Fantasy & Science-fiction

  • Créatures merveilleuses, d'apparence féminine, dotées de pouvoirs surnaturels, généralement bienveillantes, les fées ont le pouvoir d'exaucer les voeux des mortels et de les protéger.
    Mais la mystérieuse histoire du peuple des fées ne s'arrête pas là. Ces êtres de lumière ont une genèse, des rites précis, une religion (nouveau testament des fées), des fêtes communautaires, une histoire du costume, des légendes en pagaille, une oeuvre littéraire et musicale importante (elles écrivent, entre autres, de la poésie)... Cet ouvrage rassemble en six livres (Le livre des origines, Le livre historique, Le livre poétique, Le livre des prophétesses, Le nouveau testament des fées et L'Apocalypse des fées) l'essentiel de leur vie et de leur savoir.
    Illustré par trois dessinateurs de talent, Sandrine Gestin, David Thiérrée et Amandine Labarre, cette grande Bible des fées est destinée à tous les amoureux du merveilleux et de ses plus belles incarnations.

  • Depuis que l'anneau de pouvoir forgé par le roi des Nibelungen a été maudit, rien ne va plus dans les neuf mondes. Pour déjouer le cruel présage qui annonce la chute des dieux d'Asgard dans un cataclysme universel, Odin, le dieu suprême, demande à sa fille, la Walkyrie Brunehilde, de prendre soin de la lignée humaine qu'il a jadis engendrée sur la terre de Midgard. Brunehilde doit alors abandonner son statut de déesse et de vierge guerrière pour devenir une simple mortelle. Mais Loki, le génie du feu et du mal, sème partout le trouble et manipule les dieux et les hommes... Alors que le dragon Fafnir garde jalousement sur son rocher le trésor et l'anneau magique des Nibelungen, acquis jadis au prix du sang versé et dont la malédiction va bientôt entraîner le crépuscule des dieux, Siegfried, descendant du dieu suprême Odin, élevé parmi les loups puis initié par le géant Regin à la magie chamanique des métamorphoses et au langage des animaux, l'affronte. Il retrouve Brunehilde, à qui il jure un éternel amour après l'avoir sortie du sommeil magique dans lequel l'avait plongée le dragon Fafnir. Mais l'anneau maudit n'a pas fini de contrarier les destinées...Siegfried quitte Brunehilde pour rejoindre le royaume des Burgondes. Avec l'aide de sa mère, la souveraine Gudrun, versée dans la magie noire, la princesse Kriemhilde fait absorber au héros un philtre d'amour et d'oubli. Siegfried perd la mémoire et viole ses serments d'amour et de fidélité faits à Brunehilde. Il épouse Kriemhilde. Les deux rivales s'affrontent alors au milieu des intrigues de cour fomentées par Hagen, le fils du Nibelung, tandis qu'Attila et ses Huns envahissent le royaume des Burgondes et que le palais céleste d'Asgard s'embrase, précipitant les dieux vers leur chute. C'est le crépuscule des dieux, la catastrophe finale. Mais l'âme de Brunehilde, descendue aux enfers de Hel pour y retrouver l'ombre de Siegfried, permet à Balder, le dieu brillant, fils d'Odin, de quitter le monde des morts pour renaître sur une terre purifiée. Le brasier des dieux et des hommes s'achève par une rédemption, tandis que l'anneau maudit du Nibelung retrouve les eaux primordiales du Rhin, d'où il était issu.

  • Dans ce troisième et dernier volet de La Malédiction de l'anneau, saga Fantasy s'inspirant de la mythologie et des légendes nordiques, Siegfried absorbe un philtre d'oubli concocté par la princesse burgonde Kriemhilde, violant ainsi les serments d'amour et de fidélité qui le lient à la Walkyrie Brunehilde. Les deux rivales s'affrontent au milieu des intrigues de cour, tandis qu'Attila et ses Huns envahissent le royaume des Burgondes et que le palais céleste d'Asgard s'embrase...

