et des moyens de communication interne. L'existence d'un cadre de référence et la cohérence du dispositif global de communication interne. La communication interne comme outil de management. Le principe de la communication interne comme construction collective des situations. Les questions clés d'un audit de la communication interne. Conclusion générale : une nouvelle façon de penser la communication interne.

  • Influencer est un art qui fait appel au talent, certes, mais d'abord et avant tout au travail, à la technique. Car derrière des situations d'apparence différentes, on peut observer des phénomènes d'une grande homogénéité, que l'on songe aux techniques classiques de vente, de publicité, de séduction, de propagande ou bien encore aux diverses manipulations de la vie quotidienne. 
    À partir de la sémiotique situationnelle et de son approche nouvelle de la communication, l'auteur montre que les techniques d'influence ne relèvent pas d'un art inexplicable fondé sur l'intuition. Il propose une méthode d'analyse simple à mettre en oeuvre, illustrée par de nombreux exemples et des cas pratiques. Le lecteur y trouvera un ensemble d'outils pour se former et élaborer des actions concrètes de communication. 
    Cinq fois réimprimé, le présent ouvrage renouvelle complètement les études sur les communications d'influence.

  • Certains moments de notre vie sont gâchés par des émotions vives qui nous font mal réagir à des situations pourtant banales : l'impression d'être toujours perdant, le sentiment d'être coupable, la vue d'une araignée, la vue d'un chien... Nos réactions sont alors incontrôlées. Nous sommes donc sujets à des « complexes » ou des « phobies ». Nous avons acquis ces complexes et ces phobies dans notre enfance et aussi à travers des périodes difficiles de notre existence qui nous ont marqués.
    Ce livre va vous montrer comment vous pouvez les maîtriser et vous en débarrasser. Pour ce faire nous allons examiner comment fonctionnent ces complexes et ces phobies qui nous dictent des comportements stéréotypés. Puis nous verrons que nous disposons pour les neutraliser d'un ensemble de techniques éprouvées et savamment mises au point par des générations de psychologues. Ces techniques sont ici rassemblées et expliquées. Avec de la concentration et de la persévérance, elles sont à votre portée.

    Alex MUCCHIELLI a d'abord fait une carrière universitaire et de chercheur en publiant 70 ouvrages théoriques et pratiques sur la systémique qualitative, la sémiotique situationnelle et les communications. 12 de ces ouvrages ont été traduits en 10 langues parmi lesquelles le chinois, le russe, l'espagnol, le portugais, l'arabe, le roumain et l'italien. Il a été ensuite directeur pédagogique d'une société de formation à distance dans laquelle il a mis au point des serious game de formation au management et de nombreux tests de compétence et d'orientation. Avec ce petit manuel pratique, il souhaite apporter des idées pour que chacun puisse mieux maîtriser ses complexes et ses peurs.

  • L'approche systémique et communicationnelle des organisations consiste à expliciter et à analyser sous forme d'un modèle relationnel les principaux systèmes de communications rituels centrés sur les problèmes clés d'une organisation. Comme la lecture politique ou sociologique des organisations, elle propose aux chercheurs des concepts spécifiques, une méthodologie propre et une quasi-théorie qui se situe au même niveau que la théorie de la lutte pour le pouvoir de la sociologie des organisations. En effet, sur ce dernier point, on peut considérer que les concepts de « système relationnel », de « valeur émergente du système », de « négociation impossible sur des problèmes clés », « d'imbrication des jeux dans des métasystèmes réglés par des métajeux », fournissent une vision théorique de l'organisation du même degré de généralité que les concepts de « zones d'incertitude », de « maîtrise de ces zones », de « ressources » des acteurs et de « lutte pour le pouvoir » de la sociologie des organisations. En fait, l'approche systémique et communicationnelle généralise aux organisations l'approche interactionniste et systémique de l'école de Palo Alto. Elle permet aussi d'intégrer l'étude des jeux de l'analyse transactionnelle dans une modélisation systémique plus vaste. Elle permet également de revisiter les concepts de « style de management » pour proposer des « jeux managériaux typiques ». Elle renouvelle les études sur la manipulation, les contraintes et la liberté, le changement et la sécurité, la valeur professionnelle et la reconnaissance identitaire ainsi que les études sur le pouvoir dans les organisations. L'approche systémique et communicationnelle des organisations ouvre donc de nouvelles pistes de recherche en communication organisationnelle.

