Langue française

  • Dans le monde où vit Jonas, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n'existent pas. Les inégalités n'existent pas. La désobéissance et la révolte n'existent pas. L'harmonie règne dans les cellules familiales constituées avec soin par le comité des sages. Les personnes trop âgées, ainsi que les nouveaux-nés inaptes sont « élargis », personne ne sait exactement ce que cela veut dire. Dans la communauté, une seule personne détient véritablement le savoir : c'est le dépositaire de la mémoire. Lui seul sait comment était le monde, des générations plus tôt, quand il y avait encore des animaux, quand l'oeil humain pouvait encore voir les couleurs, quand les gens tombaient amoureux. Dans quelques jours, Jonas aura douze ans. Au cours d'une grande cérémonie, il se verra attribuer, comme tous les enfants de son âge, sa future fonction dans la communauté. Jonas ne sait pas encore qu'il est unique. Un destin extraordinaire l'attend. Un destin qui peut le détruire. A partir de 12 ans.

  • 1943. Pour Annemarie Johansen, la vie à Copenhague est un mélange compliqué de vie familiale, d'école, de rationnement alimentaire et d'occupation allemande. Le courage semble une vertu lointaine. Au moment où les Nazis commencent à organiser les déportations des Juifs du Danemark, les Johansen recueillent la meilleure amie d'Annemarie, Ellen Rosen, désormais présentée comme faisant partie de la famille. Ellen et Annemarie doivent réfléchir très vite lorsque les soldats perquisitionnent et demandent en pleine nuit pourquoi Ellen n'est pas blonde comme ses soeurs. À travers les yeux d'Annemarie nous voyons comment la résistance danoise réussit à faire traverser le bras de mer les séparant de la Suède à la quasi-totalité de la communauté juive, qui compte alors près de sept mille personnes.

  • Petite est toute nouvelle, mais elle est très douée. Quand elle effleure de ses doigts translucides le bouton d'un pull, elle capte l'histoire de ce bouton : un pique-nique sur une colline, une nuit d'hiver au coin du feu, et même la fois où on lui a renversé dessus un peu de thé. Chaque nuit, elle s'entraîne à devenir passeuse de rêves dans la maison où vivent une vieille femme et son chien. Mais la formation s'accélère brutalement lorsque la vieille femme se voit confier par les services sociaux un jeune garçon. Il s'appelle John et il est très en colère.Une colère si profonde que les Saboteurs, maîtres des cauchemars, risquent de le repérer. Petite sera-t-elle suffisamment forte pour leur résister ? A partir de 12 ans.

  • C'était une ressemblance éphémère, mais quand Will avait braqué son objectif sur moi, durant cinq centièmes de seconde, il l'avait capturée, rendant ainsi l'éternel ce que j'avais en moi de Molly.

  • Number the stars

    Loïs Lowry

    Grand format N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire

    1 autre édition :

  • Poche N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
  • Il était une fois une princesse qui avait tout pour être heureuse.
    Un magnifique château, des servantes dévouées, des parents royaux, une adorable chatte à poils longs.Dans quelques jours, la jolie princesse fêterait ses 16 ans. Un grand bal était prévu au cours duquel elle devrait choisir son futur époux parmi trois nobles prétendants. Et pourtant, les pensées de la princesse Patricia Priscilla se résumaient à : « Quel ennui, quel ennui, quel ennui ! » Non loin de là, Rafe, un jeune maître d'école, se préparait à accueillir ses élèves pour la première fois.
    « Je ferai de mon mieux pour être un bon professeur », se disait-il. Rien ne destinait la princesse et ce simple villageois à se rencontrer. Cependant

  • Le passeur (ne)

    Loïs Lowry

    Dans le monde où vit Jonas, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n'existent pas. Les inégalités n'existent pas. la désobéissance et la révolte n'existent pas. L'harmonie règne dans les cellules familiales constituées avec soin par le comité des sages. Les personnes trop âgées, ainsi que les nouveaux-nés inaptes sont "élargis", personne ne sait exactement ce que cela veut dire. Dans la communauté, une seule personne détient véritablement le savoir : c'est le dépositaire de la mémoire. Lui seul sait comment était le monde, des générations plus tôt, quand il y avait encore des animaux, quand l'oeil humain pouvait encore voir les couleurs, quand les gens tombaient amoureux. Dans quelques jours, Jonas aura douze ans. Au cours d'une grande cérémonie, il se verra attribuer, comme tous les enfants de son âge, sa future fonction dans la communauté. Jonas ne sait pas encore qu'il est unique. Un destin extraordinaire l'attend. Un destin qui peut le détruire.