    Siegfried a éveillé la Walkyrie Brunehilde du long sommeil dans lequel l'avait plongée son père Odin, le dieu suprême d'Asgard, au sommet d'un rocher encerclé de flammes magiques. Ils se jurent un amour fidèle et éternel, et Siegfried part rejoindre le royaume des Burgondes pour y préparer son union future. Mais la princesse burgonde Kriemhilde, avec l'aide de sa mère la souveraine Gudrun, versée dans la magie noire, fait absorber au héros un philtre d'amour et d'oubli. Siegfried perd la mémoire, oublie Brunehilde et épouse Kriemhilde. Sur l'instigation de Hagen, le fils bâtard de Gudrun, Siegfried propose au prince Gunnar, le frère de Kriemhilde, d'aller conquérir pour lui la Walkyrie sur son rocher. Brunehilde le suit sans méfiance, jusqu'à ce qu'elle comprenne qu'elle est tombée dans un piège et que Siegfried l'a abandonnée pour une autre. Siegfried lui arrache même l'anneau du Nibelung qu'il lui avait donné en gage d'union, et le donne à sa femme Kriemhilde. Brunehilde décide alors de se venger, tandis que Hagen projette lui aussi la mort de Siegfried.

    Pendant que se déroulent ces complots et intrigues de cour, Attila et ses Huns s'apprêtent à envahir le royaume des Burgondes afin d'en enlever les femmes dont ils sont privés dans leurs terres hostiles du Hunaland. Après la mort de Siegfried, assassiné par Hagen, et le sacrifice de Brunehilde, qui suit le héros sur le bûcher, Kriemhilde, désormais veuve, accepte de suivre et d'épouser Attila. Elle projette d'attirer Gunnar, Hagen et tous les princes burgondes dans un piège tendu par Attila, qui les fera mettre à mort avant d'incendier et piller leurs terres. Dans le ciel d'Asgard, les dieux, privés des pommes d'éternelle jouvence de Freya, dépérissent et sombrent dans le brasier où les précipitent leurs ennemis de toujours, les Géants, les Nibelungen et les créatures de feu de Muspell. C'est le crépuscule des dieux, la catastrophe finale. La terre de Midgard est dévastée par l'incendie et le déluge. Mais l'âme de Brunehilde, descendue aux enfers de Hel pour y retrouver l'ombre de Siegfried, permet à Balder, le dieu brillant, le dieu bon fils d'Odin et de Frigg, de quitter le monde des morts pour renaître sur une terre purifiée. Le brasier des dieux et des hommes s'achève donc par une rédemption, tandis que l'anneau maudit du Nibelung retrouve les eaux primordiales du Rhin d'où il était issu.

  • A travers l'Histoire, les légendes, les mythologies : celtique, gréco-romaine, germanique ou nordique, à travers les créations littéraires ou cinématographiques, Édouard Brasey a collecté tout le savoir des Hommes sur les peuplades féeriques, elfes, lutins, sirènes ou nains, les bêtes terrifiantes comme les dragons, les licornes, les griffons, les gargouilles, mais aussi les créatures de la nuit, les loups-garous, les vampires, les trolls, les cyclopes, les géants, les orques, les titans...
    Au total plus de 250 personnages, esprits ou animaux sont ici répertoriés avec leur description, leur origine géographique et mythologique, leurs moeurs et leur histoire.
      Illustré de centaines de gravures anciennes, de tableaux de maîtres et des oeuvres originales de Sandrine Gestin et Alain-Marc Friez, cette Grande Encyclopédie du merveilleux rassemble toutes les sources de la mythologie, du folklore et de l'Histoire pour évoquer les créatures les plus fascinantes des mondes imaginaires.