  • La cybernétique date de 1943. Dès ses origines, elle a cherché à représenter les fonctions du cerveau par des circuits électroniques. Elle a conduit à la création des animaux robots, des robots, des cerveaux-mécanismes, des cerveaux électroniques ou ordinateurs, et autres machines à penser. Elle est utilisée actuellement dans de nombreux systèmes, comme l'oeil électronique, le robot programmé, la machine à traduire. Synthèse des recherches en logique, informatique, électronique, neurophysiologie, linguistique, pédagogie... Elle est au carrefour des sciences humaines, et se définit comme une formalisation supérieure des phénomènes de communication au sens large. La connaissance du fonctionnement du cerveau humain - dans ses actes de percevoir ou décoder, mémoriser, réagir, communiquer, s'adapter... - se trouve précisée par les comparaisons avec les développements de la cybernétique proprement dite. Notre représentation actuelle du cerveau - au point de vue physiologique - s'en trouve renouvelée, et l'auteur développe cet aspect par comparaison avec les conceptions historiques des fonctions cérébrales. Mais l'analogie s'arrête à un certain niveau, qui est justement celui du fait de la communication inter-humaine dans son originalité existentielle. Les limites de la cybernétique sont les limites actuelles de toute formalisation en Sciences humaines. L'ouvrage débouche ainsi sur des problèmes épistémologiques, dont la résolution influera sur l'évolution des recherches en Sciences humaines, et sur la compréhension du phénomène humain.

  • Comment faire « passer » une idée ? séduire ses interlocuteurs ou animer son équipe ? Influencer, persuader, motiver, est un art, certes ; mais qui n'obéit pas à un talent inné que l'on aurait, ou non. Chacun peut en acquérir la technique, à condition de s'en donner les moyens. 
    Alex Mucchielli, spécialiste reconnu des stratégies de communication et des techniques d'influence, nous offre ici les clés pour connaître le fonctionnement des conduites humaines et les ressorts des communications réussies. 
    Rompant avec les vieilles méthodes qui restent à la surface des phénomènes, il revisite, grâce aux dernières recherches en sciences humaines, de nombreuses mises en situation concrètes (scènes de vente, entretiens d'embauche...), pour présenter des principes efficaces d'intervention. 
    Tout un chacun risque, à ses dépens, d'en être victime. Mieux vaut donc les connaître pour pouvoir les utiliser. 

  • Votre chef est un "malade"... et vous faites tout pour l'éviter. Normal, mais inefficace. Ce type d'individu aime, en effet, affirmer son pouvoir en permanence.

    Il faut donc privilégier un autre type de stratégie, et c'est ce que ce livre vous propose.

    Il montre comment utiliser les faiblesses de son chef pour développer des relations d'interdépendance avec lui et dédramatiser ainsi les rapports conflictuels.

    l'ouvrage fournit les outils nécessaires pour mieux appréhender la personnalité de votre chef et vous donne les moyens de faire évoluer la situation.

  • La psychologie est au centre de nombreuses problématiques concernant la communication, puisque le sens et l'évaluation d'une communication dépendent, essentiellement, de subjectivités humaines. Il convenait, à l'heure où tout le monde s'occupe de communication, de rassembler et de synthétiser les nombreux résultats obtenus par la psychologie en ce qui concerne la communication interpersonnelle. En proposant une lecture de tous les phénomènes classiques de communication, à l'aide de quatre systèmes théoriques et conceptuels (paradigmes fondamentaux) dont se servent toujours, sans le dire, les divers psychologues, l'ouvrage rend cohérente la psychologie de la communication qui pouvait paraître éclatée comme paraissent éclatées les diverses psychologies. Cet ouvrage développe, par ailleurs, de nouveaux concepts centrés sur les enjeux existentiels de la communication, sur la communication implicite, sur la communication de suggestion, sur la communication défensive et sur la communication projective. Enfin, les chapitres sur la communication lors de la rencontre, lors de la rencontre amoureuse, lors de la vie en couple, ou encore sur la communication dans les entretiens et les dialogues, mettent à nu les processus psychologiques fondamentaux qui régissent les échanges des hommes.

