• Depuis la découverte de la caverne, les hommes n'ont cessé d'utiliser les formations géologiques qu'offre notre planète.
    Il a fallu cependant attendre une date récente pour que des avancées dans le domaine de l'ingénierie structurelle permettent de considérer la surface de la terre comme un élément architectural à part entière. La prise de conscience de la raréfaction des ressources naturelles et l'influence grandissante des architectes paysagistes ont également incité certains créateurs parmi les plus prestigieux à inventer des formes qui s'intègrent à la topographie naturelle d'un lieu, la déploient, la subliment.
    Du terminal de tramway de Zaha Hadid en France à la bibliothèque d'Alexandrie de Snohetta en Egypte, de la maison nichée dans une colline du Pays de Galles de Future Systems au Spencer Theatre d'Antoine Predock aux Etats-Unis, les cinquante projets présentés dans ce livre révèlent l'importance de cette nouvelle voie architecturale. Aaron Betsky introduit ce tour du monde en retraçant l'histoire de notre volonté séculaire de communier avec la terre par la construction.
    Suivent quatre chapitres qui abordent la manière dont la " géotecture " dialogue avec le paysage et s'y intègre tout en demeurant intrinsèquement distincte. Le premier chapitre, " Ingénierie et utopies ", examine la façon dont le modelage physique du sol, rendu possible par l'innovation technologique, a ouvert de nouveaux champs d'idéaux. " Grottes et cavernes " regroupe des projets où l'architecte a développé de nouvelles dimensions spatiales en creusant la terre, tandis que " Déployer la terre " décrit des constructions qui s'engouffrent dans le sol et l'ouvrent pour le transmuer en architecture.
    Enfin, le dernier chapitre est consacré à ces ouvrages dans lesquels le paysage et l'architecture, le naturel et l'humain se mêlent et fusionnent pour engendrer une nature d'un genre nouveau. Lignes d'horizon, qui présente des formes construites parmi les plus déterminantes et les plus passionnantes du moment, affirme l'immense puissance et la beauté de notre planète et annonce un nouveau rapport entre l'architecture et son site.
    367 illustrations dont 290 en couleurs.

  • L'architecte Adam Bromberg s'intéresse tout particulièrement aux gratte-ciels et aux projets de très grande envergure qui considèrent l'environnement urbain, non pas comme une suite de bâtiment mais comme un paysage créé par l'homme avec une vision sociale et économique. Prenant appuis sur cinq métropoles où Adam Bromberg s'est illustré, cet ouvrage présente une vingtaine des réalisations parmi les plus récentes de l'architecte.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Réédition revue et corrigée de cette monographie sur les réalisations de Zaha Hadid. Préparé en collaboration avec son agence, cet ouvrage présente toutes les oeuvres de l'architecte, de ses premiers projets d'étudiante à ses dernières productions : 528-606 Collins Street (Melbourne), le Messner Mountain Museum Corones, le King Abdullah Financial District Metro Station, le Dominion Office Building et le One Thousand Museum.

    Sur commande
  • UN studio

    Aaron Betsky

    "L'architecture à l'ère numérique :
    Le studio UN, sous la direction des architectes Ben van Berkel et Caroline Bos, créent des espaces innovants ; leur travail ne recycle pas le Modernisme mais intègre plutôt l'ère numérique à travers de nouvelles techniques, prolongeant l'imagination, mélangeant les disciplines. Leur architecture est le résultat d'une stratégie qui explore toutes les directions. Les exemples les plus importants en sont le nouveau Musée Mercedes Benz de Stuttgart et le pont Erasmus de Rotterdam, devenu un trait essentiel de la ville. Leur autre objectif est l'élaboration d'idées nouvelles pour la conception d'infrastructures complexes et de les inscrire dans le développement futur. C'est ce qu'illustrent notamment la gare centrale d'Arnhem, la digue du Ponte Parodi à Gênes ou la prestigieuse « Compétition pour l'Aménagement des Villes », au centre canadien de l'architecture (CCA). Cet ouvrage passe en revue le travail du studio UN à ce jour."

  • The Spanish Colonial Revival style has been part of the aesthetic fabric of Southern California for over 100 years.

    While Spanish Colonial Revival landmarks are well known throughout the region, examples of such works in the Inland Empire have largely been forgotten.

    Myth and Mirage is the first comprehensive documentation of the substantial contributions to the Spanish Colonial Revival style in California's Inland Empire region. Claiming ties between Southern California and Colonial Spain and Mexico, architects and designers helped to create romanticized perceptions of California. Adaptations of the style gradually became less accurately associated with Mission and Spanish Colonial style. Contemporary architects are now demonstrating an interest in an «authentic» style.

    Sur commande
empty