  • La tradition des "vrais faux traités" n'est pas nouvelle. D'illustres précédents ont inspiré cette nouvelle collection, à commencer par le Necronomicon, invention de l'auteur de romans fantastiques H.P. Lovecraft ou encore Le Livre d'Abramelin le mage de Robert Ambelain, attribué à un magicien cabaliste du XVème siècle et prétendument conservé à la bibliothèque de l'Arsenal. Plus près de nous, les fameux "Livres de sorts" que l'on trouve au collège de Poudlard fréquenté par Harry Potter donnent une bonne idée de la forme que prendront ces traités ésotériques.
    Des dessins au trait, des gravures anciennes et des tableaux synthétiques viendront agrémenter l'ouvrage, présenté comme un authentique document ancien reproduit fidèlement. Le lecteur aura ainsi le sentiment de tenir entre les mains un « livre magique ».Petit rappel : Le docteur Van Helsing est l'incarnation du chasseur de vampires, immortalisé par Bram Stocker dans son roman Dracula publié en 1897.

  • Grand connaisseur du monde féerique, Édouard Brasey est parti sur les traces de créatures fascinantes, partout où on les rencontre, dans les contes et les mythes, le folklore, les chroniques locales, les recueils anciens. Ce volume nous révèle absolument tout sur ces êtres, bienfaisants ou maléfiques, insouciants, espiègles, redoutables, parfois cruels, qui habitent le monde de nos rêves : leur histoire, leur habitat, leur habillement, leurs secrets, leurs amours et les croyances dont les hommes les entourent. Largement popularisés par la littérature fantastique, la bande dessinée et le cinéma, ils continuent à susciter notre fascination et leurs aventures nous donnent bien souvent des leçons de vie. Vous saurez donc tout sur les fées, les elfes, les sorcières, les démons, les loup-garous, les vampires, les succubes, les incubes, les lamies, les goules, les sirènes, les ondines, les naïades, les océanides, les nymphes, les roussalkas, les marimorgan, les vouivres, les nixes, la lorelei, les géants, les dragons, les ogres, les dracs, les tarasques, les coulobres, les nains, les gnomes, les lutins, les gobelins, etc. L'Univers féerique nous invite à une passionnante et troublante plongée dans les mystères de l'imaginaire.

  • Depuis la nuit des temps, nous aimons à croire que des anges veillent sur nous.
    Mais nous ignorons tout d'eux. Ce Traité des anges nous aide enfin à mieux connaître ces esprits invisibles. Rédigé à la manière et dans la tradition des grimoires d'autrefois, cet ouvrage répertorie tous les aspects de l'angéologie à partir de textes fondamentaux issus de l'histoire mystique, des légendes, des croyances ou des superstitions. Les anges se dévoilent enfin et nous livrent leurs secrets.
    A quoi ressemblent-ils ? Quels cultes leur sont dédiés ? Quelles langues parlent-ils ? En complément, un calendrier angélique très complet et des textes littéraires de référence, tels que Le Ciel et ses merveilles de Swedenborg ou Le Paradis perdu de Milton, accompagnent ce texte inédit et nous invitent au voyage céleste.

  • « «Ré-enchanter le monde» : cette formule pourrait définir, mieux qu'un long discours, l'entreprise engagée ici. » Le Monde des livres « Édouard Brasey fait chanter les anciennes sagas nordiques, la légende des puissants Ases et des magnifiques Vanes. Un ouvrage remarquable, qui tient à la fois du récit fantastique et de la poésie lyrique. » Valeurs Actuelles « Édouard Brasey est un grand spécialiste du genre. » Le Figaro

  • Dans l'occident médiéval, il incarne le Mal. En Extrême-Orient, il est vénéré comme un dieu. Superstar du bestiaire fantastique, le dragon fascine, inquiète, suscite l'admiration, mais ne laisse jamais indifférent. Le Petit Livre des dragons nous apprend à mieux connaître cet étrange animal cracheur de feu et gardien de trésors Après les trois tomes de L'Encyclopédie du merveilleux et de La Petite Encyclopédie du merveilleux, Edouard Brasey propose une déclinaison de ce qui a fait le succès de cette série, sous la forme de petits livres thématiques illustrés centrés sur un peuple fantastique : les fées, les elfes et les dragons dans un premier temps, puis, puis en fin d'année, les sorcières, les lutins et les ogres.

