• Lanark, a modern vision of hell set in the disintegrating cities of Unthank and Glasgow, tells the interwoven stories of Lanark and Duncan Thaw. A work of extraordinary, playful imagination, it conveys a profound message, both personal and political, about humankind's inability to love, and yet our compulsion is to go on trying. First published in 1981, Lanark immediately established Gray as one of Britain's leading writers, compared with - among others - Dante, Blake, Joyce, Orwell, Kafka, Huxley and Lewis Carroll. This new edition includes an introduction by William Boyd as well as the author's fascinating addendum, the 'Tailpiece' (2001).

  • Au XXIIIe siècle les femmes font tourner le monde, élèvent collectivement les enfants, dispensent leurs faveurs à qui leur plaît tandis que les hommes jouent à se massacrer, sous le contrôle des conventions de Genève. L'ensemble de la vie sociale et publique se déroule sous la surveillance de "l'oeil public" une version de notre télé-réalité. Un jour, Wat Dryhope ne respecte pas les règles du jeu guerrier et ce geste de libre arbitre bouleverse d'abord sa vie, le met à la merci du désir d'une mystérieuse partenaire, puis entraîne une remise en question dramatique et fondamentale pour toute l'organisation de la société.
    Comme dans Lanark, Alasdair Gray nous livre avec un style inimitable plein d'ironie et d'humour un roman hors du commun.

  • Lorsque Godwin Baxter découvre à la morgue de Glasgow le corps d'une jeune femme suicidée enceinte de près de neuf mois, il est pris d'un furieux désir de la rendre à la vie en utilisant le cerveau du foetus. Fils naturel du grand chirurgien Sir Colin, il va effectuer une greffe étonnante qui fera d'elle Bella Baxter, femme d'une vitalité exceptionnelle.
    McCandless, son ami et condisciple de la faculté de médecine, en tombe éperdument amoureux. Ni le long périple d'un an de Godwin et Bella, ni la fuite de celle-ci avec Duncan Wedderburn ne le feront renoncer à sa passion. Il
    emménage alors chez Godwin et tous deux suivent de loin les péripéties de Bella. Face à un monde victorien étriqué, que va-t-il advenir de cette créature sans préjugés et spontanée comme un petit enfant, dans un corps de femme
    épanoui oe
    Dans un style baroque flamboyant, ce splendide pastiche du roman gothique anglais nous entraîne, avec un humour inénarrable, à travers un univers où tout devient possible, un endroit où fantasmes et fantaisies prennent le pas sur le réel. Le lecteur ressort comblé de cette aventure époustouflante.

    Indisponible
  • Anglais Old Men in Love

    Alasdair Gray

    'The greatest Scottish novelist since Sir Walter Scott' Anthony Burgess

    Grand format N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • "A 16 ans, quand j'ai quitté l'école, je ne savais même pas qu'il existait des écrivains écossais vivants. Je croyais qu'ils étaient tous morts [...]. J'ai découvert le contraire avec Alasdair Gray : j'ai eu un vrai choc physique en le voyant un jour dans une galerie d'art, il vendait les gravures qu'il avait faites pour Lanark. J'ai dit à l'ami avec qui j'étais : "Un écrivain ! A Paris, à New York, d'accord, mais en Ecosse !" "Ce souvenir d'Alan Warner (Libération, 30 août 2007) en dit long sur l'importance de l'oeuvre de Gray et du legs littéraire de cette fameuse" école de Glasgow " qui révolutionna le roman britannique. Dès les années 1970, Gray, Leonard, Owens et Kelman vont bousculer les normes linguistiques et redonner la parole, parfois violente, souvent comique, aux "dépossédés ". Plus que cela encore, ce collectif informel d'écrivains et d'artistes anti-Thatcher va réveiller l'imaginaire d'une nation en se jouant des mythes et des genres. Ces Histoires maigres, délestées de tout pathos, de toute convention par souci de justesse - de justice aussi -, sont tout à la fois un résumé esthétique et un manifeste littéraire, pour ne pas dire politique.

empty