Littérature traduite

  • Chef de famille, chômeur, pauvre et considéré, ibrahima dieng reçoit un providentiel mandat de paris ; il essaie d'en toucher le montant.
    ; d'espoir fou en amères désillusions commencent alors ses tribulations.
    La grande habileté de sembène ousmane a consisté, dans ce récit, à reconstituer un monde à partir du plus modeste des événements. ce monde, c'est le petit peuple africain des villes, à la frontière ambiguë de l'afrique traditionnelle, et de l'autre, celle de l'administration, de la bureaucratie, de la police, etc. sembène qui connaît au plus près cette situation de pauvreté et cette ambiguïté en évoque admirablement la présence et la parole, le mouvement et la couleur, le cynisme et l'innocence; lucide, et bienveillant, c'est la vie quotidienne du peuple africain urbain d'aujourd'hui - ce peuple encore démuni et toujours déçu - qu'il donne authentiquement à voir et à comprendre.

  • Niiwam

    Ousmane Sembene

    Les deux nouvelles réunies dans ce volume sont d'une écriture claire, incisive, méthode très difficile en littérature.
    Les personnages: des gens du quotidien, luttant pour leur survie. un courage social indomptable. la nouvelle qui donne son titre au recueil, niiwam, est un fait divers vrai. le héros, un paysan étranger à la ville, transporte le cadavre de son nouveau-né dans un bus à l'insu des passagers. le bus traverse dakar d'est en ouest. des rencontres, des personnages et des situations isolent notre homme, revêtu de sa grande crainte.
    Ira-t-il jusqu'au bout de son voyage ? la deuxième nouvelle, taaw, nous plonge dans le monde des bidonvilles. ce creuset (selon sembène) oú se façonne la nouvelle afrique. une lutte cruelle se déroule entre l'afrique des villages et celle des villes. le langage, les contacts, les rapports, les amitiés, les inimités, le respect traditionnel, se font, se défont en fonction de l'argent, devenu seule valeur morale.
    Le regard d'amour que sembène jette sur ses personnages nous les fait aimer malgré la situation impitoyable.

empty