Littérature générale

  • Chants d'aout

    Alain Gagnon

    Ce recueil est le prolongement d'une exploration langagière, esquissée avec Ces oiseaux de mémoire, et qui s'est poursuivi avec L'espace de la musique et Les versets du pluriel. La poésie d'Alain Gagnon se déploie en des proses brèves, ciselées, qui chantent en mode mineur et magnifient le quotidien le plus immédiat.

  • Dans ces carnets, nous suivons à la trace un créateur, un écrivain confirmé, dans les occurrences que lui présente son quotidien. Il sait tourner et retourner des incidents qui pourraient sembler banals et en tirer une signification qui transcende le moment et le lieu. Et que dire de ses rencontres littéraires ! Cet écrivain est aussi un grand lecteur, et les mots des autres, et leurs idées, l'enchantent ; il nous les rend, les réexplique avec une facilité pédagogique qui nous rend accessible l'inconnu ou le complexe, familiers des auteurs qui nous apparaissaient lointains. Il sait faire revivre de grands oubliés, poètes, romancier ou philosophes.

    Une profonde spiritualité hétérodoxe se dégage de l'ensemble de sa démarche. Ses réflexions sur la politique et sur l'art révèlent une proximité d'Alain Gagnon avec le divin qui l'habite et qui, selon lui, habite tout humain - et toute oeuvre humaine qui vaut. Un ouvrage profond, écrit avec simplicité, amitié et humour parfois. Il plaira à tout lecteur qui cherche la vérité sans artifices.

  • Le truc de l'oncle henry

    Alain Gagnon

    • Alias
    • 6 August 2019
    Sur commande
  • Almazar dans la cite

    Alain Gagnon

    • Lanctot
    • 20 September 2005
  • Les dames de l'estuaire

    Alain Gagnon

    Si vos ancêtres sont venus au Québec avant le transport aérien, il y a de fortes probabilités qu'ils aient remonté les eaux du Saint-Laurent.
    De ce fleuve, l'Estuaire a sans contredit ma préférence. Surtout ce tronçon que l'on nomme l'estuaire moyen - de l'île d'Orléans à l'embouchure du Saguenay. S'y mélangent les eaux douces et salées, l'urbanité de la Rive-Sud et le large maritime. Et l'on y aperçoit une multitude d'îles fabuleuses : les Pèlerins, l'île Blanche, l'île Verte, l'île aux Lièvres, l'île aux Grues, les récifs de l'île aux Fraises... De Montmagny à Cacouna, les rivages sont d'une douceur à émouvoir les aboiteaux et les rochers que les eiders, les cormorans, les pluviers et les bécasseaux survolent sous le soleil, dans les brumes ou les crachins.
    Pays de brouillards et de vents iodés qui excitent la mémoire et les sens, suscitent histoires, contes et légendes. Il y a vingt ans que je m'abandonne aux séductions du Kamouraska. De là sont nés plusieurs recueils de poèmes et ces Dames à ne pas surprendre, mais que l'on ne saurait éviter.

  • Gloomy sunday

    Alain Gagnon

    Sur commande
  • Cultural diversity and the difficulty in regulating it have gradually replaced the class war and Keynesian compromise as topics of discussion at the dawn of the twenty-first century. Meanwhile, we are experiencing a new division of labor between cities and the state regarding political, institutional and the procedural handling of ethnic minorities. This book underlines the various policies that have been elaborated by local authorities on the issue of ethnic minorities by using a comparison between North America (Canada and United States) and Western Europe (France, Germany, Great Britain). If this study tends to emphasize the communities that result from immigration, it also takes into consideration that these findings may also concern other political minorities that, in very different institutional contexts, have begun to exert pressure in an effort to gain greater access to political systems and use cultural diversity as a rallying point and as a legitimate reason for action in liberal democracies.

    Sur commande
empty