  • L'analyse formelle est une méthode d'analyse de contenu des communications. Elle est appliquée ici à l'analyse des communications projectives. C'est une analyse sémantico-logique qui trouve sa source et ses validations théoriques dans la psychologie existentielle, dans la sémantique structurale et dans l'ethnométhodologie. Utilisée pour l'interprétation des rêves et des récits d'imagination, l'analyse formelle explicite une forme sémantique qui peut être considérée comme un des éléments organisateurs de la structure psychologique interne du sujet ou de l'acteur social producteur de ces expressions projectives. Utilisée pour analyser certaines planches projectives, l'analyse formelle permet de mettre au jour la situation-problème de référence, implicitement contenue dans ce matériel. Cette situation sert de contexte d'indexicabilité aux récits faits. Cette nouvelle compréhension du fonctionnement de certains matériels projectifs permet une lecture analogique des récits obtenus. Cette lecture renvoie à la compréhension des modalités d'être du sujet face à une problématique personnelle.

  • Cet ouvrage propose une approche nouvelle des phénomènes de communication, tels qu'ils se présentent et se développent au sein des organisations. L'organisation y est considérée comme une « réalité secondaire », que l'on peut définir comme un ensemble de sous-systèmes de communications-relations enchevêtrés. Les communications observées prennent un sens par rapport à ce contexte construit, qui sert donc de toile de fond pour une lecture en compréhension de ce qui se passe à travers les échanges.« L'approche systémique dans les organisations » offre aux chercheurs et aux praticiens des concepts spécifiques, une méthodologie propre et une quasi-théorie de moyenne portée. En effet, les concepts de « système relationnel », de « valeur émergente du système », de « négociation sur des problèmes clés », « d'imbrication des jeux dans des méta-systèmes réglés par des méta-jeux » fournissent une vision performante de l'organisation, permettant l'intervention.Au total, cette approche généralise aux organisations l'approche interactionniste de l'école de Palo Alto. Elle permet aussi d'intégrer l'étude des jeux de l'analyse transactionnelle dans une modélisation systémique plus vaste, ainsi que de revisiter la notion de « style de management », grâce à la mise en avant des « jeux managériaux typiques ». Elle renouvelle les études sur la manipulation, les contraintes et la liberté, le changement et la sécurité, la valeur professionnelle et la reconnaissance identitaire, ainsi que les études sur le pouvoir dans les organisations.Cet ouvrage correspond aux besoins des étudiants en sciences info-com, en communication et en gestion.Alex Mucchielli, professeur à l'Université Paul Valéry-Montpellier III, fondateur du Département des Sciences de l'Information et de la Communication, responsable du Centre d'Étude et de Recherche en Information et en Communication (CERIC), s'est imposé comme l'un des continuateurs et développeurs, au niveau européen, de l'oeuvre de l'école de Palo Alto.Approche des systèmes et réseaux de communications dans les organisations. Systèmes relationnels et jeux managériaux. Les jeux d'acteurs collectifs et les valeurs émergentes des systèmes relationnels. Études de cas : les systèmes relationnels dans les organisations.


  • Vous arrivez avec enthousiasme dans votre nouveau poste et vous vous dites, en pensant à vos collaborateurs, que vous les prendrez en main sans difficultés!

    Mais eux vous attendent sans plaisir. Ils vont vous observer, vous laisser vous épuiser... en espérant que, finalement, vous vous coulerez dans le moule et que rien ne changera.

    Pour éviter cet écueil, il vous faut impérativement :

    - apprendre à bien connaître vos collaborateurs;

    - développer des relations interpersonnelles de qualité;

    - travailler subtilement à la cohésion de votre service;

    - organiser votre travail, vos délégations et la gestion de votre temps;

    /> - maîtriser la culture managériale de votre nouvelle équipe.

    Chacun de ces points est délicat à mettre en oeuvre, et ce guide - écrit par un spécialiste donnant plusieurs conseils à chaque page - sera votre aide-mémoire durant toute la période de rodage de votre fonction.

    Quelques pages chaque jour et vous aurez l'idée essentielle du lendemain. La maîtrise du job de chéf se mérite... et s'acquiert progressivement !