    Ces livres au petit format, joliment présentés comme des livres précieux, proposent donc au lecteur l'essentiel de ce qu'il faut savoir sur les elfes, les fées...
    Les textes d'Edouard Brasey et de nombreux dessins de Sandrine Gestin sont totalement inédits.

  • On les nomme les Bonnes Dames, les Douces et Franches Pucelles, les Exquises Marraines ou les Femmes de l'Autre Monde. Mais qui sont-elles vraiment ? Le petit livre des fées nous invite à découvrir les mille et une facettes enchanteresses ou inquiétantes du peuple merveilleux des fées...

  • Certains vivent dans les forêts ou dans le ciel et sont semblables aux anges. D'autres, enfouis dans de profonds souterrains, ressemblent à des nains ou des démons. Elfes clairs, elfes sombres, sylphes chasseurs ou nobles elfes de Tolkien, ils nous livrent tous leurs secrets dans Le Petit Livre des elfes.

    Après les trois tomes de L'Encyclopédie du merveilleux et de La Petite Encyclopédie du merveilleux, Edouard Brasey propose une déclinaison de ce qui a fait le succès de cette série, sous la forme de petits livres thématiques illustrés centrés sur un peuple fantastique : les fées, les elfes et les dragons dans un premier temps, puis, puis en fin d'année, les sorcières, les lutins et les ogres.

    Ces livres au petit format, joliment présentés comme des livres précieux, proposent donc au lecteur l'essentiel de ce qu'il faut savoir sur les elfes, les fées...
    Les textes d'Edouard Brasey et de nombreux dessins de Sandrine Gestin sont totalement inédits.

  • Odin le dieu suprême, a engendré sur terre la puissante lignée des rois du Frankenland, les seuls à pouvoir perpétuer l'étincelle divine qui sommeille au coeur des hommes. Mais Frigg, l'épouse d'Odin, frappe la reine du Frankenland de stérilité. Odin fait alors appel à Brunehilde, la Walkyrie chargée de recueillir le dernier souffle des guerriers valeureux pour les conduire au paradis du Walhalla, afin qu'elle apporte à la reine l'une des pommes d'éternelle jeunesse qui poussent dans le verger de Freya. Pour accomplir sa mission, Brunehilde doit abandonner son statut de déesse et de vierge guerrière. Devenue simple mortelle, elle chante les anciennes sagas mettant en scène les dieux et les héros, avant d'être, par amour, reine, épouse et mère. Mais la malédiction de l'anneau du Nibelung va bientôt entraîner le crépuscule des dieux... Anneaux magiques et épées invincibles, Walkyries et dragons, géants et nains, dieux et héros animés de passions ardentes... Dans la lignée de L'Anneau du Nibelung, de Richard Wagner, et du Seigneur des anneaux, de J.R.R. Tolkien, Les Chants de la Walkyrie sont le premier volume de La Malédiction de l'anneau, une saga foisonnante au souffle épique et héroïque, inspirée des anciennes mythologies et légendes nordiques.

  • Saison après saison, mois après mois, semaine après semaine, Édouard Brasey vous entraîne à la découverte de toutes les légendes et traditions du Petit Peuple.

    Découvrez la saveur magique des crêpes "recette lutin" à la chandeleur, partez à la chasse à la licorne en compagnie des elfes au mois de septembre, traquez les fées dans les bosquets d'aubépine au mois de mai, ouvrez les portes de l'autre monde le soir d'Halloween (Samain pour les celtes), ou apprenez à vivre au rythme de la lune tout au long de l'année.

