Langue française

  • Du XVIIIe siècle jusqu'à la création de l'Euro, Inventer l'Europe propose un remarquable voyage au coeur des milieux, groupes de pression et personnalités d'influence en faveur de l'unité européenne. Ainsi, les Physiocrates ou Alexandre Ier ont-ils des projets d'une modernité étonnante, comme le marché unique. Les milieux industriels allemands et français, les économistes, les milieux genevois agissent pour l'unité de l'Europe entre les deux guerres, tandis que des personnalités encore mal connues - Hennessy, Rohan, Pusta, De Jouvenel, Retinger, Ripka, voire les communistes des Balkans en 1945 ou A. Marc - tentent de rendre possible l'unité de l'Europe. Des groupes d'influence, groupes transatlantiques et américains, franc-maçonnerie, presse d'opinion et Églises modifient les options des décideurs. Les «européens» des partis politiques, comme le parti socialiste, ceux de l'entourage de François Mitterrand, les amis d'Altiero Spinelli au Parlement européen, les proches de Valéry Giscard d'Estaing exercent une influence sur les événements, les atlantistes, bien introduits, tout autant. Ces personnalités et ces mouvements sont l'expression de forces profondes qui transforment nos sociétés. Des représentants d'ONG européennes et des personnalités du monde politique, des diplomates ont apporté un témoignage de prix sur le renouvellement actuel du processus d'unité européenne. L'invention de l'Europe communautaire n'est donc pas réservée aux personnages d'exception, mais résulte de l'action de forces présentes au sein des nations européennes. Ce livre combat l'euroscepticisme car il met en scène l'urgence historique de rassembler les peuples d'Europe et les profondes racines de l'appel à l'unité des Européens.

    Sur commande
empty