  • Vous en avez assez que vos idées ne passent jamais ? Que vos chefs ou vos collègues refusent toutes vos suggestions ? Qu'ils ne soient pas convaincus par vos propositions alors que ce sont les meilleures ?
    Ce livre, plein de conseils étonnants, va vous donner les moyens de vous imposer face à ceux qui vous gâchent l'existence.
    Vous y découvrirez les subtilités de la manipulation persuasive pour retourner l'opinion de vos contradicteurs à votre avantage et goûter au plaisir de convaincre même les plus obtus !
    "Soyez plus malin que les cons qui vous pourrissent la vie" est bien plus qu'un simple traité de manipulation théorique, c'est un livre pratique efficace qui vous aidera à affirmer et à dédramatiser vos problèmes relationnels au bureau comme dans la vie privée.

  • Disposé d'un pouvoir fort et assuré est l'une des conditions essentielles pour faire du "bon boulot": vous serez d'autant plus efficace avec vos équipes que votre pouvoir sera reconnu et respecté de tous !

    Avec ce livre, apprenez à vous situer par rapport au pouvoir et à reconnaître vos aptitudes à l'exercer : statut, compétences, force, ruse, influence, communication, charisme...

    Ce guide vous explique comment mieux mettre en oeuvre les compostantes du pouvoir que vous maîtrisez le moins. Il va vous permettre d'être plus assuré dans votre fonction et faire de vous un meilleur chef.

  • Du point de vue de «  la nouvelle communication  », on ne communique pas, on « participe à une communication ». Cette conception, introduite voici plus d'un quart de siècle par l'École de Palo-Alto, est désormais bien connue en France. Cet ouvrage constitue un corps théorique et méthodologique dont le but est de l'accompagner et de l'enrichir.À travers des exemples concrets, pris dans divers domaines extérieurs à la communication interpersonnelle, il présente une réflexion sur les fondements scientifiques des sciences info-com. Il expose ainsi comment le phénomène communicationnel et la problématique dans laquelle on l'insère sont dépendants d'un positionnement épistémologique, du choix d'une théorie de référence et de ses concepts, ainsi que d'une méthodologie d'étude. Sur ce point, l'ouvrage se veut novateur en montrant que la définition de l'appartenance à une discipline scientifique de telle ou telle étude des communications n'est qu'une question d'entente sociale entre les chercheurs, mais, à aucun moment, le résultat d'un rattachement «  objectif  » reposant sur des critères «  scientifiques  ». Prenant le parti de la «  nouvelle communication », il en propose ensuite deux théorisations, une théorie systémique des communications généralisées et une théorie sémio-contextuelle. Toutes deux sont accompagnées des méthodes de recueil et d'analyse des phénomènes de rituels de communication, d'émergence du sens, d'influence, de manipulation, de séduction et de persuasion.Après les avancées théoriques proposées dans ses derniers ouvrages, l'auteur fait ici le point et précise ce que pourrait être une perspective épistémologique, théorique et méthodologique, véritablement heuristique, au service de «  la nouvelle communication  ». Alex Mucchielli est à la fois épistémologue et spécialiste des sciences de la communication. Ses derniers ouvrages, la Théorie des processus de la communication, l'Approche systémique et communicationnelle des organisations, la Théorie systémique des communications et L'Art d'influencer apportent tous de nouveaux outils pour penser les phénomènes de la communication.Domaine et spécificité des sciences de l'information de la communication. Quel objet pour les sciences de l'information et de la communication ? Quelle approche scientifique des phénomènes de communication ? Quelles méthodes pour l'étude des phénomènes de communication ? Quelles problématiques pour les recherches en SIC ? La nécessaire définition sociale des paradigmes scientifiques de référence. Les nouveaux référents des sciences de l'information et de la communication. La théorie systémique des communications ou la communication-participation et sa méthode d'analyse. La théorie sémio-contextuelle de la communication ou la communication-processus et sa méthode d'analyse contextuelle et cognitive.