    Les illustrations très personnelles et sensibles, aussi bien les dessins en couleurs que les nombreux crayonnés, de Sandrine Gestin donnent à cet agenda 2010 une atmosphère particulièrement féérique.
    />


  • nourri aux sources les plus authentiques, ce guide s'adresse à tous ceux qui sont désireux de se lancer dans l'envoûtante et parfois dangereuse quête des fées.
    on y trouve, abondamment commentées et illustrées, moult recettes éprouvées pour observer les gentes demoiselles, connaître leur histoire, leurs moeurs, leur culture, leurs secrets, solliciter leur aide ou la grâce de leurs dons, voire se lier à elle d'amitié et d'amour - car les fées, grandes amoureuses, s'unissent souvent aux humains. de même, ce guide évoque les mille pièges et chausse-trapes guettant le chasseur de fées, ainsi que les moyens de les éviter - car plus d'un s'est retrouvé gibier, pourchassé par les accortes jouvencelles et malmené par leurs jeux cruels.
    le monde de féerie n'est pas de tout repos, et qui en méconnaît les règles ou les transgresse, que ce soit par défi, par folie ou par inadvertance, se retrouve " enféé " pour le meilleur ou pour le pire - généralement le pire, car une fois bafouées, les belles dames sont sans merci.

  • Les vampires, ces revenants qui hantent les cimetières et l'imaginare gothique, connaissent des éclipses mais ne meurent jamais. A l'instar de leur faculté première, l'immortalité, leur mythe est éternel.

    Sombres et inquiétants, comme la nuit qu'ils traversent, les vampires effrayent et séduisent tout à la fois. Hésitant entre l'envie d'être délicieusement croqué ou fuir à toutes jambes, l'être humain aime les histoires de vampires.

    Ces ennemis de Dieu qui défaillent à la simple vue d'un crucifix méritaient bien une bible. Une bible noire, hantée de sortilèges qui raconte leur long cheminement jusqu'à nous et offre aux non-morts la reconnaissance qu'ils méritent.

    Composé de 5 parties : Le livre des origines, le livre de la loi du sang, les livres poétiques des ténèbres, le testament des vampires et l'apocalyspe des vampires, cet ouvrage illustré de plus de 50 dessins inédits de Pascal Croci, explore la légende des immortels grâce à la plume experte d'Edouard Brasey associée à celle de Stéphanie Brasey.

  • Saison après saison, mois après mois, semaine après semaine, Édouard et Stéphanie Brasey vous entraînent à la découverte de toutes les légendes et traditions des êtres merveilleux, qu'ils soient sirènes ou fées, elfes ou nains, centaures ou licornes...

    Touchez les arbres pour sentir leurs forces et leur magie en février, maîtrisez les pouvoirs des différentes pierres en avril, retenez les dix règles d'or des fées en août, apprivoisez les animaux magiques en octobre ou apprenez à vivre au rythme de la lune tout au long de l'année.

    Les illustrations très personnelles et sensibles de Sandrine Gestin, aussi bien les dessins en couleurs que les nombreux crayonnés, donnent à cet agenda 2013 une atmosphère particulièrement féérique.

  • Passez une année enchanteresse en compagnie des animaux féeriques et des êtres merveilleux.
    Laissez-vous entraîner et partez à la découverte de toutes les légendes et traditions du Petit Peuple. Ours, dragons, corbeaux, loups, phoques, hiboux, phénix et autres créatures de légende prennent vie au fil des mois et des saisons sous la plume d'Edouard et Stéphanie Brasey et le pinceau de Sandrine Gestin.

  • Les lutins farceurs hantent les maisons pour y mener tapage, cacher les clefs ou lutiner les filles. Mais on peut se les concilier en leur abandonnant de menues offrandes, miettes de pain ou verres de lait. Le Petit livre des lutins révèle enfin ce qu'il faut savoir sur ces créatures souvent capricieuses mais toujours attachantes.

  • Les sorcières sont-elles toutes vieilles, laides et méchantes ? Ont-elles vraiment besoin d'un balai pour s'envoler vers le sabbat ? Portent-elles une " marque du diable " sur une partie secrète de leur corps ? Telles sont quelques-unes des nombreuses questions auxquelles répond Le Petit Livre des sorcières.

  • Des cyclopes accusés d'avoir dévoré les marins d'Ulysse aux croquemitaines dont on menace les enfants pas sages, les ogres sont les mal-aimés du monde de la féerie. On les dépeint comme des êtres difformes, énormes et redoutables. Méritent-ils vraiment cette sinistre réputation ? Le petit livre des ogres rétablit la vérité à leur sujet.

empty