Bayard

  • Le texte de ce livre est la préface de Buber à la traduction de la Bible en allemand entreprise d'abord avec F. Rosenzweig jusqu'à la mort de ce dernier en 1929, puis qu'il a poursuivie seul jusqu'en 1954, c'est à la fois une justification de leur travail, et le récit d'un trajet dans la compréhension des Écritures. Pour dégager finalement ce que devrait être leur tâche, il leur a fallu résister à nombre de préjugés quant à la nature même du texte : son unité est d'abord assurée par des instruments proprement littéraires maniés avec une pleine conscience par les rédacteurs. Il leur a, de plus, fallu résister à ce que la tradition avait surajouté en masquant l'" original ", et Buber donne maints exemples qu'il discute dans le détail. Cette préface est donc aussi une introduction à une lecture nouvelle du texte des Écritures, considéré d'abord comme oeuvre littéraire.

empty