  • Le présent ouvrage, qui s'inscrit dans la continuité de Approche par la contextualisation, paru dans la même série et qui montrait que les « communications » prennent sens pour les acteurs lorsqu'ils les replacent dans un « contexte pertinent pour eux ».Il démontre que l'interprétation scientifique est aussi l'oeuvre d'une « contextualisation » qui s'opère par et à travers des contextes « scientifiquement construits » pour les besoins des recherches.Les contextes construits peuvent être divers. Ils dépendent de pré-requis scientifiques que l'on peut expliciter. Ils construisent des « reflets » de la « réalité » présentant la caractéristique d'être « utiles » pour résoudre les problèmes posés au départ.L'ouvrage présente sept méthodes ayant déjà fait leurs preuves et donne des indications pour construire des méthodes adaptées à divers problèmes de recherche.Alex MUCCHIELLI, professeur à l'Université Paul Valéry-Montpellier III, fondateur du département des Sciences de l'Information et de la Communication, responsable du Centre d'Étude et de Recherche en Information et en Communication (CERIC), s'est imposé comme l'un des continuateurs et développeurs, au niveau européen, de l'oeuvre de l'école de Palo Alto.Claire NOY, maître de conférences à l'Université Paul Valéry-Montpellier III, est spécialiste des lectures communicationnelles des phénomènes contemporains liés aux technologies info-com. Ses travaux portent sur les « technologies de l'intelligence » et leur approche par les processus de la communication.Du constructionnisme naturel des acteurs sociaux à l'étude constructiviste des phénomènes. Introduction. Constructionnisme et constructivisme. Le constructionnisme naturel des acteurs sociaux. Les principes du constructivisme scientifique. Les exigences du constructivisme scientifique pour l'étude des communications. Des méthodes constructivistes pour l'étude des communications. La méthode de la contextualisation « actionniste ». La méthode de la contextualisation situationnelle panoramique. Méthode de la contextualisation situationnelle dynamique. Méthode de la contextualisation par les communications concomitantes. La contextualisation métaphorique iconique culturelle. La méthode de la contextualisation systémique des communications. La méthode de contextualisation par les champs de l'expérience et de l'inter-action.

  • Les méthodes qualitatives occupent une place grandissante en sciences humaines et sociales, constituant depuis leurs origines américaines un courant aussi riche que diversifié.
    Cet ouvrage, véritable manuel, permet d'appréhender aussi bien l'histoire que les enjeux épistémologiques et applications pratiques de ces méthodes dans leur diversité (analyses thématique, à l'aide des catégories, en mode écriture...).
    Réactualisé dans cette 5e édition, il cible toute la fécondité du dénominateur commun à ces méthodes : une démarche rigoureuse de reformulation, d'explicitation ou de théorisation des données d'enquête participant de la découverte et de la construction de sens.

  • Dans les sciences humaines et sociales, la recherche du sens est fondamentale, et nécessite les instruments appropriés que sont les « méthodes qualitatives ». Ce sont des stratégies de recherche combinant diverses techniques de recueil et d'analyse qualitatives dans le but d'expliciter, en compréhension, un phénomène. 
    Les méthodes qualitatives utilisent diverses opérations et manipulations, matérielles et/ou intellectuelles, destinées à aider le chercheur dans sa volonté de faire surgir le sens : dénomination, transcription, découpage, mise en tableau, mise en relation, confrontation à des grilles, transposition en d'autres termes, regroupement, comparaison, confrontation à des savoirs, induction, réduction à des constantes ou à des formes... 
    Ce dictionnaire : 
    o présente la quasi-totalité des techniques et des méthodes qualitatives validées et disponibles à ce jour ; 
    o démontre la cohérence fondamentale de ces méthodes autour de leurs paradigmes de référence et ouvre ainsi la possibilité d'utiliser des méthodes qui apparaissaient, à tort, liées à des disciplines spécifiques ; 
    o permet aux lecteurs de trouver la matière nécessaire à leur propre réflexion méthodologique pour construire, eux-mêmes, la méthode de recherche appropriée à leur objet d'étude. 
    20 spécialistes o 250 entrées o 20 techniques o Plus de 50 méthodes  o Index o Liste des sigles
    Cette troisième édition, enrichie et augmentée pour tenir compte de l'évolution des connaissances, s'adresse à l'ensemble des étudiants et professionnels des sciences humaines et sociales.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

empty