  • THE WILLOUGHBYS RETURN

    Loïs Lowry

    Grand format N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • AUTUMN STREET

    Loïs Lowry

    Poche N.C.
    Prix indicatif - Contacter votre libraire
    Sur commande
  • Anastasia Krupnik a une verrue rose, des lunettes rondes, des taches de rousseur et très peu de seins. Elle est beaucoup trop grande et, la plupart du temps, elle trouve ses cheveux immondes. Elle estime que, partie comme ça, elle ne se mariera jamais. Ses parents n'accordent pas beaucoup d'importance à sa souffrance. Son père, Myron, fume la pipe, écrit de la poésie qui ne se vend pas, et enseigne la littérature à des étudiants rétifs.
    Sa mère, Katherine, est peintre, ce qui explique qu'elle se balade toujours en jean et T-shirt, couverts de taches de peinture. Monde cruel. Autant dire que, sans la lecture assidue de Cosmopolitan, Anastasia aurait beaucoup de mal à trouver des informations valables pour se repérer dans l'existence. Pour s'en sortir, elle est obligée de réagir. Par exemple, elle fait des listes. Elle se prépare au beau métier de journaliste.
    Elle se prend de passion pour sa prof de gym. Elle parle à Sigmund Freud. Elle fait, à fond, tout un tas de choses très drôles et très intelligentes (au bout du compte).

  • - es-tu courageuse, petite annemarie ? demande oncle henrik à sa nièce de dix ans.
    La scène se passe en 1943, et pour annemarie johansen, la vie à copenhague est un mélange compliqué de vie familiale, d'école, de rationnement alimentaire et d'occupation allemande.
    Le courage semble une vertu lointaine - réservée aux chevaliers tueurs de dragons, héros des légendes qu'elle conte, le soir, à sa petite sueur kirsti. au moment où les nazis commencent à organiser la déportation des juifs du danemark, les johansen recueillent la meilleure amie d'annemarie, ellen rosen, désormais présentée comme faisant partie de la famille. ellen et annemarie doivent réfléchir très vite lorsque les soldats perquisitionnent en pleine nuit et demandent pourquoi ellen n'est pas blonde comme ses soeurs.
    à travers les yeux d'annemarie, nous voyons comment la résistance danoise réussit à faire traverser le bras de mer les séparant de la suède à la quasi-totalité de la communauté juive, qui compte alors près de sept mille personnes. dans ce récit qui montre le courage d'une nation, lois lowry nous rappelle que la dignité humaine est une valeur qu'on peut sauvegarder même dans un monde défiguré par la peur et par la guerre.

  • En l'air ma queue, en avant mes petons ! affamé et trottinant, berger parcourt la ville à la recherche d'un enfant.
    Sa mère lui a souvent répété les premiers mots que prononce un enfant quand il rencontre un chien inconnu et séduisant: " je peux le garder ? " berger est sûr de son succès. c'est un chien tellement intelligent et si distingué ! certes, il est né entre une palissade et une rangée de poubelles au fond d'une ruelle. mais il s'est nourri de crème d'asperges vertes et de lapin au saupiquet dans l'arrière-cuisine d'un restaurant français.
    C'est vrai, il n'est qu'un vulgaire chien de rue, issu d'ancêtres de races mêlées et de père inconnu. mais il est pourvu de la plus belle queue qui soit, magnifique et dédaigneuse à la fois, qui pourrait en démontrer dans un concours de beauté. si beau et si raffiné soit-il, berger ne va pas trouver tout de suite l'enfant qui prononcera la phrase magique. et quand il l'aura trouvé, un autre drame l'attend.

empty