Littérature générale

  • Recueil de 17 nouvelles probablement parues dans la presse et dédiées à Loti, à Saint Saëns aussi bien qu'à Farrère. Dans sa préface signée de son nom de plume taoïste, Matgioï, Pouvourville précise que "les amoureux d'exotisme trouveront ici quelques légendes très lointaines, par la distance et par le temps". Le recueil se veut mélancolique "embaumeur des impressions mortes" pour "les rêveurs des premiers rêves".

    Sur commande
empty